Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth

ACHERON - Rebirth: Metamorphosing Into Godhood (2003)
Par MOX le 5 Avril 2004          Consultée 2880 fois

Pas d'albums depuis 1998. Evidemment quelques compils et autres tributes, mais le groupe s'était séparé entre temps. De retour donc, Acheron, faisant parti des plus vieux groupes de death-metal à tendance "satanique" encore en activité. Le jugement se fait de lui-même: le fondateur Vincent Crowley (ex-Nocturnus, mais ça fait des lustres) est un jusqu'au-boutiste. Partout, dans l'imagerie, les paroles, les photos, la présence du Cornu fait des siennes, que ce soit au travers de multiples signes ostentatoires ou par des textes évoquant débauche et luxure. Restait à savoir si le contenu tenait la route.

Sans aucun doute. Attention toutefois, le produit n'est pas à mettre entre toutes les mains. Non pas que le produit soit corrosif ou à caractère pornographique, mais il demande un temps d'adaptation et de compréhension non négligeable. Continuant sur la vague death old-school qui l'a vue naître, Acheron propose une musique ultra-carrée: complexe, difficile d'accès et recherchée. C'est après une courte intro aux bruits bizarres et aux cris lointains (d'un classicisme sans pareil, j'en conviens) que les choses sérieuses commencent. Rien que le son convient parfaitement à l'idée: très acceptable et privilégiant les guitares qui se font littéralement "cracheuses", la batterie sonne un peu assourdie mais pas tellement en retrait. Bref une idée du glauque sur une couche sonore agréable. Les musiciens n'en sont pas non plus à leur coup d'essai: les solos apportent un réel plus à la musique. Ils peuvent se faire interminables ("Bow Before Me") ou raffolant d'effets dérangeants ("The Kindred") mais s'attachent à développer une ambiance poisseuse, lourde et sont pour la plupart intéressants. Même verdict pour le batteur: son jeu est varié, précis et rapide (l'intro de "Betrayed (A Broken Path)"). Seule la voix me dérange un peu, un peu trop gueularde et non gutturale à mon goût.

Mais surtout, on n'a pas affaire à un déballage de folie furieuse musicale que l'on est très légitimement en droit d'aimer dans du death brutal. Non ici la musique est rythmée, bien sûr violente, mais intéressante et intelligente. Encore heureux: pas un seul morceau passant sous les 6mn; il faut pouvoir s'y retrouver. Bien qu'au début, idiots qu'on est, on ne retient rien; Acheron réussit à proposer une musique qui se déchaîne au bon moment. La recette "banale" du death old-school s'applique encore une fois: changements de rythme fréquents et musique assez déstructurée. Quelques couplets et refrains certes, mais avouons qu'on passe d'un gros riff lourdaud et angoissant à une mélodie plus percutante et pourtant entraînante ("Xomaly"). Globalement le système se répète d'un morceau à l'autre, ce qui ne facilite pas son accessibilité. Pourtant vous manqueriez quelque chose, on retrouve tout au long du disque quelques riffs totalement imparables.

J'entends l'autre côté de ma conscience m'ordonner de parler des défauts. Soit, je m'y attèle. D'une part la courte transition "A Long Time Ago" toute en paroles est ennuyeuse, de l'autre le dernier morceau est une aberration, à défaut d'être une gageure. Je vous la refais dans le studio:
"Hé les gars, que diriez-vous d'un long titre de 9mn pour terminer l'album, où il n'y aurait qu'un bruit assourdissant répété encore et encore?"
"Putain, où vas-tu chercher tout ça?"
On se le demande...J'ai rarement vu des morceaux qui soient aussi inutiles à un album. Un gros point noir, il reste donc 42mn de death-metal pur, par moment même jouissif.

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


HYPOCRISY
Hypocrisy (1999)
Death metal




DISMEMBER
Like An Everflowing Stream (1991)
Un pionnier du death old-school suédois naquit


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Vincent Crowley (chant, basse)
- Stacey Connolly (guitare)
- Christopher Wiford (guitare)
- Kyle Severn (batterie)


1. Chaos Invocation (intro)
2. Church Of One
3. Xomaly
4. Bow Before Me
5. The Kindred
6. A Long Time Ago (intro)
7. Golgotha's Truth
8. Betrayed (a Broken Path)
9. The 9th Gate



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod