Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Jetboy

AMERICAN HEARTBREAK - American Heartbreak (2006)
Par THE MARGINAL le 30 Mai 2006          Consultée 1953 fois

Le quintette de San Francisco American Heartbreak est de retour aux affaires avec un nouvel album en 2006, intitulé tout simplement "American Heartbreak". Auparavant, le combo américain a pas mal tourné et la sortie d'une nouvelle galette sur le label Liquor & Poker devrait permettre à celui-ci de bénéficier d'une meilleure exposition.

C'est donc une excellente occasion de voir comment a évolué American Heartbreak par rapport au précédent album.

Sur ce nouvel album, les compos laissent supposer que American Heartbreak a plus ou moins delaissé son côté punk car elles sont un peu moins rentre-dedans et se rapprochent par moments de Cheap Trick. Toutefois, la marque de fabrique du groupe, à savoir du rock-hard catchy, accrocheur à la sauce californienne, reste intacte. On retrouve donc quelques titres qui devraient satisfaire les fans du groupe: "Somebody" qui pourrait faire un malheur sur les ondes radiophoniques avec son refrain aérien à reprendre en choeur, "Sick n'tired", plus ou moins conçu dans le même moule, "Love your abuse", très power-pop dans l'esprit avec son refrain qui bastonne, "Raise up your hands" qui fait taper du pied, "The last of the superheroes(of the 1970's)", aérien, qui rend un vibrant hommage aux groupes légendaires et aux standards des 70's, l'excellent "21 & easy(simple things like rock n'roll)" qu'on imagine bien cartonner sur scène, le rythmé "Crawling" avec son refrain fédérateur, facile à retenir, ou encore "Bitch", un peu plus musclé, plus que le reste de l'album.

Cet album n'a toutefois pas que des bons côtés. En effet, on retrouve quelques titres de remplissage comme "Things are looking up", le mollasson "The girl who knows nothing at all" ou encore "Fallen angels", par exemple. D'autre part, on a parfois l'impression d'écouter un disque monolithique, les compos n'étant pas assez variées.

Dans l'ensemble, cet album de American Heartbreak est quand même sympa et laisse en fin de compte une impression positive. Certains pourront objecter que la plupart des titres pourraient aisément figurer sur les bandes-son des feuilletons américains d'aujourd'hui et d'hier(ce qui n'est pas faux), il n'empêche que dans le genre, c'est assez bien fait. Tout bien considéré, cet album a de grandes chances de plaire aux fans de Cheap Trick, Gilby Clarke et même Poison pour son côté anti-prise de tête.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BRAND NEW SIN
Recipe For Disaster (2005)
Du heavy-rock sévèrement burné qui dépote !




RATT
Ratt (1983)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Lance Boone (chant)
- Billy Rowe (guitare)
- Casey Cremshaw (guitare)
- Michael Butler (basse)
- Paul Scavuzzo (batterie)


1. Somebody
2. Sick N' Tired
3. Love Your Abuse
4. Things Are Looking Up
5. Raise Up Your Hands
6. The Girl Who Knows Nothing At All
7. The Last Of The Superheroes (of The 1970s)
8. Unhappily Ever After
9. 21 And Easy (simple Things Like Rock 'n' Roll)
10. Crawling
11. Fallen Angels
12. Isolation
13. Bitch



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod