Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hooded Menace

VAINAJA - Kadotetut (2014)
Par MEFISTO le 25 Août 2014          Consultée 3187 fois

Difficile de croire parfois qu'un groupe en soit à ses premières armes quand on écoute des albums tels que "Kadotetut". On ne peut soupçonner que ce court mammouth de Doom/Death viendrait ébranler autant la chapelle avec 38 minutes au compteur. Eh bien, les Finlandais de VAINAJA ont l'intention de faire leur marque au fer très rouge en très peu de temps.

On reproche souvent au Doom d'être ennuyant, de s'étirer comme un serpent dans nos conduits, jusqu'à ce que le rythme répétitif nous plonge non pas dans une ambiance funéraire, mais dépressive dans le pire des sens… Avec VAINAJA, on a le meilleur des deux mondes : la mélasse ultra saturée du Doom et l'efficacité du Death. Des titres de quatre minutes en moyenne qui ne souffrent que de quelques passages lancinants. Sinon, que du pur riff, de la gorge profonde et des peintures à cheval entre le massacre et la tombe. Et tout ça se passe en finnois mes chers amis, ce qui n'est pas sans ajouter un petit côté intimidant à l'objet.

C'est simple : "Kadotetut" devrait rallier les puristes et les maniaques de Death casse-nuque, tout en déjouant les anti-Doom grâce, encore une fois, à un excellent équilibre dans tempi et atmosphères. VAINAJA n'hésite pas à accélérer ou bûcher plus dur pour nous surprendre, avant de ralentir pour nous foutre les jetons, gracieuseté du gueulard de service aux grandes capacités, The Cantor. Un beau cas de machine de guerre qui charme sa victime avant de la broyer sans remord. Ça se rapproche de The RUINS OF BEVERAST, ma foi, en moins clinquant, et de BOLT THROWER pour l'engourdissement créé par les riffs boueux…

Après une très jolie intro évoquant une cérémonie mortuaire campagnarde un après-midi d'été, "Kadotetut" est lancé officiellement avec une tuerie du diable intitulée "Väärän Ristin Valtakunta", mélangeant Doom classique, merveilleuses nappes de clavier et riffs contagieux. Suivent deux autres parfaites réussites sous les assauts guitaristiques, avant un interlude, qui nous mènera vers la deuxième partie, un peu moins percutante mais pas mauvaise du tout. On pardonnera, pour une première moitié sans tache qui rend assez accroc pour que nos pavillons puissent gérer tout ce qui sort de ce "Kadotetut" sale, mais verni à la fois.

Que dire de plus sinon m'épandre en superlatifs et me répéter ? VAINAJA, c'est d'ores et déjà de la bombe. Ne lui manque pas grand-chose, peut-être un ou deux morceaux viandés de plus à "Kadotettu", pour atteindre la note ultime. On ne peut oublier le ralentissement vers la fin et la sortie plutôt tranquille, on ne peut entièrement accepter la longueur quasi insultante du skeud tant le niveau de qualité est élevé. Mais on peut se repasser les brûlots de cet album en boucle sans avoir peur de devenir blasé, car VAINAJA détient la formule pour distraire, défouler et passionner l'auditeur.

Bref, le trio finlandais saccage tout avec cette accrocheuse et pesante démonstration. Un futur grand ! Un fier candidat à mon top 10 2014, qui plus est.

Podium : (or) "Väärän Ristin Valtakunta", (argent) "Valon Lapset", (bronze) "Kahleiden Kantaja".

A lire aussi en DOOM METAL par MEFISTO :


EYE OF SOLITUDE
Canto Iii (2013)
Ce que vous entendrez en mourant




The WOUNDED KINGS
Visions In Bones (2016)
Ultime offrande des rois blessés


Marquez et partagez





Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- The Gravedigger (batterie)
- The Cantor (guitare, chant)
- The Preacherman (basse)


1. Lankeemus
2. Väärän Ristin Valtakunta
3. Kahleiden Kantaja
4. Valon Lapset
5. Henkikaste
6. Verinen Lähde
7. Risti Kädessäni
8. Viimeinen Tuomio
9. Kadotettu



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod