Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dream Evil, Thornbridge, Hibria, Nautiluz, Civilization One, Dragonland, Hammerfall, Stormhammer, Iron Fire
- Membre : Gotham City, Zierler, Naglfar
- Style + Membre : The Storyteller , Persuader
 

 Site Officiel Du Groupe (1099)

NOCTURNAL RITES - In A Time Of Blood And Fire (1995)
Par GEGERS le 9 Avril 2024          Consultée 320 fois

NOCTURNAL RITES a débuté sa carrière en 1990 comme groupe de Death Metal, mais évolue rapidement vers un mélange entre Death et Heavy. Une poignée de démos publiées au début de la décennie permettent de découvrir ce qui est qualifié par le bassiste Nils Eriksson comme un amalgame entre MAIDEN, CARCASS, STRYPER et PARADISE LOST. Le groupe enregistre son premier album dans un studio d'Umea contre 2500 € et quelques coups de peinture sur les murs.

S'il y a souvent un delta important entre la qualité de l'album fondateur d'un groupe et ses réalisations suivantes, tant en terme de qualité d'écriture et d'interprétation que de production, il faut bien reconnaître que cette première sortie sur label de NOCTURNAL RITES bénéficie déjà d'un niveau assez élevé. À l'heure où HELLOWEEN parvient à relever la tête après quelques années difficiles, le groupe suédois se présente avec un "In A Time Of Blood And Fire" fait par amour pour une musique Heavy Mélodique lorgnant souvent vers le Speed Metal. Le résultat est fort appréciable bien que générique.

L'introductif "Sword Of Steel" est une réalisation naïve et précipitée (le morceau s'achève sur un fade-out incongru) mais attise la curiosité. Le principal point d'achoppement étant le chant de Anders Zackrisson, limité malgré une bonne volonté évidente. Sur "Skyline Flame" le propos se fait plus consistant, plus maîtrisé, et le groupe nous propose ici le morceau le plus abouti de l'album.

Comme si le groupe prenait de l'assurance à mesure de la progression de l'album. Ainsi, si "Black Death" suinte le HELLOWEEN par tous les pores, le morceau propose des breaks et des changements de rythme typiques de l'époque, fort bien exécutés, ainsi que quelques arrangements symphoniques qui apportent un peu d'épaisseur à l'ensemble.

Oeuvre de jeunesse néanmoins, "In A Time Of Blood And Fire" souffre d'un morceau-titre auquel il manque un véritable souffle épique, et fait quelques choix hasardeux, notamment la fin symphonique de "Dragonisle". Un album intéressant malgré tout, dont la version augmentée publiée sur l'album "Lost In Time" présente une version réenregistrée fort convaincante du morceau "In A Time Of Blood And Fire" avec le chanteur Jonny Lindqvist.

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


Marius DANIELSEN
Legend Of Valley Doom Pt. 3 (2021)
Légendes d'hier et héros d'aujourd'hui




HEIMDALL
Hephaestus (2023)
Power Metal viscéralement authentique


Marquez et partagez




 
   BAST

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Anders Zackrisson (chant)
- Fredrik Mannberg (guitare)
- Mikael Söderström (guitare)
- Nils Eriksson (basse)
- Ulf Andersson (batterie)


1. Sword Of Steel
2. Skyline Flame
3. Black Death
4. In A Time Of Blood And Fire
5. Dawnspell
6. Lay Of Ennui
7. Winds Of Death
8. Rest In Peace
9. Dragonisle



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod