Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1991 Purple Eyes

Pascal MULOT - Purple Eyes (1991)
Par MYLES le 9 Mai 2024          Consultée 494 fois

Il fut un temps que les moins de vingt ans… etc etc.
Bref un temps où le monde entier pouvait se pâmer devant les exploits de virtuosité des musiciens. Bien sûr cela existe toujours (les scènes Prog Metal ou Djent en font la preuve) mais la mode est quand même légèrement passée. Pour bouffer, MacAlpine a fait… Polnareff ! Bref !

Après les guitaristes aux descentes vertigineuses place aux bassistes ! On avait déjà Randy Coven dans une veine instru Hard, nous voici une fois n’est pas coutume en France avec le sympathique Pascal Mulot bien connu, sur nos terres Hard/Metal pour son travail avec entre autres Patrick RONDAT et bizarrement moins pour avoir accompagné… Jean Luc LAHAYE ! Une fois passée la pochette aussi délicieusement Glam que Kitsch intéressons-nous au contenu. On parlait de Rondat tout à l’heure ; il faut savoir que cet album a été enregistré en même temps que le magnifique "Rape Of The Earth", donc on retrouve ce cher Patrick aux guitares ainsi que Christophe Aubert de WARNING. Pour la batterie on a Namour le batteur de l’époque de Rondat et Weiss qui va l’accompagner sur scène et qui dans son grand CV a entre autres MAGMA.

Tous les titres sont uniquement crédités à Mulot sauf le dernier,"Mister Sym's", qui est un titre de John COLTRANE donc Jazz ! Bassiste Hero, Mulot l’est sans aucun doute. Écoutez ce tapping (il est réputé pour cette technique et celle du slap qu’il maîtrise à la perfection) au début du morceau éponyme ! Tout guitariste saura se délecter des interventions judicieuses de Rondat et encore plus d’Aubert, guitariste assez oublié aujourd’hui (comme sur "Master Of Shade" avec cette wah juteuse).

Évidement l’album souffre d’un côté 80s avec ses synthés omniprésents qui ont plutôt mal vieilli (euphémisme). On pense par instants à Eric Serra (remercié dans le livret) ou Jan Hammer dans les climats proposés ("Drive By" est assez cinématographique). On pense beaucoup à Subway. Autre problème aussi, assez fréquent avec les premiers albums le côté trop-plein. Ok, on veut montrer sa maîtrise mais des fois ça frise l’overdose ! "American Youth" par exemple et ses échanges de solos entre Mulot et Rondat, alors que le morceau partait comme un bon Hard Funk. Reste quand même une démonstration technique impressionnante ("Urban Funk" par exemple). Mulot se hisse sans problème au niveau d’un T.M Stevens par exemple ce qui n’est pas peu dire.
Exercice bateau et passage obligé dans ce genre d’album, le morceau qui tranche avec le reste pour montrer la versatilité du bonhomme. Forcément il s’agit du dernier titre emprunté à COLTRANE. Mulot s’en sort très bien même s’il est bien trop bavard ! Par contre au niveau batterie là c’est autre chose que sur les titres précédents. Non pas que Namour était mauvais mais Weiss amène un swing et une frappe autrement plus agréable et moins synthétique.

L’album est produit par l’indéboulonnable, pour l’époque, Bobby Bruno entre autres manager de TRUST… et de RONDAT. Note : marrant avec le recul cette volonté de s’américaniser à outrance pour être crédible ! Les crédits et remerciements sont en anglais et tout est fait pour donner l’illusion d’un musicien US venu enregistrer à Paris. À l’époque se dire Français ne faisait pas crédible ! Bon après entre les noms bien français, les fautes dans le livret ("Brothers For Over") et l’accent des mecs quand ils parlaient anglais, l’illusion ne tenait pas bien longtemps !

Morceaux préférés : "Urban Funk", "Drive By" et "Mister Sym's".

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par MYLES :


George LYNCH
Seamless (2021)
Et s'il n'en reste qu'un, ça serait celui-là !




Steve STEVENS
Memory Crash (2008)
Steve le magicien !


Marquez et partagez




 
   MYLES

 
  N/A



- Pascal Mulot (basse,contrebasse)
- Patrick Rondat (guitare sur 3,5)
- Christophe Aubert (guitare sur 2)
- Alexis Duquesne (clavier)
- Christian Namour (batterie)
- Doudou Weiss (batterie sur 8)
- Henri B (programmation batterie sur 6)


1. Purple Eyes
2. Master Of Shade
3. American Youth
4. Urban Funk
5. Room 505
6. Blues As Love
7. Drive By
8. Mister Sym's



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod