Recherche avancée       Liste groupes



      
MELODEATH POWER NIPPON  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2024 2 Ryujin
 

- Style : Children Of Bodom
- Membre : Trivium

RYUJIN - Ryujin (2024)
Par JOHN DUFF le 6 Mai 2024          Consultée 2944 fois

En reparcourant mes chroniques publiées en 2023, j'ai noté que j'avais posté quatre albums en Sélection sur NIME, cette fameuse place VIP dont tous les groupes rêvent (si si je vous assure). Parce que bon, être enthousiasmé c'est bien, qu'un album vous troue le cul c'est bien aussi, qu'un album possède ce goût de "reviens-y" c'est super mais est-ce que ça mérite cette position en tête de gondole sur votre site préféré ? Alors, quand j'ai démarré mon écoute de RYUJIN(*) tout début 2024, j'ai freiné mes ardeurs et me suis mis d'accord avec moi-même que le combo nippon aurait un solide 4/5 et c'est tout…

…Et puis…

Si vous êtes en train de lire ma prose, vous pouvez donc constater ma faiblesse car il était impossible/impensable/inimaginable de ne pas proposer cette galette produite par Matt Heafy (TRIVIUM) en Sélection sur NIME. Car ce "Ruyjin" est excellent, en tout point ! Petite précision, je ne connais pas les autres albums du groupe. J'ai donc jeté mon dévolu sur ce second opus dont j'ai vu la pub dans un magazine spécialisé. (Merci Rock Hard !) Et je me suis dit "ouais encore un groupe putaclic, qui fait son business avec ses origines, comme tant d'autres. Tiens des sonorités japonaises, mouais faut voir mais bon au pire ça me fera écrire une chronique assassine car ça fait du bien de temps en temps"…

…Il n'en sera rien…

Car "Ryujin" est un parfait mélange entre la précision technique d'un CHILDREN OF BODOM et la percussion des riffs d'un TRIVIUM. Il suffit d'écouter "Gekokujo" pour se faire une idée. Ce titre d'ouverture constitue une excellente mise en bouche, alliant Power, Melodeath, Folk Metal et chant vindicatif. Je pourrais pondre une chronique seulement sur ce morceau et entamer l'album de cette manière n'augurent que du bon pour la suite. L'ensemble du disque se veut très péchu et addictif. Les leads de guitare vont à une vitesse folle, les riffs galopent, on sent la virtuosité des musiciens sans pour autant virer dans de la branlette de manche made in DRAGONFORCE ("Dragon, Fly Free", la descente néo-classique sur "Kunnecup")). L'influence CHILDREN OF BODOM plane nettement sur l'album. Lancez "Ruyjin" et fermez les yeux, vous pouvez facilement imaginer Alexi Laiho à la guitare. On a également une ambiance guerrière très présente sur l'album avec des chœurs valeureux et des refrains prenants comme sur "Gekirin" qui sonne très ENSIFERUM-ien.

Je ne sais pas si Matt Heafy a œuvré à la composition mais son spectre rôde indéniablement tout au long de l'album. Vraiment, on croirait entendre du TRIVIUM récent sur beaucoup de parties de grattes et quand j'ai entendu ça, je me suis dit que ça plairait forcément aux collègues FENRYL et KOL. En parlant de Matt Heafy, il est très présent sur cet album également car il est en guest au chant sur quatre morceaux, rien que ça ! Même s'il est à la limite vocalement sur l'épique "Raijin & Fujin" (une tuerie ce morceau !), quel plaisir d'entendre le bougre sur des registres un peu différents de TRIVIUM. Citons également "The Rainbow Song" et "Saigo No Hoshi", morceaux cheesy as fuck qui apparaissent ici comme des petits plaisirs coupables. Sucrés et délicieux, un vrai plaisir. Vraiment rien n'est à jeter sur cette galette et même quand un titre démarre tièdement comme "Gekirin", RUYJIN arrive à rattraper le coup pour nous balancer des riffs Folk Metal très efficaces.

En termes de sonorités japonaises, car c'était l'argument de vente, elles sont en effet un peu partout sur l'album mais toujours imbriquées avec intelligence ("Gekokujo", "Saigo No Hoshi"). Ici on n'est pas face à de la pauvreté musicale avec la mise en avant vulgaire des origines des membres (ALIEN WEAPONRY ou The HU, pour ne citer qu'eux), RYUJIN réussit ici cet exercice avec brio. Le but premier étant de nous délivrer un album de Power melodeath péchu teinté de sonorités nippones et le pari est réussi. Notons aussi quelques morceaux chantés en Japonais et cette langue colle parfaitement au style et cela rajoute même un peu d'epicness à l'ensemble.

Et sinon, il y a des défauts ? N'allez pas croire que Matt Heafy m'a payé pour que je n'en dise que du bien, NIME n'est pas JVC hein… Oui j'en ai trouvé. Le chant clair de RYUJIN est parfois très juste et prête à sourire comme sur "Kunnecup" ou sur la reprise "Guren No Yumiya" (de l'Anime "L'Attaque Des Titans"). Cette reprise d'ailleurs n'apporte pas grand-chose. Cela n'est pas mauvais pour autant. Je pinaille hein. Voilà, je n'ai aucun autre reproche à faire. Et je pourrais sans souci faire du track-by-track tant chaque chanson possède sa propre identité mais vu que vous êtes sympas, vous allez écouter cet album.

Vous l'aurez compris, j'ai été totalement séduit par le combo nippon. Ce "Ryujin" plaira aux amateurs de Melodeath, de Power, de COB, de TRIVIUM et si comme moi vous cochez toutes ces cases, cet opus est fait pour vous. Qu'il va être difficile de détrôner cet album de RYUJIN en cette année 2024, lui qui est si bien parti pour finir top 1. (Quoi, vous n'avez pas démarré votre top 2024?)

(*)Pour la petite histoire, ce groupe existe depuis un moment. Il s'appelait à la base SUICIDE HEAVEN de 2009 à 2011 puis GYZE de 2011 à 2023.

A lire aussi en DEATH MÉLODIQUE par JOHN DUFF :


SENESCERE
Ameliorate (2023)
Les meilleurs morceaux de Melodeath de l'année

(+ 1 kro-express)



DARK FLOOD
Illusion Of Light (2023)
Du Melodeath grandiose

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   JOHN DUFF

 
   FENRYL
   KOL

 
   (3 chroniques)



- Aruta Watanabe (basse, chant)
- Shuji Shinomoto (batterie, chant)
- Ryoji Shinomoto (guitare, chant, shamisen, erhu, flute, orchestration)
- Guest :
- Matthew Kiichi Heafy (chant titres 4, 5, 11, 12 + production)


1. Hajimari
2. Gekokujo
3. Dragon, Fly Free
4. Raijin & Fujin
5. The Rainbow Song
6. Kunnecup
7. Scream Of The Dragon
8. Gekirin
9. Saigo No Hoshi
10. Ryujin
11. Guren No Yumiya (linked Horizon Cover)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod