Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


LILLIAN AXE - Poetic Justice (1992)
Par THE MARGINAL le 24 Avril 2006          Consultée 2584 fois

En voilà une pochette d'album humoristique ! La première fois que je l'avais vue, je me souviens des crises de fous rires que je me suis payées... Et il s'agit de la pochette de "Poetic justice", 4ème album du quintette américain Lillian Axe. Voilà une preuve supplémentaire comme quoi les groupes de hard US me manquent pas d'humour.

L'album commence par une intro instrumentale d'une trentaine de secondes("Poetic justice"). Il ne s'agit que d'un hors d'oeuvre mettant en appétit et l'on ne se doute pas de ce qui nous attend. En effet, Lillian Axe aligne une brochette impressionnante de titres haut de gamme: le mid-tempo "Innocence", truffé de trouvailles mélodiques judicieuses(les passages acoustiques) et de très bons riffs, le tubesque "True believer" terriblement envoûtant et accrocheur, le tapageur et groovy "Body double" sur lequel le bassiste Darrin DeLatte s'en donne à coeur joie, la ballade "See you someday" pleine de tristesse et de sensibilité, ainsi que "Living in the grey", avec ses mélodies irrésistibles, sont en effet de grands moments de bravoure. Là, le Hard US prend vraiment une dimension extraordinaire.

Avec le court instrumental "Digital dreams", anecdotique, c'est l'entracte pour mieux repartir. Le majestueux et mélodique "Dyin' to live", aux consonances plus européennes, montre que Lillian Axe a encore quelques réserves. Cela se confirme avec "Mercy" sur lequel les guitares électriques et acoustiques sont remarquables de complémentarité, mais aussi le mid-tempo "She's my salvation", tour à tour heavy et mélodieux, et la cover de Badfinger(datant de 1970) "No matter what", très rock n'roll.

On peut juste trouver dommage que l'autre ballade "The promised land" soit plutôt quelconque car cet album de Lillian Axe n'était pas loin de la perfection.

Avec un tel album sous le bras, on peut se demander pourquoi un groupe comme Lillian Axe n'a jamais bénéficié d'une plus grande reconnaissance. Car ce combo avait tout pour lui: des compos en béton, des mélodies imparables, un très bon chanteur(Ron Taylor), une paire guitaristique Stevie Blaze/Jon Ster pleine de ressources et très complémentaires. "Poetic justice" est à ranger parmi les albums injustement laissés pour compte en 1992.

Véritable note: 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


AMERICAN DOG
Scars-n-bars (2005)
Hard rock

(+ 1 kro-express)



VICTORY
Instinct (2003)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ron Taylor (chant)
- Stevie Blaze (guitare, claviers)
- Jon Ster (guitare, claviers)
- Darrin Delatte (basse)
- Gene Barnett (batterie)


1. Poetic Justice
2. Innocence
3. True Believer
4. Body Double
5. See You Someday
6. Living In The Grey
7. Digital Dreams
8. Dyin' To Live
9. Mercy
10. The Promised Land
11. No Matter What
12. She's My Salvation
13. A Moment Of Reflection



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod