Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The AWESOME MACHINE - Under The Influence (2002)
Par THE MARGINAL le 19 Janvier 2007          Consultée 1661 fois

Under the influence", qui voit le jour en 2002, est le troisième opus, plus précisément le second veritable album studio de The Awesome Machine, un quartette originaire de Suède. Avec un nom pareil, certaines mauvaises langues seraient tentées de penser que ce groupe est hautement prétentieux, mais l'essentiel est la musique.

Justement, The Awesome Machine ne manque pas d'argument sur le plan musical. Ce quartette propose un heavy-rock puissant à la frontière du stoner et puise ses influences dans les 70's et, à un degré moindre, les 80's.

Sur cet album, The Awesome Machine confirme tout le bien que beaucoup pensaient de ce groupe par sa propension à aligner d'excellents titres et à ne jamais lasser l'auditeur. Il faut dire que les compos de "Under the influence" ne manquent pas de piquant et que certaines trouvailles sont judicieuses. Il est difficile de rester insensible à "Tomorrow", un titre heavy, lourd, puissant, plombé, énergique appuyé par une rythmique incisive, entêtante: ça secoue, ça défouraille sévère. Les titres suivants confirment tout le talent de composition de ce groupe: le mid-tempo "Cure me" se fait remarquer avec sa rythmique sautillante, ses riffs gras, son chant tantôt planant et aérien, tantôt hargneux, ainsi que son refrain accrocheur, catchy, "Black dove" est servi par une longue intro(plus de 1 minute) avec une rythmique tribale des mélodies hypnotiques avant de loucher vers quelque chose de typiquement stoner(avec de très forts relents 70's), le heavy "Kick" met l'accent sur la facette explosive du groupe, bien mis en avant par la section rythmique, à la fois soutenue et intense.

The Awesome Machine sait également varier les plaisirs sans pour autant perdre en efficacité. Il suffit d'écouter "Emotion water", la power-ballade hypnotique aux légers accents grungy et caracterisée par une jam finale hallucinante(le tout, en 8'50 époustouflantes !), l'instrumental bluesy "Sonic hustler" joué à la slide et à la guitare acoustique(mais néanmoins un peu court, voire répétitif à la fin), "Desire", une compo heavy furibarde et corrosive qui dépote et donne envie de headbanguer, le mid-tempo "Under the veil" qui alterne passages planants et refrain plus musclé, plus percutant, et enfin "Reincarnation" et "God damn evil", qui sont déjantés, directs et bourrés d'énergie, pour le constater.

Tout n'est cependant pas excellent sur cette galette, comme l'attestent le mid-tempo lancinant et soporifique "Mother's gone" ou encore "Still got no share pt. 1 & 2" qui est une ballade ennuyeuse comparable à une berceuse.

Mais, dans l'ensemble, le quartette suèdois s'est fendu d'un album solide et a confirmé tous les espoirs que de nombreux fans avaient placés dans ce groupe à ses débuts. Les amateurs de heavy-rock couillu tel que le pratiquent/pratiquaient Corrosion Of Conformity et Kyuss, notamment, devraient être comblés avec cette galette.

A lire aussi en STONER par THE MARGINAL :


NEBULA
Apollo (2006)
Du stoner à la fois percutant et cosmique




ROADSAW
Rawk N' Roll (2001)
Du stoner costaud, bien foutu


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Lasse Olausson (chant)
- Christian Smedström (guitare)
- Anders Wenander (basse)
- Tobbe Bovik (batterie)


1. Tomorrow
2. Cure Me
3. Black Dove
4. Mother's Gone
5. Kick
6. Emotion Water
7. One
8. Sonic Hustler
9. Desire
10. Under The Veil
11. Still Got No Share Part I
12. Reincarnation
13. God Damn Evil



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod