Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES/HARD SUDISTE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TISHAMINGO - Wear N' Tear (2005)
Par THE MARGINAL le 20 Mai 2005          Consultée 1368 fois

En cette année 2005, je découvre un quartette americain répondant au nom de Tishamingo(merci Internet !) par le biais de l'album "Wear n' tear". Celui-çi n'est pas tout à fait un débutant car sa première trace discographique date de 2003 par l'intermédiaire d'un album éponyme. De plus, les musiciens ne semblent pas vraiment dans la fleur de l'âge si on se fie à leurs photos dans le livret de cet album ou sur leur site officiel.

"Wear n' tear" est donc le deuxième album de Tishamingo et si on se fie à son contenu, on peut dire qu'on a affaire à un groupe de rock sudiste à très forte coloration bluesy. On sent bien les influences de Lynyrd Skynyrd, Gov't Mule, entre autres... Le premier titre "Wastin' time", très inspiré et coloré, met nettement en évidence les guitares, sonne de façon très vivante et a une forte saveur 70's. Ce titre s'annonce d'emblée comme le moment-phare de l'album tant il a le potentiel d'un classique. Il est clair en tout cas que ceux qui recherchent des sonorités dans l'air du temps risquent de faire la gueule en entendant ce type de musique.

Le reste de l'album est fort plaisant à écouter, mais il est quand même difficile d'égaler un morceau de la trempe de "Wastin' time". Les titres qui valent le plus le détour d'après moi sont le long mid-tempo "Hillbilly wine", très travaillé et bourré de feeling, le hard bluesy immediat "Poison whiskey", l'instrumental "Rome" qui est une véritable leçon de feeling pour bon nombre de djeunzes, le blues-rock "Smoked mullet" ponctué par une jam finale de toute beauté, "Legend of George Nelson", un titre country-rock à l'ambiance très Far-West, ou encore "Worn out soles", une ballade bluesy très 60's qui peut être idéale pour emballer une élegante demoiselle lors d'une croisière sur le Mississipi(Hmmm... Pour 2005, ça semble plutôt mal barré...).

Ce qu'on peut trouver dommage, c'est que les riffs n'occupent pas une part assez prépondérante sur le disque. En effet, la guitare caresse plus qu'elle n'agresse. Malgré tout, ce disque reste quand même fort agréable à écouter et recèle de petites subtilités bien senties.

En fin de compte, "Wear n' tear" est un disque assez bien fait dans le genre et, pour peu qu'on soit ouvert aux consonances retro, a des chances de plaire à ceux qui n'ont aucun préjugé. Certes, on est très éloigné des sonorités metalliques ici, le côté hard se fait rare. Toutefois, ceux qui aiment le son de la slide et de l'orgue Hammond seront comblés avec cet opus qui nous invite à un voyage dans le passé. Les nostalgiques de l'Amerique d'autrefois(l'authentique, pas celle qui s'entiche actuellement pour des fromageries comme Britney Spears, Jennifer Lopez, Alicia Keys, Eminem...), ainsi que ceux qui ont aimé récemment Alligator Stew et Ironhorse risquent d'être séduits par ce "Wear n' tear". Et ça fait rudement plaisir d'entendre en 2005 un groupe comme Tishamingo dont la sincérité est évidente.

Veritable note: 3,5/5

A lire aussi en DIVERS par THE MARGINAL :


VOLBEAT
The Strength/the Sound/the Songs (2005)
Une approche du metal très originale




AEROSMITH
Honkin' On Bobo (2004)
Covers blues

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Cameron Williams (chant, guitare)
- Jess Franklin (guitare, orgue, piano)
- Stephen Spivey (basse)
- Richard Proctor (batterie)


1. Wastin' Time
2. Hillbilly Wine
3. Poison Whiskey
4. Magic
5. Rome
6. Billy
7. Smoked Mullet
8. Willin' To Die
9. Legend Of George Nelson
10. Worn Out Soles
11. Ain't Got Time
12. Reprise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod