Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
11 commentaires notés  
[?]



Deep Purple
Perfect Strangers
Page  1 | 2 | 3 |

le 21 Avril 2017 par SCHOUFA


En 1984, DEEP PURPLE et son "Perfect Strangers" remet le groupe en orbite.
DEEP PURPLE reste grand mais les 70' sont loin et d'autres groupes sont de terribles concurrents (MAIDEN, SCORPIONS...) avec le recul ont sait très bien que tout cela n'était que matière pécuniaire vu la suite des événements.
Mais bon, l'album est bon.

le 19 Avril 2016 par CLANSMAN57


Excellent come-back, sans doute un des meilleurs retours de l'histoire de la musique.
Line-up mythique retrouvé, tout ce temps n'aura pas altérer l'inspiration de ces messieurs.
En 1984, DEEP PURPLE sonne toujours encore aussi bien !
Même pas de grimace en 2016 !

Aucun mauvais titre, ajoutez à ça deux bonus pour la réédition de 99, "Not Responsible" et la longue instrumentale planante "Son Of Alerik", vous obtenez encore un très bon cru du groupe...

Pour moi, c'est du 5 étoiles facile.

le 19 Février 2014 par RAMON


Quatre étoiles pour celui-ci c'est peut être un peu "too much", maintenant si on le compare à la longue litanie de ses successeurs, c'est évident qu'il est un, voire deux ou trois crans au dessus, puisque de mon point de vue il faut attendre l'imparable" Now What ?!" pour le surclasser.

Je ne suis pas du tout fan de la production de Glover (c'est lui qui tenait les manettes mais Blackmore lui soufflait ses désidératas à l'oreille) et je reste persuadé que si le groupe avait eu les c…. d'aller chercher un Martin Birch qui faisait alors des miracles avec IRON MAIDEN, BÖC ou MSG on aurait eu droit à un tout autre opus capable de se ranger sans problème derrière "Comme Taste The Band" sans avoir à lever les yeux.

A titre perso, j'aime beaucoup "Mean Streak" en plus des deux locomotives imparables que sont l'éponyme et le salace "Knocking At Your Backdoor", et je suis d'accord pour dire que l'album ne contient que des bons titres, mais voilà il lui manque ce petit supplément d'âme qui faisait tant rêver quand on évoque Le DEEP PURPLE des années 1968/1975.

Les brouettes de biftons, c'est probablement super pour le compte en banque des musiciens, ça a plus de mal à passer pour les cochons de payeurs que sont les fans auditeurs, mais la pilule ne rendra vraiment toute son amertume qu'avec le pitoyable "House Of The Blue Light" suivi par une mascarade de show à paris Bercy.
Ici, le groupe essaie de se tenir et y parvient avec mention assez bien.

le 17 Juillet 2012 par RICHARD NOIRPLUS


16/7/2012. Jon Lord est décédé des suites d'une longue maladie. Mais il continue de vivre au travers de ses albums, de sa musique. Jon Lord est vivant et l'écoute de cet album en est la meilleure preuve. Hail !

le 28 Novembre 2011 par POWERBEAUF


Un excellent album aux compositions solides. Alors, certes, en 84, DEEP PURPLE n'est plus du tout à l'avant-garde du Hard Rock, mais quoi ? Vous imaginez Jon Lord et Roger Glover permanentés et en spandex rose ?

Plus sérieusement, même si ce disque est essentiellement l’œuvre du trio Blackmore/Glover/Gillan, on sent que les musiciens ont pris le temps de se ressouder et de réapprendre à cohabiter (en témoignent le clip de "Knocking At Your Backdoor"). Au final, le groupe nous sert 8 titres de construction classique, mais qui font mouche. Quel dommage que cette embellie n'ait duré que le temps d'un disque.

Note réelle : 4,5/5, car "Nobody's Home" est un auto-plagiat de "Lay Down Stay Down" (de l'album "Burn").













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod