Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


JEFF KANJI - 2012
Consulté 1663 fois
SONATA ARCTICA - Stones Grow Her Name

Si on m'avait dit qu'après les errances orchestrales de "The Days Of Grays" et l'apathie du "Live In Finland", SONATA ARCTICA viendrait compléter mon podium de sa discographie je ne l'aurais jamais cru. Un concentré de vivacité, de versatilité et de maturité.

SABATON - Carolux Rex

Le chant du cygne pour le premier line-up de SABATON... et leur opus maximus. Après avoir marqué les esprits avec le puissant "The Art Of War", les compagons de Pär Sundstrom sortent le grand jeu, en anglais et en suédois dans le texte !

Arjen Anthony LUCASSEN - Lost In The New Real

Le grand manitou d'AYREON n'était pas chaud après son premier échec cuisant de retenter un album solo.
J'aime la voix d'Arjen, la plus à même de faire passer les peurs et les angoisses de ce hippie à travers une dystopie dirigée par la voix de la légende Rutger Hauer.

DESTINITY - Resolve In Crimson

DESTINITY a constamment évolué au cours de sa carrière, mais "Resolve In Crimson", même s'il emprunte toujours aux géants suédois, est un concentré de Death Mélodique rutilant à la fois brutal et raffiné. Un chant du cygne, avant le départ de Mick Caesare pour NO RETURN.

LED ZEPPELIN - Celebration Day

C'était impensable mais ils l'ont fait. Les légendes à la racine de notre musique préférée ont remis le couvert, une fois, en décembre 2007. Ce témoignage de grandeur voit les trois rescapés s'associer au fils de John Bonham. Réalisé avant qu'il ne soit trop tard pour tous, cet ultime témoignage ajoute un peu plus à la légende du Zep'.

AESMAH - [imeria]

Quand Wën me suggère d'écouter le nouveau projet du guitariste de son ancien groupe, je ne suis pas prêt à me prendre un cocktail qui va se sustenter à autant de mamelles qui me parlent, le Prog assimilé par OPETH ou ORPHANED LAND vient nourrir les compositions de ces talentueux Lyonnais qui trouvent l'équilibre parfait, que je ne retrouverai hélas pas sur "Walking Off The Horizon".

BORKNAGAR - Urd

Le retour triomphal du plus singulier des combos affiliés Viking Metal, avec le retour de ICS Vortex à la basse... et bien entendu au chant. Le trio avec Vintersorg et Lazare est une des grandes forces d'un album qui se hisse au sommet de la disco des Norvégiens après dix ans de tâtonnements.

DELAIN - We Are The Others

DELAIN était un projet, condamné à oeuvrer dans l'ombre du tout-puissant frère (au sens propre) WITHIN TEMPTATION. Sous la houlette de l'exigeant Jacob Hellner, les Hollandais ont dû se dépasser, et a éclot un groupe de Pop Metal aux mélodies puissantes et aux textes profonds, révélant le vrai potentiel et la personnalité de Charlotte Wessels.

PALLBEARER - Sorrow And Extinction

Le Doom a sa trinité : le Trad, le Death et le Funeral. Et ces quatre Américains, dès leur premier effort, ont su saisir l'essence même de son style de prédilection et en utiliser tous les attributs pour édifier son circuit touristique... Et le voyage est excitant !

AEROSMITH - Music From Another Dimension

Un nouvel album de compositions ? Pourquoi pas ? Enfin ? La dernière livraison du genre était composée de reprises, et a permis de digérer le tiède "Just Push Play".
Quelques éclairs de talent smithiens, mais beaucoup de remplissage. Dommage, tant je voulais aimer ce disque.

Blaze BAYLEY - The King Of Metal

Un grand respect entoure Blaze BAYLEY. Sa discographie post-MAIDEN ne souffrait aucune critique, surtout après la doublette "The Man Who Would Not Die" / "Promise And Terror". Mais là il n'a plus de jus. La sincérité ne suffit pas.

EPICA - Requiem For The Indifferent

Il y a quelque chose de pourri au royaume des Pays-Bas. En mettant pour une fois l'accent sur le Death Metal plus technique, EPICA fait fausse route malgré quelques titres comme "Storm The Sorrow" ou la très belle "Delirium".

EVIL MASQUERADE - Pentagram

Quel effondrement. Rien. Nada. Je ne peux pas défendre sur "Pentagram" ce groupe cher à mon coeur et capable de folie.

ORDEN OGAN - To The End

Après une montée en puissance qui a explosé sur l'excellent 'Easton Hope", ORDEN OGAN se prend les pieds dans le tapis en misant trop sur ses nouveaux moyens et pas assez sur ses compos.







1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod