Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 Scream
 

- Membre : Snakecharmer, Rainbow
- Style + Membre : Black Sabbath

Tony MARTIN - Scream (2005)
Par NAUSICA75 le 31 Décembre 2005          Consultée 2829 fois

Quel retour ! Voici l'ex-membre de Black Sabbath qui fait son retour avec son album solo nommé "Scream". En ce moment, chaque membre de Black Sabbath nous sort son album solo. Ainsi Geezer a démontré une fois de plus sa capacité à écrire des morceaux en phase avec son temps, tandis qu'Iommi nous a gratifié d'un peu de hard rock des familles en compagnie de Glenn Hughes. Tony Martin, dernier chanteur de Black Sabbath avant le retour d'Ozzy – c'est-à-dire entre 1987 et 1995 –, avait de son côté presque disparu du paysage musical. Le voilà donc qui tente un retour inattendu sur le devant de la scène avec un album de heavy mélodique mais qui réserve de très bonnes surprises.

Alors que nous réserve cet album ? Un retour aux sources ou plutôt un style résolument moderne ... La réponse est vite donnée et on a à faire à du hard mélodique qui évoque le Black Sabbath des années 80-90. Tony, sur le premier morceau de l'album "Raising Hell", utilise des bandes enregistrées par feu Cozy Powell lors de répétitions, alors que le morceau n'était qu'à l'état d'ébauche. Il faut dire que le résultat est plutôt convaincant, et la partie de batterie ne dénote pas par rapport au reste de l'album où c'est Tony lui-même qui tient les baguettes. Ce morceau est un des plus convaincant de l'album avec un riff qui fait penser à un bon Purple. Tony Martin, quant à lui, chante dans son style, c'est à dire dans un registre proche de Ronnie James Dio mais peut-être avec un voix un peu plus aigu et puissante. En tout cas, le morceau est bien "catchy", mélodique à souhait et puissant ce qui semble caractériser l'ensemble de cet album.

Côté compositions, une qualité indéniable de cet album est qu'il arrive à proposer des ambiances assez variées comme avec le second titre de l'album "Bitter sweet" et son tempo beaucoup plus lent et lourd. L'ombre du Sabbath est bien réel.
"I'm Gonna Live Forever" et surtout "Scream" donnent dans le hard rock mid-tempo accrocheur, et même si la réussite dans ce domaine n'est pas totale sur le premier titre à cause de mélodies un peu trop clichées, le titre éponyme "Scream" bénéficie d'un riff principal très puissant ainsi que d'un solo de violon inattendu et jouissif. Incontestablement le meilleur morceau de l'album. Le chant de Tony y étant magistral tout au long du morceau. Une vraie réussite! Dans la veine des morceaux lourds, "Faith in Madness" alterne passage lent et lourd ainsi que des parties beaucoup plus rapides, très caractéristiques du style de Black Sabbath. A noter que toutes les parties de guitare sont bien maitrisées, sans être géniales mais en tout cas d'une efficacité redoudable.
"Surely Love Is Dead" (qui est un de mes titres préférés) et "The Kids Of Today (don't understand the blues)" sont à peu près dans la même veine, avec une ambiance plus mélancolique pour le premier avec des passages de guitares classiques et quelques soli électriques du plus bel effet pour conclure ce morceau, et un côté plus pêchu pour le deuxième. Agréables et variés, ces morceaux maintiennent l'attention de l'auditeur avant que n'arrive la ballade (passage obligé) "Wherever you go". Entièrement acoustique, Tony Martin chante avec émotion, avec comme seul partenaire les mélodies acoustiques de la guitare.
Dernier titre de l'album, "Fields of lies" et son intro tout aux claviers, laisse place à un riff très très lourd à la Sabbath. Ce morceau n'apporte pas un plus indéniable à l'ensemble de l'album mais le conclut de façon cohérente. Le solo tout "en tapping" ainsi que l'accélération du tempo ne sont pas étrangers à cette impression.

En conclusion, le chanteur prouve que ses dix années d'absence n'ont en rien amenuisé son talent, même si certaines mauvaises langues peuvent continuer à voir en lui un "sous-Ronnie James Dio". Donc si vous aimez les timbres bien rock, heavy mais mélodique, cet album avec pas mal d'originalité et de variété devrait combler la majorité d'entre vous.

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


SURVIVOR
Reach (2006)
Beau retour ...




FORTY DEUCE
Nothing To Lose (2005)
Une réelle surprise ... EXCELLENT !!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Tony Martin (vocals, bass, drums)
- Joe Harford (guitars)
- Cozy Powell* (drums)
- Geoff Nicholls (keyboards)


1. Raising Hell
2. Bitter Sweet
3. Faith In Madness
4. I'm Gonna Live Forever
5. Scream
6. Surely Love Is Dead
7. The Kids Of Today Don't Understand The Blues
8. Wherever You Go
9. Field Of Lies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod