Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2024
Brasca
Par JOHN DUFF
Le 14 Juin 2024

Veil Of Mist
Par REMISSA
Le 13 Juin 2024

Wycca
Par JOHN DUFF
Le 15 Mai 2024

Hellripper
Par JOHN DUFF
Le 26 Mars 2024

Abduction
Par STORM
Le 26 Février 2024

Etrange
Par HAPLO
Le 12 Février 2024
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
BRASCA
Par JOHN DUFF le 14 Juin 2024
Publiée le 14 Juin 2024 Consultée 351 fois

Découvert grâce à un petit encart sur Rock Hard, j'ai rapidement été séduit dès la première écoute de ce premier album de BRASCA. J'ai immédiatement contacté le cerveau de ce projet, Cyril, qui a accepté de répondre à mes questions.

Hello Cyril ! Merci de prendre le temps de répondre à nos questions ! Pouvez-vous nous présenter le projet BRASCA ?

Salut Nightfall In Metal Earth ! C’est avec plaisir. BRASCA est un groupe de Rock Stoner aux influences Grunge et Progressive, crée en 2022 après l’arrêt de mon précédent groupe SYD KULT. En live il est composé de quatre musiciens : Lucas De Geyter à la batterie, Benoît Bedrossian à la basse, Matthieu Lesenechal au synthé/deuxième guitare et moi-même au chant/guitare.

Concernant la production de l'album, comment cela s'est déroulé? L'album a-t-il été auto-produit?

Oui l’album a été auto-produit. J’ai composé, arrangé et écrit au préalable tous les morceaux au début de l’année 2022 depuis chez moi. Je crée, j’assemble, c’est une partie que j’aime beaucoup. Puis j’ai enregistré les titres en juillet avec Yohann François au Studio Cream. Antoine Monnier a accepté de jouer de la batterie sur les huit titres et Lucie Gaget (WITCHORIOUS) de la basse sur trois titres. Anne Berry (LIONNE) a enregistré son violon alto à distance pour "Les Ombres". Il y a toujours une part d’improvisation qui s’ajoute, un gimmick supplémentaire qui me vient en tête au moment d’enregistrer une guitare. On a eu cinq jours pour tout enregistrer et je peux vous assurer que c’est court, on n’a pas trop le temps de savourer ce moment. On espère qu’il n’y aura pas de gros imprévu parce que la marge n’existe pas, aucun délai supplémentaire, même si Yohann est quelqu’un de souple. J’ai en plus été malade vers la fin de l’enregistrement, ce qui a compliqué la prise voix du titre "Bloodline" mais on y est quand même arrivé. Le mixage et le mastering, ainsi que l’ajout d’éléments, ont été effectués par Frédéric Gervais au Studio Henosis. On a échangé par téléphone et par emails, il a tout fait à distance. Pour cet album je pense avoir composé douze titres, dont quatre ont disparu au final, me semblant moins coller à l’esprit de ce premier effort. Le titre éponyme "Bloodline" a été composé en dernier, au Printemps 2022, car il me manquait un titre liant "Into The Sun" et "Les Ombres". Ce que j’aime par-dessus tout en studio c’est d’entendre les morceaux prendre progressivement vie puis commencer à réfléchir à un ordre d’écoute. Je crois que je peux également rester des heures à entendre un batteur ou une batteuse jouer.

L'artwork est superbe, pouvez-vous nous dire qui l'a dessiné ?

C’est Nora Simon, une artiste qui s’est occupée auparavant des visuels du groupe BARON CRÂNE. Elle assemble des œuvres entre elles pour en créer une nouvelle. Je crois que son travail est apparenté au street art mais elle serait plus à même que moi d’en parler. Je l’avais contactée directement, elle avait écouté l’album et avait accepté de créer les visuels de cet album. Je tiens d’ailleurs à dire que son travail et celui de l’imprimeur Reverberation permettent d’avoir de beaux digisleeves. J’aurais bien voulu sortir "Bloodline" en vinyle mais c’est très difficile en auto-produit.

J'ai découvert votre groupe grâce à une chronique élogieuse de Rock Hard. Avez-vous eu d''autres retours positifs de la presse ou de webzine ?

Oui quelques retours positifs comme Rolling Stone France, Hard Force/Heavy1 ou Longueurs d’Ondes pour les plus connus, et d’autres comme Pavillon 666, Rock Meeting ou Froggy’s Delight pour ne citer qu’eux. Tout ça grâce à Angie Blackson qui s’est occupée de la promotion de cet album. Sans son travail tu n’aurais jamais entendu parler de BRASCA et je ne serais pas en train de répondre à tes questions.

En termes de styles, je trouve qu'on navigue pas mal dans du Grunge. Rock Hard parlait d'ALICE IN CHAINS pour qualifier votre style. Je trouve la musique de BRASCA beaucoup plus lumineuse et moins torturée. Comment définiriez-vous-tu le style de votre musique?

Il est toujours difficile de définir sa musique parce qu’on n’y pense pas au moment de la création, il faudrait demander à celles et ceux qui ont écouté l’album. Mais je dirais que BRASCA contient une fragilité immédiatement reconnaissable, un versant doux amer comme sur les titres "Julie" ou "Bloodline". Il y a paradoxalement une certaine retenue derrière le côté enlevé des morceaux. Les ambiances sont assez variées je pense, tantôt lumineuses, tantôt mélancoliques, tantôt agressives, tantôt sensuelles. Il y a quand même un côté torturé dans la voix et certaines paroles mais ce n’est pas aussi noir qu’ALICE IN CHAINS.

Plus globalement, quelles sont vos influences ?

Mes influences Rock/Metal sont clairement à chercher du côté de SOUNDGARDEN/Chris Cornell, QOTSA, MARILYN MANSON, ALICE IN CHAINS (tiens des revenants), BLACK SABBATH, THIN LIZZY et tous les groupes des 70s. Après il y a aussi des groupes/artistes qui ne font pas partie de mes influences principales mais qui ont pu jouer un rôle, inconsciemment. Je pense par exemple à ELTON JOHN première période, KELLERMENSCH, ZEAL AND ARDOR, IDLES, des groupes instrumentaux comme ROTOR ou DALIBOROVO GRANJE, de la musique classique, des musiques de films, du Hip Hop/Rap. Peu importe le style, du moment que ça me touche.

Un titre s'appelle Julie. Cela concerne-t-il une personne réelle?

Alors "Julie" ne concerne pas une personne en particulier. Le hasard fait que j’ai croisé quelques Julie au moment de l’écriture de la chanson et c’est le premier prénom qui m’est venue en fredonnant. Tout simplement parce que le flow collait à la mélodie que je souhaitais donner à ce morceau. Ça aurait pu tout aussi bien être un autre prénom. Le titre en revanche évoque les relations amoureuses impossibles malgré l’attirance réciproque.

"Les Ombres" est le seul titre chanté en français. Pourquoi ce titre en particulier? Avez-vous hésité à enregistrer chaque morceau en français ou le choix de l'anglais était évident?

Je me posais la question d’expérimenter en français dès SYD KULT, mais je n’ai jamais osé. Je me suis dit que c’était l’occasion de le faire sur ce premier album de BRASCA. Je suis bien plus à l’aise avec des mélodies à chanter qu’avec les textes, c’est ce qui me vient en premier lorsque je compose. Il est vrai qu’écrire en anglais n’est pas ce qu’il y a de plus facile pour moi. Je remercie encore une fois Aurélie pour ces nombreuses relectures. Je ne me vois pas écrire un album entièrement en français mais quelques titres oui. "Les Ombres" clôture l’album, donc qui sait ce qui peut arriver par la suite !

La scène Metal française connaît un bon succès avec bien sûr GOJIRA qui explose. Ecoutez-vous des formations françaises?

Il m’arrive d’écouter des formations françaises oui. Je peux citer ce génial mini album « Death on Phobos » du duo VAIN VALKYRIES, SEEDS OF MARY, MAUDITS, les premières productions du trio instrumental JEAN JEAN, l’éphémère CHANVRE. Tu cites GOJIRA et même si je ne suis pas fan, j’avais adoré leur live aux Eurockéennes 2017. En plus Pop, j’apprécie quelques titres de FEU CHATTERTON !. Du côté des anciens, j’ai souvent écouté les deux premiers albums de TRUST ("L’Élite" est un hymne bien supérieur à "Antisocial" selon moi), NOIR DESIR, Hubert-Félix Thiéfaine. GENS DE LA LUNE (groupe de Francis Décamps) avait été une claque aussi, des musiciens extraordinaires tout autant que très sympathiques. Encore mieux en live que sur album.

Des concerts sont-ils prévus en 2024 pour promouvoir l'album "Bloodline"?

Pour l’instant un seul, au Supersonic (Paris) le 20 juin, en ouverture de KARKARA et TRIGGER KING. J’espère qu’il y en aura d’autres.

Encore merci d'avoir joué le jeu en répondant à nos questions. Avez-vous un dernier mot pour nos lecteurs de Nightfall In Metal-Earth?

Merci à celles et ceux qui prendront le temps d’écouter l’album. Découvrez "Bloodline" par vous-même, sans y mettre une étiquette au préalable et j’espère qu’il vous donnera envie de nous voir en concert. Merci Nightfall In Metal-Earth !



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod