Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mourning Beloveth
 

 Site Officiel (126)
 Myspace (117)

ABADDON INCARNATE - Dark Crusade (2004)
Par MOX le 26 Novembre 2004          Consultée 2578 fois

A l'extrême opposé de ce que je peux écouter habituellement, voici encore un genre qui révèle toutes ses qualités sous certaines conditions. Il ne me viendrait certes pas à l'idée de dire que, de bon matin, un vieux NAPALM DEATH n'a aucune chance de bien vous réveiller mais, au contraire, lorsqu'on a accumulé suffisamment de contrariétés au bout d'une simple journée, certaines formations arrivent à communiquer leurs propres contrariétés avec beaucoup d'aisance. Si bien que, pour ma part, il s'établit une sorte de lien pendant l'écoute qui me permet d'exorciser toute ma violence refoulée vers le pauvre chanteur, qui n'attend que ça en fait. Ce nouvel album d'ABADDON INCARNATE possède ces propriétés.

L'effet lèche-vitrines est d'ailleurs de mise. Lorsque l'on aperçoit la durée excessivement courte de l'objet (32mn) et le nombre important de morceaux (16), il est permis de craindre de rudes hostilités. On serre les dents, on se crispe... « Allez, vas-y, lâche la purée ». Et c'est parti. 3 secondes après, la musique est partie dans un état de transe dont elle ne sortira pas avant l'ultime composition. A savoir un Grind/Death aux allures très classiques: chant mi-death mi-black, concours de riffs plus spéciaux les uns que les autres et batterie bloquée à puissance maximale. Remarquez le travail de production assez réussi, permettant à ces guitares très saturées de rajouter une couche de violence non-négligeable. Enfin, ça tombe bien si vous n’aimez pas les solos, ici il y en a très peu. Courts et très fous, ils participent bien à la mise en place d’une atmosphère à mi-chemin entre folie et virulence.

Rappelons à ce titre quelques courts moments directement inspirés des NAPALM DEATH et autres NASUM. ABADDON INCARNATE tire toutefois son épingle du jeu en proposant (ne riez pas) un ensemble assez varié. Car je vous vois venir à l'autre bout du monde, rigolant grassement sur la possibilité qu'a ce genre de musique à savoir se renouveler le long de 32 minutes. Je vous accorde cependant une atroce difficulté à retenir ces blocs de riffs une fois la galette enlevée, mais le résultat est là et quand elle est insérée (et mise en marche, accessoirement) la brutalité se fait communicative. Grâce à quelques riffs proches du délirant bien différents d'un titre à l'autre, grâce des breaks qui n'ont d'autre utilité que de participer à la folie ambiante, "Dark Crusade" est un très bon défouloir, à plus forte raison lorsqu'on retrouve ce petit rythme ultime dont vous vous souveniez peu avant qu'il n'apparaisse. Ici plus grind, là beaucoup, beaucoup plus brutal, ABADDON INCARNATE ne pêche que dans cette trilogie miniature: "Now Below", "He Sells Agony" et "Eternal Solitude Forbidden" où, contrairement au reste, tout s'enchaîne sans grande différence.

Le fait est que ces Irlandais n'ont pas cherché à jouer au plus bourrin (j'en vois encore qui gloussent bêtement, là-bas au fond), bien qu'il soit permis d'en douter, disais-je. Je vous accorde que ce sont des flots d'animosité virulente qui vous assaillent fréquemment, mais cet album est gorgé de petits détails, parfois de passages plus calmes (on entend des bruits de mitraillettes alors pour le côté calme je repasserai, vous me direz), de moments plus entraînants ou encore plus chaotiques, bref de petites fioritures qui apportent ce plus de compréhension et d'identification, classant ainsi cette musique au rang de « violence maîtrisée et fouillée ». Les moins aventureux d'entre vous risquent une tourista mémorable il est vrai. Mais ceux qui réitèrent ce voyage en viendront à la même conclusion : déferlement communicatif qui calme les ardeurs en fin de journée. Et c'est tout ce qu'on leur demande.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MOX :


HYPOCRISY
Abducted (1996)
Death melodique




HYPOCRISY
The Final Chapter (1997)
Death melodique


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Bill (chant/guitare)
- Steve (chant/guitare)
- Cory (basse)
- Jason (batterie)


1. Centerfold Redemption
2. Dead Again
3. A Kandarian Odyssey
4. Carrion Caresses
5. Self Portrait Of Hatred
6. 1756
7. Terminate My Battery
8. Embrace The Vicious
9. Meat
10. Philosophy Of The Elite
11. Entrusted With Disgust
12. Now Below
13. He Sells Agony
14. Eternal Solitude Forbidden
15. Global Bastardisation
16. Hour Of The Dog



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod