Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


EARLY MAN - Closing In (2005)
Par THE MARGINAL le 13 Février 2006          Consultée 1533 fois
Finalement, en cherchant un peu, on arrive à trouver aux Etats-Unis quelques groupes qui perpétuent la tradition du heavy metal. Early Man, articulé autour de Mike Conte(chant, guitare, basse) et Adam Bennati(batterie), fait partie de ceux-là et fait son entrée dans le paysage heavy en 2005 avec "Closing in" comme premier effort discographique. Sur ce disque, on reconnaît les influences de Metallica, Megadeth, Iron Maiden, Black Sabbath. Certains ont même fait le rapprochement avec Celtic Frost.

Ce qu'on remarque en premier à l'écoute de cet album, c'est que la voix de Mike Conte est assez proche de celle de Ozzy Osbourne. Ceci dit, il évite de tomber dans le piège du clonage et module à l'occasion sa voix.

Early Man ne révolutionne pas le heavy metal, mais propose quelques titres de qualité. Parmi eux, on s'attardera notamment sur "Four walls", à mi-chemin entre Black Sabbath et Iron Maiden et dont les guitares sont tantôt rugueuses, tantôt plus mélodieuses, l'énergique "War eagle", le lent et lourd "Death is the answer", quasi-stoner, dont la structure est à géométrie variable, ou encore le furibard "Feeding frenzy" aux relents thrashisants plus que prononcés(par les riffs surtout). Rien qu'avec ces titres, Early Man a fait étalage de son savoir-faire et montré ce dont il est capable. Comme autres bons titres, on peut aussi rajouter l'entrainant et bondissant "Like a goddamn rat" avec ses incessantes cavalcades de guitares et plutôt teinté heavy-rock, le féroce et rapide "Evil is" sur lequel Mike Conte prend des intonations vocales proches de celles de James Hetfield, "Contra", un mid-tempo heavy sur lequel la voix de Mike Conte se fait plus disjonctée par moments, ou encore "Brain sick" qui dépote méchamment.

Tout bien considéré, même s'il ne déborde pas d'originalité, "Closing in" a pas mal d'atouts pour séduire les fans de Metallica, Iron Maiden et Ozzy Osbourne(en solo ou avec Black Sabbath), ainsi que les fans de stoner: des compos variées et inspirées, de bons riffs très présents. Je suis même tenté d'aller encore plus loin: ce premier album de Early Man est le disque qu'aurait pu réaliser Metallica après le Black album. En tout cas, ceux qui sont déçus par l'évolution post-Black album de Metallica, ne trouvent pas leur compte avec les dernières productions de Iron Maiden ou trouvent Ozzy Osbourne de plus en plus pathétique pourront éventuellement se consoler avec ce "Colsing in" qui réanime la flamme du heavy. Pour un premier album, Early man s'en est bien sorti. Si ce groupe développe davantage sa personnalité à l'avenir, il peut devenir un sacré client. Et si le salut du heavy metal aux USA passait par Early Man ?




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Mike Conte (chant, guitare, basse)
- Adam Bennati (batterie)


1. Four Walls
2. War Eagle
3. Death Is The Answer
4. Feeding Frenzy
5. Thrill Of The Kill
6. Like A Goddamn Rat
7. First Shaker
8. Evil Is
9. Brain Sick
10. Contra
11. Raped And Pillaged



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod