Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2024
7 reprises irlandaises pour la Saint-Patrick
Par GEGERS
Le 11 Mars 2024

Gojira, au coeur de la baleine
Par ISAACRUDER
Le 27 Février 2024
Noël en sept morceaux
Par T-RAY le 24 Décembre 2023 Consulté 2108 fois

On connaît tous les albums de Noël et leurs cortèges de reprises de grands classiques des chants de Noël, véritable crime contre le bon goût que même les meilleurs – Big up Rob Halford ! – ont pu commettre durant leur carrière. Des produits uniquement marketing destinés à faire de l’argent facile et fondamentalement saisonniers tant leurs mélodies sont associées aux fêtes de fin d’année.

Or, les nombreuses dimensions de la fête de Noël, dans l’Histoire, dans la tradition, dans la sociologie, offrent un vaste terrain de jeu aux artistes qui veulent s’attaquer à un morceau dédié. Et heureusement que quelques groupes de Metal ont eu l'intuition de s’en inspirer pour donner lieu à des compositions véritablement originales ou à des réinterprétations inventives. Sans plus attendre, en voici sept – plus ou moins fameuses – qui prouvent qu’en se sortant les doigts, on peut donner naissance à de vrais, bons moments de Christmas Metal.


SAVATAGE
Dead Winter Dead
1 - Christmas Eve (Sarajevo 12/24)

Ce morceau, repris par plusieurs membres de SAVATAGE quelques mois plus tard au sein de TRANS SIBERIAN ORCHESTRA, est devenu un classique des morceaux de Noël. Qui donc ne l’a jamais entendu ? On se le demande… Alors que les deux versions sont quasi identiques, pourquoi avoir choisi celle issue de "Dead Winter Dead" ? Parce que, contrairement au premier album de Noël de TSO, ce neuvième album du ‘TAGE était original avec son concept intimement lié à la Guerre de Bosnie. Au cœur de Sarajevo assiégée – le plus long siège de l’Histoire moderne soit dit en passant – le violoncelliste Vedran Smailović s’attache à préserver la joie des habitants en jouant des classiques. Dont deux standards de Noël en version instrumentale, "God Rest Ye Merry Gentlemen" et "Carol Of The Bells", sont ici repris sous forme d’un [i]medley[fi] plein d’une tension dramatique remarquable et offrent une montée en puissance vers un final libératoire. Magique.


VENOM
Calm Before The Storm
2 - Black Xmas

Après le départ du guitariste fondateur Mantas, le bassiste Cronos et le batteur Abaddon recrutent une paire de gratteux a priori plus compétents que le blond moustachu le plus connu de l’époque après Harald Schumacher. En résulte un "Calm Before The Storm" qui s’avère plus mélodique et plus foncièrement Heavy Metal, au lieu du Proto-Thrash des quatre premiers albums. En ouverture du disque, le désormais quartette se fend d’un morceau aux atours plus Hard que Heavy avec "Black Xmas", qui donne simplement envie de taper du pied à cette évocation d’un Noël noir. Certes, Cronos est moins en voix ici que sur les précédents longue-durée du combo britannique, mais on n’hésite pas pour autant à chanter le refrain du morceau en chœur avec lui et les autres musiciens.


J.J. HRUBOVCAK
Death Metal Christmas - Hellish Renditions Of Xmas Classics
3 - Unrest For Melancholy Men

Et revoilà "God Rest Ye Merry Gentlemen", classique parmi les classiques des chants de Noël en langue anglaise… mais en version Death Metal ! Quelle bonne idée eut en 2013 le bassiste de HATE ETERNAL d’apporter un twist à cinq standards musicaux des fêtes de fin d’année. Car non content d’en détourner les titres, il leur apporte un traitement authentiquement Death avec toute la brutalité, la fureur et, parfois, la dissonance que cela suppose. Certainement la meilleure réinterprétation de tout l’E.P., ce morceau d’ouverture fait immédiatement honneur à la démarche de J.J. Hrubovcak et de son frère Mike, qui s’occupe ici du chant. Intense !


SABATON
The War To End All Wars
4 - Christmas Truce

Après tant de brutalité, un peu de répit est le bienvenu. On parle de Noël, tout de même, faut pas déconner ! Et l’on pouvait compter sur la formation suédoise pour trouver dans ses nombreuses archives de guerre un épisode à transcender musicalement pour célébrer Noël. Or, quel meilleur épisode que celui des trêves entre soldats britanniques et allemands lors du premier hiver de la Première Guerre Mondiale, en décembre 1914, pour exalter cet esprit de fraternisation ? Alors évidemment c’est SABATON, ça ne fait pas dans la subtilité même si, là encore, les notes de "God Rest Ye Merry Gentlemen", véritable fil rouge de cette Sept-Liste (ou témoin du manque d’imagination des zicos), se font encore entendre. Mais malgré leurs gros brodequins, Joakim Broden et les siens offrent une belle dose de dramaturgie à cet épisode aujourd’hui bien connu mais qui gagne encore à l’être.


KURSK
Cherno
5 - Рождество в Мурманске (Christmas in Murmansk)

Le vocaliste de KYPCK – lisez et prononcez KURSK – Erkki Seppänen est bel et bien Finlandais. Comme si les habitants du Pays des Mille Lacs n’étaient pas suffisamment associés à la morosité et la dépression (bien qu’ils figurent chaque année parmi les peuples les plus heureux du monde), il fallait donc que le garçon choisisse de prendre également à ses voisins russes leur mode d’expression bourré de mélancolie. Normal lorsqu’il s’agit d’évoquer un Noël dans la ville de Mourmansk, sur la Mer de Barents, longtemps principal port d’attache de la Flotte du Nord de la marine soviétique, puis russe. C’est à elle qu’appartenait d’ailleurs le sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière répondant au code K-141, tristement célèbre pour un naufrage en eaux profondes qui a vu périr, en août 2000, quelques 118 marins. Son surnom ? Le Koursk. Une tragédie loin, en esprit comme en date, de la fête de Noël. Mais la ville de Mourmansk, elle, a bel et bien inspiré le groupe au moment d’écrire un titre dédié aux souffrances du Christ et ses répercussions. Doom.


MAJESTICA / REINXEED
A Christmas Carol
6 - Ghost Of Christmas Past

Les ex-REINXEED sont les derniers en date à avoir authentiquement composé un concept album de Noël sur la scène Metal. Et en adaptant "Un Chant de Noël", célèbre conte de Charles Dickens, l’objectif était ambitieux car l’histoire est l’un des plus fameux et des plus aboutis ouvrages qu’ait écrit l’auteur Anglais. Forcément, sur un disque aussi marqué par Noël, il n’y a que l’embarras du choix mais je vous propose donc, pour cette Sept-Liste, de jeter une oreille à "Ghost Of Christmas Past". Pourquoi ? Parce que c’est un morceau qui exploite le meilleur de ce que peuvent produire ensemble les chants de Noël et le Power Metal. Ce titre est parcouru de bourrasques de guitares et de claviers entremêlés qui raviront même les moins fanas de Noël d’entre vous. A condition d’aimer le Power Sympho, évidemment…


SHADOW GALLERY
Tyranny
7 - Christmas Day

Si vous ne connaissez pas ce splendide troisième album studio de SHADOW GALLERY, je vous invite à l’écouter. Et si vous ne jurez que par les guitares comme notre ami John Duff, je vous conjure cependant d’écouter cette magnifique Power Ballade conclusive où le piano prend toute la lumière durant presque trois bonnes minutes… Avant qu’un solo de gratte électrique au long cours ne vienne rompre la délicate harmonie instaurée à coups de touches blanches et noires. Mais ces notes orageuses ne compromettent jamais l’espoir candide que peut susciter cette très belle composition, derrière les voix subtilement entremêlées de Carl Caden-James et Mike Baker. Un admirable point final à un disque qui ne l’est pas moins. Et à cette Sept-Liste bienvenue pour accompagner toutes vos émotions des fêtes, des moins bonnes aux meilleures !

Vous auriez préféré chanter aux côtés de Peter Steele le "Red Water (Christmas Mourning)" de TYPE O NEGATIVE, tricoter avec Timo Tolkki sur "It's X-mas Morning" ou viser la lune (et surtout les aigus) avec King Diamond et son "No Presents For Christmas" ? Eh bien qu'attendez-vous ? Moi, en tout cas, j'attends vos idées dans la section commentaires ;-)

Joyeux Noël et bonnes vacances à tous !

Le 02/01/2024 par JOE

et "Red Water (christmas mourning)" de Type O.

Le 26/12/2023 par DINICED

"Mistress For Christmas" d'AC/DC. Très loin de l'esprit de Noël 🎄 🤶



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod