Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Benediction
- Style + Membre : Memoriam

BOLT THROWER - Mercenary (1998)
Par MOX le 1er Décembre 2002          Consultée 5518 fois

À l'idée de chroniquer cet album, je me suis dit : "pourquoi ne pas raconter une tranche de guerre dans laquelle je porterai des allusions qui feront clairement penser à l'album ?". Et là, je me suis vite dit que ça ne rendrait pas du tout et qu'il fallait laisser faire ça aux pros, en l’occurrence BOLT THROWER. Tant pis pour l'originalité.

"Mercenary", ancré Death Metal, montre encore une fois que BOLT THROWER n'est pas près de revenir au Grindcore de ses débuts. Voilà même qu'on qualifie le style de "War Metal". Vu comme ça le terme est pour le moins étrange, mais quand on a écouté tout s'éclaircit. Mon but c'est donc de vous expliquer un peu ce qu'est le War Metal (que c'est ambitieux) sous les aspects de cet opus qui reflète parfaitement le style.

BOLT THROWER c'est la guerre ; depuis les débuts de la formation, les textes n'ont pas varié : bataille, sang, attaques, défaites et tout ce qui s'y rapproche peu ou prou. Mais c'est bien raconté, sans trop de clichés, et le groupe se gratifie même de quelques réflexions sur l'utilité et l'existence de telle ou telle chose.
Ensuite, BOLT THROWER c'est ce chant grave, guttural et puissant. Il colle parfaitement au style de musique et à l'esprit recherché.
Et surtout, BOLT THROWER et donc plus particulièrement "Mercenary", c'est ce son. Ah putain ce son. Voilà le meilleur moyen de vous fracasser les oreilles en écoutant trop fort. C'est très lourd, résonnant et vrombissant, tel un soldat marchant avec sa lourde armure. BOLT THROWER compose sur do dièse, d'où ce rendu si lourd, accentué encore par une basse énorme et une batterie variée, espèce de char d'assaut martelant à longueur de morceau. A priori le constat semble clair : ça doit être un bordel pas possible.
Que nenni, le résultat est mélodique. Chaque morceau possède son lot d'avalanches de riffs qui ne sont pas sans rappeler ceux de Speed Metal mais beaucoup plus graves ("Return From Chaos", "Zeroed"). Chaque morceau possède son lot de breaks et de changements de rythme, tantôt pachydermique ("Sixth Chapter") tantôt rapide ("Laid to Waste").

Quand la guitare mitraille, la batterie se fait plus discrète, et quand la guitare se met à être moins grattée, c'est la batterie qui prend le relais avec ses blast-beats à tout va. Les compos se différencient bien les unes des autres, grâce notamment à leur non-linéarité. Les deux guitares jouent parfaitement leur rôle et sont bien reconnaissables, l'une étant moins sous-accordée et donc se rapprochant plus du "Death à papa" (passez-moi l'expression). Enfin quelques soli bien sympathiques ("Zeroed", "To The Last", "Behind Enemy Lines") et des arrangements montrant clairement leur attachement au monde de la guerre ("No Guts No Glory").

Histoire de trouver un défaut j'aurai tendance à dire que le chant n'est pas superbement maîtrisé et pas aussi grave qu'à certains moments. Le futur chanteur se débrouillera bien mieux d'ailleurs. Enfin il faut savoir supporter cette cavalcade de son puissant qui peut paraître rébarbative au bout d'une demie-heure. Un des meilleurs albums de BOLT THROWER, et, ça peut paraître subjectif, leur affiliation à un seul et même style est d'autant plus appréciable.
La preuve par 2 que le Death Metal n'a nul besoin d'être joué à 200 bpm/minute pour être bon.

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


IMMOLATION
Close To A World Below (2000)
Brutal death de très très haute volée




KAAMOS
Lucifer Rising (2005)
Death old-school groovy et furieux! du très bon


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Karl Willetts (chant)
- Barry Thomson (guitare)
- Gavin Ward (guitare)
- Jo Bench (basse)
- Alex Thomas (batterie)


1. Zeroed
2. Laid To Waste
3. Return From Chaos
4. Mercenary
5. To The Last...
6. Powder Burns
7. Behind Enemy Lines
8. No Guts, No Glory
9. Sixth Chapter
10. Infiltrator (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod