Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ABRAXAS - Tomorrow's World (1998)
Par THE MARGINAL le 1er Juin 2007          Consultée 2828 fois

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Abraxas n'a pas surfé sur la vague dite true-metal lorsque l'album "Tomorrow's world" est sorti en 1998. Car, en fait, les débuts de ce sextette allemand se situe au milieu des 80's. Après avoir enregistré plusieurs démos et fait quelques concerts, Abraxas enregistre son premier album studio qui sort au Japon sous le titre de "The liaison". L'album est supposé sortir dans la foulée en Europe, mais le label qui les chapeautait a été racheté par d'autres personnes qui avaient une conception très différente de la musique, puis a fini par couler. Abraxas a alors retravaillé son album, lui a donné un autre titre ("Tomorrow's world"), tout en ajoutant 3 bonus-tracks.

Autant dire que Abraxas existait bien avant l'explosion de la vague true-metal/speed metal/metal symphonique. Musicalement causant, les fans de Gamma Ray, Stratovarius, Helloween et Queensrÿche ne seront pas dépaysés en écoutant cette galette car on reconnait les influences de ces groupes sur de nombreuses compos.

"Gates to Eden" est un morceau typiquement speed-metal, avec quelques changements de tempo impromptus, des passages hargneux, sombres, voire épiques. Le mid-tempo heavy "Explorers" explore davantage les ambiances sombres, parfois même crépusculaires. Le combo allemand se surpasse sur le mid-tempo "Crusaders prayer", à la fois mélodique, catchy et accrocheur, avec son intro guerrière et son petit intermède foklorique avant le solo, et qui a le potentiel d'un hit. Le mid-tempo "Signs", mélodique, arrangé avec justesse, alterne passages calmes (sur les couplets) et plus musclés (pré-refrain et refrain) et se situe à mi-chemin entre Queensrÿche et Helloween, tandis que "Euphoria", lui aussi arrangé, est un titre épique aux relents progressifs (changements de rythme fréquents) qui dégage beaucoup d'intensité et s'apparente à un voyage musical. On note également la présence de titres plus rapides tels que "Cry of the nature", un morceau heavy-speed mélodique qui déménage avec sa rythmique déchainée (les fans de Helloween apprécieront), et "Place without mirrors", un up-tempo pêchu qui a un refrain ultra-fédérateur, fantastique et quelques passages à géométrie variable flirtant avec le progressif.

Il y a aussi sur cet album des titres bien moins convaincants comme "Dreamers islands" avec sa trop longue mise en route, "Dream dealer" et son refrain trop téléphoné, pas assez soigné, "The liaison", un up-tempo moins inspiré, ou encore l'un des bonus-tracks "Faded photographs" qui est du sous-Helloween sans consistance.

Dans l'ensemble, malgré quelques défauts perceptibles ici et là, on peut quand même trouver cet album de Abraxas assez réussi. Ce qui fait son charme, à mon avis, c'est qu'il est assez diversifié et ne tombe pas dans la facilité des clichés du heavy metal trop excessivement joyeux. Le groupe allemand n'hesite pas à explorer les facettes sombres et épiques du heavy metal, et le résultat est assez satisfaisant, même si cet album n'est pas non plus un chef-d'oeuvre ultime.

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


CHARIOT
The Warrior (1984)
Heavy metal




SKID ROW
Skid Row (1989)
Heavy metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Chris Klauke (chant)
- Oliver Mindner (guitare)
- Stephan Roher (guitare)
- Jan Muller (basse)
- Heiko Burst (batterie)
- Andreas Hittinger (claviers)


1. Gates To Eden
2. Explorers
3. Tomorrow's World
4. Dreamers Island
5. Crusaders Prayer
6. Dream Dealer
7. Cry Of The Nature
8. Signs
9. Euphoria
10. Place Without Mirrors
11. The Liaison
12. Stolen Memories [bonus-track]
13. Faded Photographs [bonus-track]
14. Into The Light [bonus-track]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod