Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


GEGERS - 2004
Consulté 2233 fois
DARE - Beneath The Shining Water

Beneath the Shining Water, où comment symboliser en dix morceaux l’amour, l’envie, le respect, la tendresse, la déception. La vie. Dix morceaux, comme autant de mains tendues vers l’âme du musicien. Des mélopées sur lesquelles sont distillées des guitares acoustiques profondes, des électriques plus aériennes, une rythmique discrète et des arrangements transcendants. Le meilleur opus de DARE ? Non, la chose ne doit pas être analysée en ces termes. Beneath the Shining Water est une réalisation musicale majeure de notre siècle naissant, une pépite.

DIE APOKALYPTISCHEN REITER - Samurai

La recette des teutons est restée la même que sur "Have a Nice Trip" : un zeste d'extrême (death, black, dark), une bonne louchée de heavy, et une touche pop décalée qui donne à ce "Samourai" sa saveur estivale ("Lazy Day"). DIE APOKALYPTISCHEN REITER ne vit pas son éclectisme inné comme une finalité, mais bien comme un vecteur d'émotions, un moyen comme un autre d'atteindre son but. Avec son Metal bariolé, donc, le quintet fou vole et virevolte, porté par le chant changeant de Fuchs, les guitares acérées ainsi que le piano d'un Dr Pest habité. Cela donne, une nouvelle fois, naissance à de nombreuses pépites ("Eruption", "Reiter Maniacs", "Die Sohne Scheint" ou "Roll My Heart", pour n'en citer que quelques unes).

AXXIS - Time Machine

Evoluant tranquillement d'un Hard Rock somme toute classique vers un Heavy Mélodique plus mordant et "bombastic", AXXIS propose avec "Time Machine" une première étape marquée par la flamboyance des mélodies et des refrains. Un album parfaitement construit et agencé, qui a surtout le mérite d'ouvrir la voie à des réalisations ultérieures encore plus abouties.

EDGUY - Hellfire Club

Après un "Mandrake" un poil ronronnant, EDGUY va droit au but et propose un album direct, gonflé de mélodies et de refrains percutants. Le dernier album véritablement essentiel de la bande à Tobias Sammet.

SCORPIONS - Unbreakable

Si Unbreakable est l'album du grand retour des SCORPIONS, c'est avant tout grâce à une grosse moitié d'album résolument excellente. Il reste que, avec le recul et pris dans son intégralité, l'album s'insère honorablement dans la discographie du groupe, sans pour autant surpasser les incontournables des années 80. L'album qui permit de relancer la machine, notamment en France qui redécouvrira les SCORPIONS lors d'un passage à l'Olympia en 2005. Un opus fort honorable.

EUROPE - Start From The Dark

Pour son grand retour, EUROPE parvient à se faire actuel et surtout très inspiré. "Hero", "Start From The Dark" ou "Flames" sont à classer parmi les titres les plus réussis des Scandinaves, toutes périodes confondues.

DREAM EVIL - The Book Of Heavy Metal

En surjouant des clichés, DREAM EVIL redéfinit parfaitement le Heavy Metal : percutant, virtuose sans être inutilement démonstratif, fun et inspiré. Portés par un chanteur excellent, les morceaux de cet album sont certainement à classer dans ce que le groupe a fait de mieux.

BLAZE BAYLEY - Blood & Belief

Plus sombre que jamais, BLAZE joue la carte de l'introspection et de l'auto-analyse avec cet album dont les morceaux audacieux, tant dans leur construction que leur interprétation, confèrent à ce "Blood & Belief" une durée de vie très conséquente. Le chanteur n'a pas fait mieux depuis.

MALEDICTION - Esclave Du Vice

La flamboyance éphémère a un nom : MALEDICTION. Alors que cette même année MANIGANCE frappe également fort, le groupe propose un album direct et cru, qui ne souffre d'aucun défaut.

SHYLOCK - Welcome To Illusion


SHYLOCK n'avait jamais fait mieux avant et ne fera jamais mieux que ce "Welcome To Illusion". Une fulgurance, comme un instant de grâce dans la carrière du groupe de Hard Rock allemand, à classer dans votre discothèque entre SCORPIONS et BONFIRE.

La recette n'est pas très complexe, à savoir un Hard Rock doté de quelques touches modernes (riffs plaqués), mais proposant suffisamment de morceaux bluffants pour classer cet album dans la catégorie des indispensables (pour les amateurs de Hard teuton, s'entend).

UFO - You Are Here

Après quelques années de disette schenkerienne, nous étions en droit d'attendre mieux de ce premier album enregistré en compagnie de Vinnie Moore qui, sans nuire à l'aura du groupe britannique, ne séduit pas vraiment.

DIO - Master Of The Moon

"One more for the road", et puis c'est tout. Cet album de DIO est poussif, et le chant toujours impeccable du bonhomme de parvient pas à sauver l'indigence de compositions en roue-libre.







1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod