Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


STEF - 2000
Consulté 2596 fois
FLOWING TEARS - Jade

Dire qu'au début j'avais été à peine séduit par cet album. Et puis avec le temps, je me suis imprégné de l'atmosphère envoûtante des titres et de la voix "chaude" de sa chanteuse pour ce qui reste un des albums que j'écoute le plus ces dernières années. Du rock gothique très accessible. Merci à THERION que les avoir pris en première partie de leur tournée... sans quoi je serais à coup sûr passé à coté de FLOWING TEARS !

VIRGIN STEELE - The House Of Atreus Part 2

Souvent les suites sont moins bonnes et finalement, comme THE MARRIAGE OF HEAVEN & HELL, la suite s'avère supérieure à l'original. Ce n'est évidemment qu'une question de goût, puisque cela reste du Virgin Steele égal à lui-même avec ce savant mélange de heavy et de symphonie tel qu'il le pratique depuis quelques années, mais pour la première fois en double CD. Et toujours la sublime voix de David Defeis.

ARK - Ark

ARK , c'est avant tout la révélation d'un mélange de genres JAZZ-THRASH-METAL-PROGRESSIF, qui demande un certain temps d'adaption mais qui vous suit continuellement après sans risque de lassitude. Toujours aussi passionnant quelques années après, ce premier effort est aussi l'éclosion d'une grande voix du nouveau millénaire: JORN LANDE

ANGEL DUST - Enlighten The Darkness

Groupe assez original venant d'Allemagne, Angel Dust propose avec ce nouvel al bum un metal où la puissance prime sur la vitesse, avec des sonorités modernes et un enchevêtrement de calme accoustique et de tempête saturée. Le groupe n'en est pas à son coup d'essai puisqu'ils existaient déjà dans les années 80 avant de splitter fin 80. Le parfait exemple de reformation salutaire et surtout réuss

NEVERMORE - Dead Heart In A Dead World

A ranger dans votre discothèque à coté d'ANGEL DUST, je m'aperçoit en l'écrivant que le commentaire d'ENLIGHTEN THE DARKNESS colle parfaitement avec la musique de DEAD HEART IN A DEAD WORLD.
Un cran légèrement au-dessus pour NEVERMORE, encore plus sombre et glauque et dans les vocaux de l'excellent WARREL DANE qui chante comme s'il était possédé par le démon.

TO/DIE/FOR - All Eternity

TO/DIE/FOR c'est une musique pas franchement gaie puisant ses racines dans la musique new-wave et gothique des années 80, sur lequel vient se greffer le petit penchant du guitariste pour NEVERMORE, bien contrebalancé par un son de synthé lancinant. En prime, l'une des meilleures reprises de l'année se trouve sur ALL ETERNITY: il s'agit de "In the heat of the night" de Sandra, un tube bien connu de la génération TOP50.

AVALON - Eurasia

Ils ont voulu faire leur HOLY LAND (Angra) à eux et beaucoup leur en ont tenu rigueur. Rien de tout cela avec moi, et leur mélange de heavy prog teinté d'influences Skri-lankaise (d'où est originaire leur chanteur) passe comme une lettre à la poste. Une qualité de compo ("the stranger", "tamujin", "burning soul") réhaussée par rapport au moyen VISION EDEN font qu'ajourd'hui encore je réécoute cet album avec un plaisir intact.

AYREON - The Dream Sequencer

C'est le volet le plus progressif des aventures du migrateur Universel. Un opéra rock aux sonorités 70s qui voit la participation de grands vocalistes tel que Floor Jansen (AFTER FOREVER) ou Neil Morse (SPOCK'S BEARD). Un voyage intersidéral passionnant avec à la clé, un dépaysement garanti

NIGHTWISH - Wishmaster

Il n'y a que du bon sur cet album. Malgré tout, à force de l'avoir trop écouté, je m'en suis un peu lassé. Je trouve OCEANBORN bien meilleur finalement, car passant mieux l'épreuve du temps et plus varié . M'enfin, çà reste un excellent disque de metal symphonique, fédérateur et accessible. La confirmation d'un grand groupe et d'une voix !

KAMELOT - The Fourth Legacy

2000 - l'année de la consécration pour le combo américano-norvégien. Mélodies imparables, souffle épique et chant magnifique justifie amplement la montée en première division de KAMELOT. En prime, l'une des plus belles pochettes de l'année pour le plaisir des yeux. Quant-aux oreilles, la présence de hits tels que "the fourth legacy", "night of arabia" ou la ballade "A sailorman's hymn" suffiront à les combler.

THE GATHERING - If_then_else

Un peu plus électrique que le planant HOW TO MESURE A PLANET? , l'album des néerlandais est aussi très bien construit et une fois encore, la voix d' Anneke transence les mélodies, qui n'en sont que plus belles. Néanmoins, on sent le groupe s'éloigner défintivement du doom atmosphérique de sa période phare (95-97), et perdra sûrement du monde en route, mais gagnera aussi au passage un public de plus en plus éclectique. Le dernier grand album de THE GATHERING?

PINK CREAM 69 - Sonic Dynamite

La grosse claque Hard Rock à tendance FM de l'année 2000. "seas of madness", le premier titre annonce la couleur : guitares en avant, chanteur très en voix et tempo enlevé. A consommer sans modération !

DEMONS & WIZARDS - Demons & Wizards

En associant deux grosses pointures, le chanteur de BLIND GUARDIAN et le guitariste d'ICED EARTH, le résultat obtenu est à la hauteur de mes espérances: du power-metal très carré, avec des hits à la pelle ("heaven's denied", "poor man crusade", "tearing down the wall","fiddler on the green") et en prime une très bonne reprise de la "white room" des Cream . Mais ne vous attendez pas à avoir un mélange équitable des styles des deux groupes: cela sonne vraiment beaucoup comme du ICED EARTH !

WHITE SKULL - Public Glory,secret Agony

Bénéficiant du soutien de CHRIS BODENTHAL, et signé fraichement sur une major (nuclear blast), cet album n'aura malheureusement pas eu le succès escompté. C'est bien dommage, car les ingrédients qui ont fait le succès de TALES FROM THE NORTH (et révélé le groupe) sont bel et bien présents. Concept album sur la chute de Rome, c'est un album puissant, rapide, mais surtout accrocheur que nous propose WHITE SKULL, qui se conclut sur l'une des plus belles ballades de l'année : "the fields of peace".

SECRET SPHERE - Mistress Of The Shadowlight

Sans doute l'une des meilleurs sorties dans le style heavy-speed symphonique, les italiens ont d'entrée trouvé leur public à coup de solos fluides et de vocaux lyriques et haut perchés, qui agrémentent des compositions accrocheuses et qui étonnent par leur maturité. A conseiller aux fans d'ANGRA ou de RHAPSODY

HAMMERFALL - Renegade

Ce troisième album d'Hammerfall m'a plu parce qu'il laisse une impression de variété: instrumental ("raise the hammer"), ballade ("always will be", mid-tempo ("templars of steel"), et moments speed ("renegade"). Du coup, ce RENEGADE s'écoute avec plaisir et sans être exceptionnel, remplit son rôle avec brio.

BLAZE - Silicon Messiah

la bête noire des fans du "vrai Maiden" a pris tout le monde à contrepied en ne sortant pas justement un album style Maiden, mais un album de heavy aux guitares puissantes et mises en avant, avec des sonorités modernes. SILICON MESSIAH, sorti dans la discrétion, avec une promotion effectuée sur scène, a finalement fait l'unamité et réhabilité ce mal-aimé du metal, qui montre également des talents certains de song-writer. Excellente surprise pour un très bon album!

AT VANCE - Heart Of Steel

Alors que le premier album ne m'avais pas spécialement convaincu, le deuxième est nettement plus accrocheur. Emmené par un chanteur talentueux, Oliver Hartman, et un guitariste, Olaf Lenk, nourri aux gélules de concentré de MALMSTEEN, les compos font mouche que ce soit en ballade ("princess of the night"), ou heavy ("heart of steel" pour ne citer que lui). A conseiller aux fans de MALMSTEEN comme à ceux de STRATOVARIUS.

SONATA ARCTICA - Ecliptica

Premier carton avec ce premier album. Les petits frères de STRATOVARIUS font preuve d'un talent d'écriture certain ("My land", "full moon") compensant un peu l'inexpérience et le manque de maturité que l'on sent à l'écoute de cet album. Ce qui donne un petit coté spontané qui n'est pas sans me déplaire.

HEAVENLY - Coming From The Sky

Groupe français critiqué en live, HEAVENLY est par contre convaincant en studio où , soutenu par Piet Silk (IRON SAVIOR) et Kai Hansen (GAMMA RAY), ils sortent un premier album très accrocheur, dans la plus pure tradition des citrouilles (Keepers et Cie).
Bref, un album qui permis au groupe de faire une entrée remarquée sur la scène emcombrée du speed-metal de l'époque.

FRETERNIA - Warchants & Fairytales

Freternia est titulaire d'un record : il est sans conteste le groupe qui s'est fait le plus descendre en cette année 2000, à égalité avec STEEL ATTACK. Pourtant, si on l'excepte la voix approximative du chanteur, la technique approximative du guitariste, le manque d'originalité du combo et si l'on se concentre sur les mélodies, FRETERNIA est certainement l'un des groupes qui m'a le plus impressionné sur sa capacité à pondre des hymnes instantanés et accrocheurs. Du coup, les défauts de jeunesse passent au second plan.

SYRENS CALL - Fantasea

Encore un groupe français qui se distingue avec un album dont la qualité en a surpris plus d'un, à commencer pas moi ! Avec en guise de chanteur, une chanteuse, SYRENS CALL pratique un metal qui trouve à la fois ses racines dans le heavy (IRON MAIDEN, SAVATAGE) et le prog (SYMPHONY X, DREAM THEATER). Ajouter à cela une très bonne reprise de KISS ('I still love you") et les nordistes proposent avec FANTESEA, une carte de visite plus qu'intéressante.

MALMSTEEN YJ - War To End All Wars

Rien à faire, une production calamiteuse qui gâchent des compos déjà pas très engageantes, cet album ne passe pas . Apparemment, je ne suis pas le seul ! Le bide de l'année largement devant ses poursuivants.

EDGUY - Savage Poetry

Le début de mon désintéressement pour le groupe. Passé les trois premiers morceaux plutôt bons, plus rien à l'horizon ne soulève mon attention . Du coup, un E.P m'aurait largement plus intéressé !

SYMPHONY X - V - The New Mythology Suite

J'en attendais sûrement trop et au final, c'est le seul Symphony X avec THE DAMNATION GAME que je n'écoute quasiment jamais. Trop long , trop indigeste, je ne réussis pas à trouver la motivation suffisante pour le réécouter. Dommage.

LABYRINTH - Sons Of Thunder

Rien de transcendant dans cet album qui aurait du être l'album de la confirmation après le très bon RETURN TO HEAVEN DENIED. Relation de cause à effet? en tout cas, depuis LABYRINTH a splitté

THERION - Deggial

Après la référence VOVIN, cet album déçoit un peu par son manque de guitares. C'est l'album de Therion qui s'apparente le plus à de la musique classique pure. L'album n'est pas mauvais, mais c'est une déception car pas facile à écouter en entier. Par contre, le morceau heavy avec HANSI KUSCH au chant est excellent.







1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod