Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRYSTAL VIPER - The Curse Of Crystal Viper (2007)
Par DARK SCHNEIDER le 12 Juin 2007          Consultée 4815 fois

CRYSTAL VIPER est un groupe polonais qui sévit déjà depuis 2003 dans son pays et qui a publié plusieurs démo et participé à des tribute albums consacrés aux pointures du metal épique que sont CIRITH UNGOL et MANILLA ROAD. En cette année 2007, notre combo sort enfin son premier album chez le label allemand Karthago Records (notamment connu pour réediter des merveilles oubliés du heavy metal des 80's).

CRYSTAL VIPER évolue dans un registre Heavy/speed metal épique, tout à fait traditionnel dans ses structures, mais dôté d'une fraicheur terriblement aguichante. Aguichante comme peut l'être Leather Witch, la chanteuse du groupe! Et oui, CRYSTAL VIPER est un groupe à chanteuse (expression bien débile en soit, comme si le fait d'avoir une chanteuse pouvait qualifier un groupe? mais ça facilite les choses il faut bien l'avouer.) Rassurez vous, on est bien ici sur un terrain traditionnel et le chant rappellera un WARLOCK ou YED ZAGO mais en aucun cas un NIGHTWISH (Ouf!). Le but de CRYSTAL VIPER est on ne peut plus simple : faire du heavy simple et direct, très accrocheur, allant à l'encontre de toutes les tendances actuelles. Ce groupe respire les années 80, et c'est tant mieux car dans ce genre ils assurent le challenge haut la main.

The curse of Crystal Viper est un concept album racontant une histoire d'héroic fantasy sortie tout droit de l'imagination des musiciens. On passera sur cette histoire qui ne fera pas palir Luca Turilli. Cela servira cependant de pretexte à une introduction narrative interprêté par le chanteur des allemands de SACRED STEEL (qui évoluent d'ailleurs dans le même registre musical, mais bon, c'est pas franchement des références). Les choses démarrent vraiment avec « Night prowler », un heavy speed direct et immédiatement accrocheur au refrain ultra simple et archi répété, ce qui ne fait que souligner sont efficacité. « Shadows on the horizon » et « I am leather witch » sont deux autres morceaux dans la même veine, avec ce goût prononcé pour les refrains très simples mais accrocheurs.
Mais la musique de CRYSTAL VIPER ne saurait se limiter à ces morceaux ultra-directs. Quand il le faut, nos polonais calment le tempo pour instaurer une ambiance plus dramatique, comme sur le morceau « The fury (undead) » ou le final « Sleeping swords » et son intro à la basse façon MANILLA ROAD.
Leur musique évoque souvent des groupes cultes tels que OMEN ou STORMWITCH. En parlant d'OMEN, le titre « The last axeman » est dédié au regretté J.D Kimball (qui était surnommé « The axeman »), l'ancien chanteur de ce combo US, décédé en 2003. La mélodie médiévale et très épique de ce morceau devrait plaire à tous les amateurs de ritournelles médiévales. Sur « Island of the silver skull », qui distille une ambiance « pirate », c'est à des groupe allemands comme STORMWITCH ou RUNNING WILD qu'on pensera. CRYTAL VIPER rappelle ces groupes sans pour autant sonner comme une copie au rabais. Une autre influence est également évidente : IRON MAIDEN! C'est flagrant notamment en ce qui concerne le jeu de basse mis très en avant, et aussi de nombreux break de guitares dans une veine typiquement maidenienne. A ce propos, nos polonais avaient même intitulé leur dernière démo « The soundhouse tape »!

La grande force de CRYSTAL VIPER c'est de proposer un album très traditionnel mais d'une fraicheur des plus revigorantes. On sent que nos polonais y mettent du coeur et de l'enthousiasme, et on se laisse prendre au jeu sans problème. Alors certes, on peut faire des reproches à cet album. La voix de Leather Witch est encore imparfaite, notamment à cause d'une prononciation de l'anglais un peu limite parfois, mais bon, j'ai déjà entendu bien pire ailleurs (chez les combo japonais notamment). Parfois, on sent aussi que le groupe se laisse un peu aller à certaine facilité, quelques mélodies, lignes de chant et refrains un peu trop facile. Le groupe n'a pas encore atteint toute sa maturité, on sent une naïveté évidente, pourtant il est évident que les musiciens de CRYTAL VIPER sont des inconditionnels du heavy metal et que ça fait un moment qu'ils y roulent leur bosse. Le prochain opus sera surement plus réfléchi. De toute façon, il s'agit ici d'un premier album, et cette fraicheur et cette naïveté y ont tout à fait leur place.

CRYSTAL VIPER est assurément un de mes coups de coeur de l'année, laissez-leur une chance, ils le méritent.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


SATAN
Atom By Atom (2015)
Que SATAN nous habite !




HELSTAR
Burning Star (1984)
Heavy metal US de haute volée


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Marta Gabriel 'leather Witch' (chant)
- Tommy Roxx (basse)
- Andy Wave (guitare)
- Vicky Vick (guitare)
- Tomasz Danczak 'golem' (batterie)


1. ...i See Him! (intro)
2. Night Prowler
3. Shadows On The Horizon
4. City Of The Damned
5. The Last Axeman
6. Island Of The Silver Skull
7. I Am Leather Witch
8. Demons' Dagger
9. The Fury (undead)
10. Sleeping Swords



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod