Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hardline, Journey
- Style + Membre : Revolution Saints

BAD ENGLISH - Bad English (1989)
Par THE MARGINAL le 6 Février 2005          Consultée 3098 fois

La deuxième partie des années 80 aura vu fleurir pas mal de super-groupes, des combos formés par des grosses pointures qui ont acquis une expérience considérable dans le paysage musical. Parmi eux, on citera bien sûr le David Lee Roct band, Mr. Big et Bad English. C'est ce dernier groupe qui nous intéresse particulièrement dans cette chronique.

Bad English comprend dans ses rangs Neal Schon et Jonathan Cain(2 ex-Journey), ainsi que le chanteur John Waite et le bassiste Ricky Phillips, 2 ex-The Babys. Sur le papier, un tel line-up ne peut que faire rêver et saliver les fans de hard FM; encore faut-il concrétiser sur album.

L'album en question sort en 1989, année très fertile en albums de qualité. Et ça tombe bien car ce premier effort du groupe démarre formidablement avec le mid-tempo "Best of what I got" qui a le potentiel d'un mega-hymne en puissance. On y trouve bien sûr des nappes de claviers du plus bel effet, mais aussi quelques sonorités bluesy; le tout étant enjolivé par la voix chaude de John Waite. Comme cela ne suffit pas, Bad English enfonce un peu plus le clou avec des brûlots de la trempe d'un "Heaven is 4 letter word", titre hard mélodique de haute volée; du rythmé et ultra-catchy "Forget me not" qui met bien en valeur chaque instrument, de "Tough times don't last"; de "Ghost in your heart", un morceau hard/pop bien fait, de "Ready when you are", un hard rock vigoureux aux guitares crues et acérées, d'une tuerie big-rock "Lay down" qui s'achève en fanfare comme les Américains savaient si bien faire à l'époque; de "The restless ones", un titre plus typé pop-rock qui alterne couplets calmes au piano et refrain plus costaud, ou encore du mid-tempo bluesy "Rockin' horse" imparable(mon titre préféré de l'album), agrémenté de quelques notes de piano façon ambiance cabaret, et qui fait un peu penser à Mr. Big.

Ce qu'on peut déplorer, c'est peut-être le trop-plein de ballades sur cette galette. On en compte 3, et même 4 si on considère que "Don't walk away", titre très pop, est une ballade. Si "Possession" est assez agréable à écouter; il n'en est pas de même, à mon avis, pour les 2 autres ballades "When I see you smile" et "Price of love"; trop mièvres, trop sirupeuses. C'est pourtant avec ces 2 titres, que je considère comme les plus faibles de l'album, que celui-ci a vu ses ventes monter en flèche; et en particulier "When I see you smile" qui s'est classé n°1 des hit-singles aux USA Pour être franc, j'aurais préféré que ce soit l'un des titres rock de l'album qui fasse un tel carton...

En conclusion, Bad English a mené à bien son premier opus, produit de façon impeccable par Richie Zito. Bon nombre de fans de hard FM considèrent ce disque comme un classique, un MUST du genre. Pour ma part, j'aime bien cet album(la note que je lui attribue en est la preuve); mais je lui préfère "The last of runaways"(Giant) et "Law of the order"(Shark Island) sortis la même année, mais qui ont eu moins de succès... Ce premier album de Bad English n'en reste pas moins bourré de classe et il fut un franc succès puisqu'il a été certifié disque de platine aux USA et a même percé dans les charts européens.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


Aldo NOVA
Aldo Nova (1982)
Le renouveau du hard fm au début des 80's




NO MORE JOHNNY
Slam ! (2003)
Du hard mélodique rare, mais de qualité


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- John Waite (chant)
- Neal Schon (guitare)
- Jonathan Cain (claviers)
- Ricky Phillips (basse)
- Deen Castronovo (batterie)


1. Best Of What I Got
2. Heaven Is A 4 Letter Word
3. Possession
4. Forget Me Not
5. When I See You Smile
6. Tough Times Don't Last
7. Ghost In Your Heart
8. Price Of Love
9. Ready When You Are
10. Lay Down
11. The Restless Ones
12. Rocking Horse
13. Don't Walk Away



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod