Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


STAMPEDE QUEEN - Stampede Queen (2006)
Par THE MARGINAL le 11 Octobre 2006          Consultée 1883 fois

Les canadiens de Stampede Queen sont de retour. 2 ans après avoir sorti un premier album prometteur du nom de "A night at the cockfights", ce groupe revient avec un successeur sobrement intitulé "Stampede Queen". Un petit changement a été opéré au sein de ce combo: celui-ci évolue désormais en trio, puisque le guitariste Daniel Lee Damage n'en fait plus partie (il n'est, en tout cas, pas mentionné à l'intérieur du livret, ni sur la page MySpace du groupe).

Musicalement, Stampede Queen nous propose toujours du hard rock basique, mais s'est affranchi des influences de Kiss et AC/DC. Le côté sudiste a été, semble-t-il, accentué. Si on a bel et bien affaire à du hard rock très roots, le groupe canadien a au moins le mérite de ne pas proposer une resucée du précédent opus.

Les titres proposés ont de fortes chances de séduire les adeptes du hard rock traditionnel sans fioriture. En effet, qu'il s'agisse de "Kari baby", un brulôt heavy-rock bouillonnant, catchy et festif mis en avant par une basse assassine et des riffs incisifs, de "In it for the money", qui a le potentiel d'un hit hard rock avec son refrain entêtant et carrément fédérateur, "Liquor store girl", une compo sleaze rock mâtinée d'influences sudistes, à la fois crue et swinguante, de l'énergique "Beard garden" qui fait furieusement taper du pied, du mid-tempo "The bitch is back", seul titre de l'album atteignant le seuil des 4 minutes et rappellant les heures glorieuses d'Aerosmith, de Ted Nugent dans les 70's, du hard bluesy "Ain't lookin' for love" qui, par son côté jovial et festif, est un remède contre la dépression, ou encore de l'énergique et rythmé "She's got the ace", à la fois très cru et très roots, on a affaire à des titres très inspirés, sans prise de tête.

En fait, seule la ballade acoustique "Gone" est inférieure aux autres titres, malgré le fait qu'elle s'en démarque. C'est une ballade quelconque, sans éclat(malgré son côté roots agréable) qui ne restera pas dans les annales.

Au final, Stampede Queen vient de délivrer un bon second album studio, confirmant par la même occasion tout le bien qu'on pensait de ce groupe après la sortie de son premier album. Ce disque combine fort bien le côté cru du hard 70's avec l'état d'esprit festif des 80's. A coup sûr, il ravira les adeptes des riffs incendiaires, des solos concis et pleins de feeling(on n'est pas loin des Slash, Joe Perry et Angus Young, là) et des productions brutes et sans enrobage sophistiqué. Il est juste dommage que ce disque soit trop court(à peine plus de 31 minutes) car l'ensemble est fort convaincant. 1 ou 2 titres de plus auraient fait l'affaire et la note aurait très certainement été supérieure.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


AEROSMITH
Classics Live ! (1986)
Bons extraits live d'Aerosmith




THUNDER
Live (1998)
Un double live magistral et plein de conviction


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Zack Daniels (chant, guitare)
- Ian Marshall (basse)
- Lynyrd Deville (batterie)


1. Kari Baby
2. In It For The Money
3. Liquor Store Girl
4. Beard Garden
5. The Bitch Is Back
6. Midnight Fever
7. Gone
8. Ain't Lookin For Love (lookin For A Lickin)
9. Shes Got The Ace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod