Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  SINGLE

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

2017 Gods Of Violence
2022 Hate Uber Alles
 

- Style : Onslaught, Lazarus A.d, Holy Moses, Essence, Krusnix, Destruction, Nervosa
- Membre : Loudblast, Waltari, Barren Earth, Dragonforce
- Style + Membre : Sodom
 

 Myspace (1002)
 Site Officiel (1538)
 Chaîne Youtube (1533)

KREATOR - Iron Destiny (2014)
Par FENRYL le 2 Janvier 2023          Consultée 1087 fois

J’ai beau chercher… Non, rien à faire… Depuis mes débuts ici en 2007, je n’ai pas souvenir d’avoir une fois écrit une chronique d’un single… Le moteur de recherche de NIME a eu le mérite de soulager ma mémoire et de me confirmer que je n’avais pas encore perdu (totalement) la boule !
Il faut dire que je cultive la contradiction d’appartenir à une génération qui a vu exploser le cd, puis surtout les cd dits "deux titres", lors de l’âge d’or de la musique physique et d’avoir connu l’arrivée des sites de streaming officiel en ligne. J’ai beau avoir une collection honnête de cd Metal, je dois une fois encore m’incliner devant notre Fredouille national qui poursuit l’aventure du boîtier qu’il stocke dans un espace entièrement dédié (chapeau bas buddy !).

Vous comprendrez donc facilement que pondre déjà une chronique pour un E.P n’est pas des plus aisés par moments quand un groupe ne vous donne déjà pas grand-chose à manger, mais alors imaginez mon dénuement face à un seul foutu single ! J’ai donc attendu, sans forcément chercher plus que cela, le moment idéal pour me lancer et me dire que ce titre méritait à lui seul que je balance quelque chose à son sujet… Quoi de plus logique donc de perdre sa virginité sur l’un des mes groupes fétiches : KREATOR.

The KREATOR has returned...
L’exercice consiste donc à évoquer "Iron Destiny", single digital paru intialement le 14 novembre 2014 sur la version japonaise de "Phantom Antichrist" puis une nouvelle fois le 28 novembre sur la compilation Various Artists du label Nuclear Blast, sobrement intitulé "Nuclear Blast Showdown Winter 2014"… Et me voilà déjà sec : pour la première fois (décidément !), impossible de vous en dire davantage : j’ai écumé un paquet de sites sans trouver plus d’informations ! Un comble à notre époque.

Soyons donc logique et pragmatique : une sortie en 2014 signifie que "Iron Destiny" est un unreleased track/titre bonus issu de "Phantom Antichrist". À ce niveau, peu de place pour le doute tant ce titre aurait pu/aurait dû se trouver dans la setlist de ce monument de la discographie des Allemands. Il en reprend tous les codes qualitatifs : une intro lead entêtante et directe, un mid-tempo énergique (oui, oui, comme savent le faire uniquement les natifs d’Essen) et une qualité intrinsèque ébouriffante. Du KREATOR tout simplement ! Mille est donc au sommet de sa forme : sa voix est magistrale, son énergie mythique éructe encore et encore. Il nous gratifie au bout de trois minutes d’un break/bridge durant lequel il susurre ces vers qui comme de coutume n’ont de cesse de me motiver :
"These is what we stand for, something you can not kill.
We are the counter-culture, and we are growing still.
These is what we stand for, still believe and always will.
My lens are radical
My lens are radical"

Seul ce groupe est capable de créer cela à mon sens : un gros slide sur son manche de Sami et les fauves sont de nouveau lâchés !

Vous l’aurez déjà compris mais côté lyrics, Petrozza ne change pas sa marque de fabrique, dénonçant une fois encore la manipulation/contrôle de masse, tout en appelant à la prise de conscience face aux mensonges qui nous sont servis. Le final du morceau enchaîne le refrain auquel s’ajoute un "I would never believe in the lies!" féroce et définitif qui vient clore avec classe :

"Iron destiny,
We would never be, what they wanted us to be.
We refuse to say,
We refuse to say, what they want us to say.
I would never believe in the lies!
I would never believe in the lies!"

Avec ce "Iron Destiny", KREATOR marque les esprits : si Sami et Mille sont déjà au sommet de leur gloire, Ventor demeure à mes oreilles encore et toujours une machine de guerre doublée d’un monstre de technicité. Ce batteur est tellement sous-côté à mon sens qu’il faut profiter de cette chronique pour lui rendre encore et toujours hommage. 100 % KREATOR, inexplicablement retiré d’une setlist qui lui tendait les bras fort logiquement, "Iron Destiny" est un titre tout simplement excellent, tiré d’un filon et d’une cuvée exceptionnels.

The KREATOR will return…

Note réelle : un gros 4/5.

Top : devinez ?!

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


ANTHRAX
Kings Among Scotland (2018)
ANTHRAX vous salue bien ! Référence du genre...




MEGADETH
Dystopia (2016)
Le meilleur depuis 22 ans !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Mille Petrozza (chant, guitare)
- Sami Yli-sirniö (guitare)
- Christian 'speesy' Giesler (basse)
- Jürgen 'ventor' Reil (batterie)


1. Iron Destiny



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod