Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD BLUES  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1990 1 Shake Your Money Maker
1992 1 The Southern Harmony And Mu...
1994 1 Amorica
1999 By Your Side
2001 Lions
2024 Happiness Bastards

REPRISES

2022 1972

ALBUMS LIVE

2000 Live At The Greek
 

1990 Shake Your Money Make...
2024 Happiness Bastards
 

- Style : Led Zeppelin, Lynyrd Skynyrd, Silvertide, Drivin N' Cryin, The Poorboys , The Georgia Thunderbolts, Whiskey Myers
 

 Site Officiel (134)

The BLACK CROWES - Happiness Bastards (2024)
Par MYLES le 6 Juillet 2024          Consultée 632 fois

Oh Yeah !! Ça y est, au moins pour cette fois, la fratrie Robinson s'est rabibochée. Jusqu’à quand ça va durer ? Impossible à dire. Après est ce que ça vaut le coup ? Oh Yeah bis !!!

Les STONES sont finis (sans Charlie, ils ne seront plus jamais les STONES) ; BLACKBERRY SMOKE est génial mais suit le même chemin que les CROWES période "Three Snakes" ! Ils deviennent de plus en plus un Jam Band à la ALLMAN. Les frangins Robinson eux, sont toujours dépositaires, quand ils veulent bien se donner la peine, de cette identité The FACES, STONES, HUMBLE PIE.

Rabibochés les frangins qu’ils sont et re-soudés avec la tournée commémorant la sortie du premier opus. Ils ont enterré la hache de guerre entre eux et avec Sven Pipen qui au final est le seul survivant des line-ups précédents (il a même œuvré au sein du superbe MAGPIE SALUTE). Exit donc Gorman et son swing, Ford et son toucher et bien sûr Harsh (décédé). Sur cette tournée anniversaire, les frangins ont éclusé du zikos (batteurs et guitaristes) pour essayer de palier à leurs absences, ce qui en dit long sur leurs apports au groupe.
Une fois ça posé on peut s’enquiller l’album.

"Bedside Manners" ramène direct à "Shake Your Money Maker". "Follow The Moon", "Dirty Cold Sun" ou "Wanting And Waiting" montrent que les frères bandent encore et ont toujours leur son hargneux et bluesy comme on aime. Bien sûr il n'y a pas de chorus flamboyant comme Ford en faisait mais Jeff Cease n’était pas Marc et ça n’a pas empêché le premier album d’être une bombe. Bien sûr, avec les CROWES les influences sont évidentes ("Bleed It Dry" aurait pu être chanté par les pierres qui roulent, sans que ça soit dérangeant pour autant). Les GUNS ou les QUIREBOYS avaient-ils réinventé la roue ?!

Dans la continuité on a "Rats And Clowns" au son un peu plus lourd et enluminé de superbes chœurs. D’ailleurs depuis "The Southern..." les chœurs sont un élément prépondérant chez Robinson et Cie et on ne va pas s’en plaindre ! Ici "Dirty Cold Sun" est également magistral de ce côté. Les CROWES ont aussi un talent pour les balades. "Wilted Rose" tente l’OPA sauvage en mode "She Talks to Angels" mais en plus Country Rock néanmoins (la Folk ne dominant pas). Malins comme des vieux corbeaux, ils ont même convié une figure montante de la Country en la personne de Lainey Wilson. Bon ce n’est pas Merry Clayton mais c’est sympa. En fait le morceau est très bien et elle fait plus présence marketing qu’autre chose.

"Cross Your Fingers" est un gentil traquenard qui s'il commence gentiment à la sèche se révèle bien plus couillu ensuite, à la manière d’un Funk graisseux. On a même droit a des effets sur le refrain que ne renierait pas KID ROCK. Les parties solo elles renvoient direct à l’époque "Amorica". Les années "Warpaint" et ses successeurs ne sont évidemment pas laissés de côté avec "Kindred Friend" qui sonne comme cette Pop Rock Southern so 70s. Un très beau titre. Titre un peu différent, mais agréable, "Flesh Wound" renvoie à CHEAP TRICK et sur la partie après le piano aux STONES de "Their Satanic Majesties Request".

Chris sous ses airs de vieille radasse déplumée est toujours aussi en voix et Rich sait encore riffer "à la Keith" ! Un putain de bon album par un putain de bon groupe. Anecdote : Derrière la pochette blanche et le graffiti "Happiness Bastards" réalisé par la femme de Chris se cache la pochette du second album, le référentiel "The Southern Harmony...".

A lire aussi en HARD BLUES par MYLES :


Pat TRAVERS
Putting It Straight (1977)
Feeling, groove, talent = Pat Travers




Pat TRAVERS
Heat In The Streets (1978)
Un disque chaud chaud chaud !!


Marquez et partagez




 
   MYLES

 
  N/A



- Chris Robinson (chant, harmonica)
- Rich Robinson (guitare)
- Sven Pipien (basse)
- Nico Bereciartua (guitare)
- Eric Deutsch (claviers)
- Jay Joyce (guitare, claviers)
- Brian Griffin (batterie)
- Joana Cotton (chœurs)
- Vicky Hampton (chœurs)
- Robert Kearns (chœurs)
- Laney Wilson (chœurs)


1. Bedside Manners
2. Rats And Clowns
3. Cross Your Fingers
4. Wanting And Waiting
5. Wilted Rose
6. Dirty Cold Sun
7. Bleed It Dry
8. Flesh Wound
9. Follow The Moon
10. Kindred Friend



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod