Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The CHELSEA SMILES - Thirty Six Hours Later (2006)
Par THE MARGINAL le 31 Décembre 2006          Consultée 1739 fois

Bon, à priori, cette chronique a très peu de chances d'intéresser des fans acharnés de Iron Maiden et de Metallica (surtout ceux qui viennent sur ce site uniquement pour hisser leurs groupes adorés dans le Top 5 des groupes les plus consultés dans la semaine). En effet, cet album du quartette américain The Chelsea Smiles marche plutôt sur les traces des Turbonegro, Hellacopters, Ramones, Motorhead, voire New York Dolls.

1 an après la sortie du EP 4 titres "Nowhere ride", voilà qu'apparait dans les bacs le premier véritable album studio "Thirty six hours later", lequel fleure bon le hard rock n'roll énergique, brut de décoffrage et sans sophistication. Emmené par le vétéran, le chanteur Todd Youth(connu pour avoir officié au sein de Murphy's Law, D-Generation, Danzig, entre autres), ce quartette a une serieuse envie d'en découdre. D'ailleurs, quand on voit la pochette de l'album, on ne peut se tromper sur le contenu de la marchandise...

Si le premier titre de l'album "Nothing wrong" a une connotation rock-hard teintée 70's et un côté garage non négligeable, la suite est beaucoup plus tranchante, plus incisive avec "Heart attack", un morceau cru avec des guitares acérées contrastant avec le refrain catchy, absolument irrésistible d'ailleurs, "Nothing to lose", un pur morceau hard rock n'roll high-voltage, les punkisants et punchy "Pillbox", joué sans arrière-pensée, "Something's gotta give" et le direct "Alright, alright", l'énergique et tubesque "News for you", qui pourrait cartonner sur les stations de radio rock aux USA pour peu que certains programmateurs daignent diffuser ce titre, l'explosif et dévastateur "Built to last" qui cognent là où ça fait mal. Dans un tout autre registre, on ne peut passer sous silence le mid-tempo "Feelin' to kill" qui renvoie à un hard rock à la fois mélancolique, un peu sombre et mélodique, avec des choeurs légers pour saupoudrer le tout et qui contraste vraiment avec le reste de l'album.

Au final, ce premier véritable album des américains de The Chelsea Smiles s'avère fort prometteur, même si on aurait aimé que ce combo varie davantage ses compos. Ceci dit, ce groupe a encore une bonne marge de progression et, en attendant, les amateurs de décibels vont pleinement profiter de cette galette sur laquelle il n'y a aucune ballade.

Note: 3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


PLAN NINE
Generation Action (2001)
Hard rock




ROSE TATTOO
Assault & Battery (1981)
2ème album décapant de rose tattoo


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Todd Youth (chant, guitare)
- Skye Vaughan Jayne (guitare)
- Johnny Martin (basse)
- Karl 'rockfist' Rosqvist (batterie)


1. Nothing Wrong
2. I Want More
3. Heart Attack
4. Nothing To Lose
5. Pillbox
6. Alright, Alright
7. News For You
8. You Can't Give Me Anything
9. Built To Last
10. Something's Gotta Give
11. Chatterbox
12. Feelin' To Kill



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod