Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY BLACK/ DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2022 Astral Fortress
 

- Style : God Seed, Aura Noir, Mork, Berlial, Mayhem
- Membre : Coffin Storm
 

 Site Officiel (1813)

DARKTHRONE - It Beckons Us All....... (2024)
Par STORM le 2 Juin 2024          Consultée 914 fois

N’y allons pas par quatre chemins, DARKTHRONE et moi depuis une paire d’années ça ne fait sûrement pas deux. Depuis leur "Panzerfaust", j’écoute poliment chacune de leurs sorties tout en m’en séparant rapidement. Je comprends leur évolution, je trouve qu’elle n’est pas indigne d’intérêt mais je n’arrive toujours pas à faire mon deuil. Peut-être que je me fais vieux et con mais peut-être bien aussi que DARKTHRONE partage cette même heure biologique et ont tari leur inspiration originelle depuis si longtemps. J’avais eu quelques espoirs avec certains de leurs albums depuis… 1995, notamment "F.O.A.D", et "Eternal Hails". Même "Astral Fortress" m’avait fait lever quelques fois les sourcils, alors comme à l’accoutumée j’entrepris l’écoute de ce nouvel album rempli d’espoir et de tolérance.

Ne soyons pas naïfs et ingénus, DARKTHRONE doit-il encore convaincre ou nous convaincre ? Certainement pas ! Leur renommée et leur statut culte jouent pour eux et leur permettent d’avoir toujours la cour d’honneur de Peaceville Records sans doute jusqu’à leur dernière heure. Mais avouons-le tout de go, DARKTHRONE fait partie de ces rares groupes avec lesquels bon nombre auront toujours du mal à indiquer qu’ils font de la merde en boîte. Mais je ne prendrai pas les mêmes pincettes. Si je me mets à la place d’un auditeur lambda qui découvrirait DARKTHRONE par l’intermédiaire de ce disque, que pourrait-il dire ? Déjà que Nocturno Culto a vraiment une voix pourrave de vieux et qu’il paraît bien sur l’album ne pas daigner vouloir faire le moindre effort. Vous me direz cela fait un bail mais gardons le fil conducteur de cet auditeur tout propre et benêt qui se délecte de cette nouveauté d’un groupe inconnu pour lui. Alors oui, DARKTHRONE fait du Metal à la papa, pour les vieux loubards des 80s assoiffés d’un Heavy un peu cradingue et sombre.

Il y a bien ici et là des riffs qui envoient bien ce qu’il faut de pénombre dans une pure tradition Death Metal old school, c’est le cas pour le riffing ténébreux bien posé de "Eon 3" qui fait son office, mais aussi ceux de "And In That Moment I Knew The Answer" avec leurs touches mélancoliformes bien sentis, ou bien encore ceux de "The Lone Pines Of The Lost Planet" un poil oppressants et doucereusement infernaux. Fenriz occupe bien sa place en nous distillant des rythmes assez binaires mais lourds et pesants comme à son habitude. Dommage le mix de la batterie est un peu en retrait contrairement à la voix de Nocturno Culto que l’on est vraiment voir tousser un bon coup avant la paire de baffes. Non vraiment ce duo norvégien fait vraiment penser à deux vieux tontons un peu gênants qui n’en finisse pas d’être lourdingue aux repas de famille du dimanche. Avec leurs humeurs crasses et leurs blagues salaces, ces salopards décidément ne débarrasseront ni la table ni ne la quitteront. C’est peut-être cela DARKTHRONE, la rébellion ultime en menant une vie de bâton de chaise. J’éviterai de vous parler des errements de Fenriz dans sa vie quotidienne, je crois bien qu’on s’en contrefout l’oignon.

Ainsi s’achève ma chronique de "It Beckons Us All…....", et à l’instar du titre je reste avec ces points de suspension un peu avachi sur mon fondement. DARKTHRONE n’est plus, vais-je arriver à me l’avouer ? Il serait temps. Après Fenriz et Nocturno Culto ont le mérite de continuer leur aventure et de rester productif, et c’est déjà pas mal. Nous ne leur demanderons pas de raccrocher les gants mais seulement peut-être d’envoyer un peu plus la sauce dans la gueule des convives lors des prochains repas dominicaux.

A lire aussi en BLACK METAL par STORM :


EVERWINTER
De Brevitate Vitae (2019)
Un lagon italo-Post-Black Metal




I SHALT BECOME
Wanderings (1998)
Les oubliés part. 3


Marquez et partagez




 
   STORM

 
  N/A



- Nocturno Culto (chants, guitare, basse)
- Fenriz (guitare, basse, batterie)


1. Howling Primitive Colonies
2. Eon 3
3. Black Dawn Affiliation
4. And In That Moment I Knew The Answer
5. The Bird People Of Nordland
6. The Heavy Hand
7. The Lone Pines Of The Lost Planet



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod