Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRANK COUNTY DAREDEVILS - Kings Of Sleaze (2005)
Par THE MARGINAL le 12 Novembre 2005          Consultée 2010 fois
Les années 80 ont eu Manowar en tant que "Kings of metal"(ils s'auto-proclamaient bien ainsi, non ?). Vers le milieu des années 2000, voilà qu'un quartette americain de fous furieux déboule avec son premier album intitulé "Kings of sleaze". Cet album, qui bénéficie d'une distribution décente en France, est décrit par un sticker comme un disque de sleaze-rock sans concession. Le magazine Metal Edge l'a même carrément intronisé "Album of the year".

Crank County Daredevils a la réputation d'un groupe de hard rock/sleaze sale, sordide. De plus, il cite volontiers comme influences Mötley Crüe, Faster Pussycat, Guns N' Roses(à ses débuts), Backyard Babies, Nashville Pussy et Motorhead. on devine donc, avant d'écouter l'album, qu'on a affaire à quelque chose de sauvage, quii dépote.

Et effectivement, ce groupe ne plaisante pas: à l'écoute de ce "Kings of sleaze", on a réellement l'impression que les 4 musiciens ont constamment le feu aux fesses tellement ils balancent la purée. De cette galette, à la production brute, on retient les mid-tempos "Kings of sleaze"(un futur classique, celui-là, avec son refrain fédérateur et sa rythmique binaire qui fat taper du pied), "Ride the dog", furibard comme il n'est pas permis, "Shut your lip", un rock n'roll entêtant, et "Back in the nasty", sans oublier les 2 uppercuts au tempo rapide "Kick it on down" et "High" qui arrachent littéralement tout sur leur passage. Le sticker de l'album n'a pas menti lorsqu'il décrivait celui-çi comme un disque de sleaze-rock sans concession.

Toutefois, n'exagérons rien: "Kings of sleaze" n'est pas l'album du siècle et moins indispensable que "Appetite for destruction" ou "Shout at the devil". Ce premier album de Crank County Daredevils a ses défauts. Par exemple, le groupe donne par moments l'impression de se répeter. Quand au chanteur Scotty P., il éructe et vocifère plus qu'il ne chante et sa voix risque d'en rebuter quelques-uns tellement il s'arrache littéralement les cordes vocales au point de se mettre souvent "dans le rouge".

Les débuts discographiques de Crank County Daredevils sont quand même prometteurs, même si le quartette americain a encore du chemin à parcourir pour devenir réellement le King of sleaze. Ce disque arrive quand même à point nommé pour démontrer aux sceptiques que le hard rock peut encore être sauvage et virulent en 2005. Ceux qui veulent du gros rock cradingue, burné, qui sent la bière et la sueur, et met en avant les tatouages seront servis avec cette galette. Car Crank County Daredevils ne fait pas dans la dentelle et si les auditeurs parviennent à faire abstraction de la voix du chanteur, "Kings of sleaze" devrait leur convenir...




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Scotty P (chant, guitare)
- Adam Stevens (guitare)
- Billy Velvet (basse)
- Mark Hammer (batterie)


1. Kings Of Sleaze
2. Kick It On Down
3. Ride The Dog
4. Hammerdown
5. Line' Em Up
6. Shut Yer Lip
7. Bitch Be Cool
8. High
9. Back In The Nasty



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod