Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM/ DEATH ATMOSPHéRIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Saturnus, Shape Of Despair, Clouds, Eye Of Solitude, Swallow The Sun

RISE TO THE SKY - Stay With Me When You’re Gone (2022)
Par STORM le 2 Juillet 2024          Consultée 263 fois

Le deuil et le chagrin ne conduisent jamais assurément vers la ruine émotionnelle, et Sergio González Catalán le sait bien. Lui qui a su sublimer la perte de son père en se maintenant à flots par l’interstice de sa prolifique création musicale, sort à nouveau en cette année 2022 un second album. Six mois après "Every Day, A Funeral", ce cinquième album en moins de deux ans fleure bon la sortie du tunnel.

Davantage lumineux – mais n’ayant pas tourné le dos aux apparats mélancoliques qui restent le socle de ce Doom/Death Atmosphérique - "Stay With Me When You’re Gone" fait apparaître quelques rayons de soleil qui n’auront de cesse d’essayer de réchauffer les cœurs. La venue d’un enfant paraît avoir transcendé le tragique et la mélancolie tenace qui s’agrippaient au cou de Sergio. Et ces anciennes morsures dépressives toujours visibles se cicatrisent peu à peu. Le concours du violon regalbe un peu le corps et relève la tête de Sergio. S’animant aussi au gré des leads toujours aussi endrapés de beauté, certaines compositions tels que "Leave Me" nous font la promesse de cet avenir serein et entraînant. Les rythmiques sont plus joyeuses et couronnées de dynamisme, mais elles me font perdre aussi quelque peu pied dans l’univers si morfondant de RISE TO THE SKY dont je m’étais épris au fur et à mesure du temps.

Peut-être que cet album n’est au final qu’une étape pour escamoter le suivant. En tous cas c’est ainsi que je le ressens. Même si des morceaux comme "The Pride Of Solitude", ou "Deep Wound To My Heart" nous ramènent au noyau noir et à l’ADN des compositions classiques de Sergio, la plupart manquent d’un soupçon de beauté que sans doute la mélancolie d’autrefois sublimait d’une touche beaucoup plus sombre et désemparée. Je reste donc inévitablement sur ma faim. Il y a bien de ci de là des riffs toujours aussi empreints de magnificence, je pense notamment au titre d’ouverture "A Time I Was Loved" qui n’est égayé que par l’apparition d’une guitare acoustique qu’accompagnent fortuitement quelques rires d’enfants.

Sans doute le plus passable des albums qu’il m’ait été donné d'entendre de RISE TO THE SKY, je ne recommande pas forcément ce disque pour saisir toute la puissance envoutante et majestueusement triste de l’œuvre de Sergio. Il ravira sans doute bien plus les auditeurs plus tournés vers la lueur paisible d’un Doom/Death moins oppressant et déprimé. Sachez en tout cas que cet album s’intercale entre deux LPs juste beaucoup plus travaillés et qui marquent bien plus durablement nos neurones d’une empreinte mnésique salutaire.

Note réelle : 2,5/5.

A lire aussi en DOOM DEATH par STORM :


RISE TO THE SKY
Every Day, A Funeral (2022)
Doom/Death beau à pleurer




WORM
Starpath [split] (2023)
Le split de l'année !


Marquez et partagez




 
   STORM

 
  N/A



- Sergio González Catalán (chants, guiatre, basse)
- Emidio Ramos (batterie session)


1. A Time I Was Loved
2. Deep Wound To My Heart
3. The Pride Of Solitude
4. Life Passing By
5. Leave Me
6. Chervona Ruta (volodymyr Ivasiuk Cover)
7. True Love



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod