Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO METALCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


HORD - Reborn From Chaos (2006)
Par POWERSYLV le 11 Novembre 2006          Consultée 2533 fois

Accrochez-vous les jeunes, voici qu’une horde de décibels va venir poindre à vos oreilles en provenance de notre beau pays. HORD est précisément son nom. La genèse du groupe se situe dans les années 2002/2004, à Nîmes, où les musiciens des groupes LYMLOSS et HOMECREEP décident de mêler leurs destins. Le groupe ainsi fusionné s’appelle HORD et prépare déjà une première démo. Celle-ci fit un petit effet auprès de quelques personnalités de renom, notamment Stéphane Buriez (LOUDBLAST). Les années 2005/2006 furent décisives avec la rencontre entre le groupe et Patrick Liotard (producteur et membre de POLAR BITCH) qui décide de s’occuper de la production du futur nouvel album. Entre temps, quelques dates permettent au groupe de brûler les planches, comme cette première partie de FEAR FACTORY au Rockstore de Montpellier.

En cet automne 2006, le premier album voit enfin le jour. Il s’appelle Reborn From Chaos et on devine que ça ne sera pas de la musique de piano bar. En effet, au long de cette galette, les influences de groupes phares bien virulents se font jour, à la croisée du metal, du hardcore et ambiances electro : MESHUGGAH (pour les rythmiques), STRAPPING YOUNG LAD, PANTERA ou les plus jeunes MNEMIC … et encore bien d’autres. HORD délivre donc une musique bien particulière qui brasse ces diverses influences plus ou moins bruitistes dans une quatrième dimension cybernétique où les textes décrivent une humanité « chaophonique ». Ca, c’est pour la description et nul doute que celle-ci se révèlera alléchante pour les fans de metal moderne qui iront voir (et surtout écouter) ce que ces nouveaux prodiges valent sur album. Du potentiel, on sent qu’il y en a, encore faut-il adhérer à la formule … parce que bon … voilà quoi …

Les vocaux de Styx (chant) sont la plupart du temps assez difficiles à ingurgiter. Cris et vociférations hardcoreuses (« fuuuuuuuuuuuuck ! ») sont au menu, et c’est vraiment à la longue assez dûr à supporter sur la longueur. Un bon exemple est le premier « vrai » titre « Soul Apocalypse » où toute mélodie est annihilée, qui survient après 30 secondes de cybernétisme (« Intro »). Quand on n’aime pas le chant metalcore, c’est pas gagné. Bon, y a aussi des bribes de chant indus, et même un peu de chant clair pour faire « pop dans l’air du temps », selon un fameux schéma usé jusqu’à la corde par SOILWORK. Je ne vais pas parler des rares (ouf) incursions de chant « rappé ». Les guitares alignent les rythmiques lourdes et tueuses, dans des schémas qui se ressemblent assez tout au long de la galette et où l’on peut retrouver des riffs qui ressemblent à ce que peut faire un SEPULTURA depuis 10 ans. Ca se répète, ça se répète. Mais pourquoi ne pas s’être aventuré à quelques escapades au niveau des guitares par exemple (y a un bon solo de gratte sur un titre) ?

Chapeau bas par contre aux rythmiques, aux syncopes qui font tanguer quelques morceaux et donnent un peu plus de relief à un ensemble qui, même violent, aurait paru encore plus monotone. Y a bien parfois quelques petites ambiances plus planantes qui sont sympas, ou quelques rares moments qui sortent du lot (« Hord » en final) mais ça dégénère toujours. Les scratchs (l’image du D.J. à casquette derrière ses platines se profile de suite) et les samples … mouais, bof. Vous l’aurez compris, un disque techniquement bien foutu mais dont le style bruitiste ne m’inspire pas des masses (« Tears From The Sky » ou « Seeds Of Chaos » tirent peut-être leur épingle du jeu mais faut toujours qu’il y ait des scratchs et des passages à chant pop qui gâchent tout). Si vous partagez ces sentiments, passez votre chemin. Si vous adhérez au style et à la démarche, vous pourriez bien trouver en HORD votre nouvelle coqueluche hexagonale.

A lire aussi en DIVERS par POWERSYLV :


CHROME DIVISION
Booze, Broads & Beelzebub (2008)
Deuxième opus de hard rock'n roll pour c.d.




HELLHAMMER
Apocalyptic Raids (1984)
L'album culte des pré-celtic frost


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Styx (chant)
- Muerty (guitare)
- Luk (guitare)
- Christen (basse)
- Vince (batterie)
- Dj Fat (samples)


1. Intro
2. Soul Apocalypse
3. Mutantis
4. Master Life Down
5. Tears From The Sky
6. Seeds Of Chaos
7. World Dominations
8. Xenomorph
9. Cryogenic Empathy
10. Zero Tolerance
11. Hord



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod