Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2014 Aurora

HAEREDIUM - Aurora (2014)
Par GEGERS le 14 Décembre 2014          Consultée 2584 fois

Alors que l'ensemble de l'Europe a bien compris que le Folk Metal n'était pas forcément qu'un sous-genre du Black, et pouvait tout à fait vivre son existence en s'affranchissant des growls et autres attributs du Metal le plus noir, la France semble encore bien timide, et si une scène semble poindre le bout de son nez depuis la seconde moitié des années 2000, celle-ci semble être bien timide et peine à fédérer autour d'elle. Preuve en est, la compilation French Folk Metal (https://frenchfolkmetal.bandcamp.com), publiée en début d'année, laisse une large place au Black, et n'offre qu'un faible espace d'expression aux groupes dont les influences, plus proches d'un Heavy Metal traditionnel, et l'utilisation d'un chant clair se démarquent de leurs compatriotes. Il y a pourtant d'excellents artistes dans ce domaine, à commencer par les surprenants BOISSON DIVINE, auteurs d'un formidable premier album ancré dans la culture gasconne, ou encore FENRIR et NIFLHEIM, inspirés par les mythes nordiques. Dans ce joyeux bazar, les petits nouveaux de HAEREDIUM viennent faire entendre leur voix. Quelle riche idée ont-ils eu là.

Nouveaux ? Pas tant que ça, car cela fait déjà cinq ans que le quintet oeuvre à la création et la promotion de son Folk Metal. Une expérience qui se ressent, tant au niveau des choix forts judicieux en matière de production et de mastering (le son, clair et profond, est un atout majeur de cet opus) qu'au niveau des compositions et des arrangements. Car là où certains groupes tendent à sacrifier la cohérence des morceaux au profit d'une identité folkeuse à tout prix, HAEREDIUM pourrait ajouter en sous-titre à son album le slogan "Le Folk Metal, naturellement". Car les morceaux, s'ils sont bien entendu savamment construits, offrent un dosage parfait entre constructions typiquement Heavy et ajouts Folk portés par nombre d'instruments originaux à défaut d'être traditionnels d'une culture celtique ou nordique : violon, mandoline, bouzouki, melodica et guimbarde viennent se greffer avec un savoir-faire certain sur ces 12 titres (dont une intro lente dont l'escalade mélodique vous fera grimper aux rideaux) variés mais tous reliés par un sens évident de la mélodie et de l'efficacité.

Le chant, clair donc, n'est pas pour autant dénué de puissance, et se fait convaincant sur le sautillant "Blood And Wine", qui évoque immédiatement l'univers de KORPIKLAANI, tant au niveau des lignes vocales que des mélodies et des thèmes abordés : l'hédonisme et la boisson ! Si ce titre direct qu'est "Blood And Wine" constitue une introduction parfaite, à même d'attiser l'intérêt en concert, le groupe se fait néanmoins plus profond que ce Humppa Metal de façade. En français, en anglais ou en allemand, les textes ne sont pas que des odes au houblon où à l'hydromel. Couplé à une rythmique "bûcheronne" réhaussée d'une guitare virtuose, celui de "Terre brûlée" est d'une belle qualité littéraire. Tout au long de l'album, riffs marquants et intruments Folk viennent se marier pour un résultat bluffant. Ce constat est particulièrement vrai sur "Home Again" et sa splendide ligne de violon introductive, ou encore sur "Face Our Destiny" et sa flûte délicate, porteuse de rêve et de légèreté, avant qu'une rythmique percutante ne vienne apporter un surplus de virilité. En son sein, une longue ligne de guitare électrique, répétée à l'envi, se fait porteuse d'une facette à la fois belliqueuse, proche d'une imagerie païenne, et agrémente le morceau d'un surplus d'âme.

Il n'y a guère que la reprise du traditionnel "Star Of The County Dawn" qui se fasse dispensable. S'il est évident que l'interprétation en live d'une mélodie connue de tous peut fédérer et séduire le public, la relecture sur album se fait peu utile, malgré un habillage musclé loin d'être désagréable. Et il est à saluer cette auto-régulation des titres "à boire", dont un nombre plus grand aurait pu rendre superficiel l'album et lui porter préjudice. Car finalement, si "L'Homme De La Taverne" prévaut grâce à un refrain imparable, c'est bien lorsque le groupe se fait plus audacieux en matière de mélodies et d'arrangements qu'il convainc sans réserves.

Sans temps mort, varié et inspiré de bout en bout, "Aurora" est le Folk Metal tel qu'on l'aime et que l'on voudrait qu'il soit. En se faisant plus "traditionnel" que nombre de ses contemporains, HAERDIUM se fait paradoxalement très original, et livre une musique loin de la superficialité qui peut parfois porter préjudice au genre musical. Un premier essai réussi et prometteur, porté par des compositions au top, une exécution sans faille et une production aux petits oignons. Rajoutez à cela un visuel fort sympathique, et vous avez de quoi faire plaisir à un ami "folkeux" ! Un groupe à soutenir.

3,5/5.

"Home Again" : http://www.youtube.com/watch?v=oSwi42WAgGc

A lire aussi en FOLK METAL par GEGERS :


TRIDDANA
Twelve Acoustic Pieces (2017)
Un voyage inattendu




FALCONER
From A Dying Ember (2020)
Le baroud d'honneur d'un groupe unique


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Bastien Vernet (basse)
- Quentin Jaffré (guitare)
- Alexia Winterhalter (claviers, flûtes)
- Sébastien Durand (chant, guitare)
- Nicolas Fréchuret (batterie)


1. Introduction
2. Blood And Wine
3. Terre Brûlée
4. Vigrid
5. Home Again
6. Mirage
7. Vojagokanto
8. Face Our Destiny
9. Elixer
10. Star Of The County Down
11. L'homme De La Taverne
12. Arcana



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod