Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Myrath
 

 Myspace (21)

PIRANIA - Between Dream And Nightmare (2007)
Par JEFF KANJI le 15 Décembre 2018          Consultée 316 fois

Le succès de MYRATH a grandement attiré les regards sur la Tunisie. L'orient est devenu une terre des plus inspirantes pour une scène européenne à la recherche de nouvelles saveurs. Et si le regard se portait jusque là majoritairement de l'autre côté du Bosphore, l'Afrique se révèle à nous, et le Maghreb en particulier – je vous avais déjà parlé de RIVERGATE à l'époque qui était la première formation de Metal Prog d'Algérie. Si elle a hélas splitté depuis, la scène tunisienne, elle, compte plusieurs formations dans le style qui sont au moins parvenues à sortir un album, sans doute aidées par le succès de MYRATH.

Mais dans cette "Long Way To The Top" nombre de formations n'auront pas survécu au stade de la démo ou du fameux premier album. Et c'est le cas de cette formation de Sousse, PIRANIA, fondée en 2000 par cinq jeunes de dix-huit ans, bien décidés à exprimer leur sensibilité artistique. Le piranha étant un poisson se déplaçant par bancs, partageant autant la chasse que la vie en communauté, le groupe a voulu symboliser sa camaraderie en nommant son groupe ainsi. Parmi ses cinq membres, l'un va connaître par la suite une carrière florissante ; il s'agit bien sûr de son chanteur Zaher Zorgati qui s'en ira gagner Pop Star au Liban avant d'intégrer MYRATH pour son second album "Desert Call".

"Between Dream And Nightmare" est un album extrêmement difficile à dénicher, sorti en indépendant loin de l'autre côté de la Méditerranée et dont je n'ai hélas jamais réussi à me procurer un exemplaire… Et si je vous dis ça, c'est parce que ce disque vaut carrément le coup ! Merci à Mr Gland de nous l'avoir suggéré via la boîte à demandes, sans quoi je n'aurais sans doute jamais posé les oreilles sur cet unique album des Tunisiens.

Le Metal Prog de PIRANIA n'a à l'époque pas à rougir face à celui très SYMPHONY X-ien de MYRATH. PIRANIA, en jeune formation manquant encore de maturité, n'hésite pas à laisser parler la variété. Ainsi on croisera du Metal Prog aux sonorités orientales ("Living A Lie" et ses percussions typiques) où on prendra la mesure des capacités des musiciens, notamment de Zaher Zorgati, dont l'interprétation ne souffre déjà aucune critique. Il est même particulièrement envoûtant sur "Silence" avec ces lignes de chant que ne renieraient pas un Serj Tankian. Wael Jegham est aussi un as des claviers, dont la virtuosité rappellera le jeu d'un Jordan Rudess ("Living A Lie", "Between Dream And Nightmare"). Et c'est cette variété dans le style abordé par PIRANIA qui rend "Between Dream And Nightmare" prenant, le groupe alternant avec intelligence les pièces longues et complexes avec des pièces comme "Silence" ou "Between Hell And Paradise", très surprenante avec son côté Variété américaine 90s metallisée. Les lignes de chant sur cette dernière pourront sans trop de mal évoquer R KELLY (!), soit vous trouverez ça rafraîchissant, soit ce sera juste pas possible, selon les goûts de chacun.

Tout n'est pas parfait bien sûr, et malgré ses six titres l'album avoisine les 54 minutes, les pièces purement progressives se taillant la part belle, à commencer par l'ouverture "Silent Scream" qui dévoile les talents d'interprète de Zaher Zorgati sur de beaux arpèges clairs, avant que la machine Metal plus technique ne rapplique, très inspirée par les travaux de DREAM THEATER. Tout comme MYRATH, à l'époque mené de main de maître par Elyes Bouchoucha, PIRANIA ne peut renier ses influences, même si son Metal est déjà prenant.

Ce disque ne connaîtra jamais de successeur, Zaher tentant les télé-crochets pour faire décoller sa carrière, ce qui le mènera sur le chemin de la formation basée à Ez-Zahra qui quelques années plus tard va exploser sur la scène européenne avec des albums réussis comme "Desert Call" puis "Tales Of The Sands". PIRANIA se séparera dans l'indifférence générale. Sa musique ne manquait pas de sel, mais sans aucun doute d'une direction artistique plus claire afin de la rendre instantanément identifiable, pas mal d'enchaînements, sans mal s'emmancher, trahissent une certaine jeunesse dans l'écriture, même s'il y a ce qu'il faut comme plans intéressants. Une curiosité pour les fans de MYRATH qui souhaitent creuser plus profondément dans les origines du combo.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


ROYAL HUNT
The Mission (2001)
Is there life on Mars?




ORPHANED LAND
The Road To Or-shalem (2011)
Une idée de l'apogée


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Gahbiche Mehdi (basse)
- Haythem Jegham (batterie)
- Mahmoud Lejri (guitare)
- Wael Jegham (ckaviers)
- Zaher Zorgati (chant)


1. Silent Scream
2. Living In A Lie
3. Silence
4. Judgement Day
5. Between Dream And Nightmare
6. Between Hell And Paradise



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod