Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2023
Noël en sept morceaux
Par T-RAY
Le 24 Décembre 2023

Halloween en sept morceaux
Par T-RAY
Le 30 Octobre 2023

Sept disques de Black pour ceux qui n'aiment pas... Le Black
Par KOL
Le 16 Octobre 2023

Jeff Music Only 2017
Par JEFF KANJI
Le 1er Août 2023

Nightfall en 7 morceaux
Par T-RAY
Le 26 Juin 2023

7 list of the Beast
Par DARK BEAGLE
Le 22 Mai 2023
Nightfall en 7 morceaux
Par T-RAY le 26 Juin 2023 Consulté 2117 fois

Nightfall en 7 morceaux… C'était tellement évident qu'on est passé à côté pendant toutes ces années, durant lesquelles il a fallu se creuser la tête pour trouver des thèmes de sept-liste parfois alambiqués alors que la solution était là, juste devant nous.

Enfin, j'exagère un petit peu car la façon dont est pensée cette sept-liste est plutôt contraignante, sachant que n'ont été considérés que les titres intitulés "Nightfall". Pas un mot de plus ni de moins, quoique moins aurait été compliqué… Donc tous les intitulés à la mord-moi-le-nœud genre "Nightfall During The Last Summer Of My Desperate Childhood" sont passés à la trappe. C'était "Nightfall" ou rien.

Deuxième contrainte née de cette première contrainte : la nécessité de composer cette sept-liste avec des morceaux issus de disques déjà chroniqués sur Nightfall In Metal Earth, car cette rubrique n'autorise pas à faire appel à des œuvres non référencées dans la base de données de notre site bien-aimé. Aucune chance, donc, d'y voir des chefs-d'œuvre intitulés "Nightfall" issus d'obscures démos de groupes de Black péruviens ou de compilations de faces B de pionniers du Heavy camerounais.

Il a fallu choisir dans les albums de certains poids lourds et de quelques poids moyens, qui ne sont pas si nombreux que cela à avoir un "Nightfall" dans leur back-catalogue. Ce qui ne laissait pas l'embarras du choix s'est toutefois révélé plus qu'intéressant car l'on constate combien cette "tombée de la nuit" peut prendre des couleurs différentes et générer des atmosphères particulières selon qui la chante ou la met en musique. Et c'est comme une playlist qu'est conçue cette Sept-liste, histoire d'optimiser l'impact de chacun des morceaux qui la composent. Playlist à ne se passer qu'au crépuscule, bien sûr.


NORTHER
Death Unlimited
1 - Nightfall

C'est avec cette intro qui monte en puissance que la nuit se rassemble (et que commence notre garde) autour de NORTHER, dont le "Death Unlimited" marque avec le "Are You Dead Yet?" de CHILDREN OF BODOM la fin de l'âge d'or du Bodom-like Metal. Un petit morceau instrumental sans autre ambition qu'annoncer l'arrivée d'une obscurité dans laquelle tout peut arriver : un ciel clair scintillant d'étoiles ou un orage des plus violent…


XANDRIA
Sacrificium
2 - Nightfall

Et c'est dans les bourrasques du Metal Symphonique de XANDRIA que la tombée de la nuit se poursuit. Dans son style toujours très théâtral, la formation allemande va ici droit au but et évoque un crépuscule meurtrier pour l'humanité entière. Bien évidemment, le "Nightfall" des Germains est opératique mais le morceau n'apparaît pas boursouflé, et donc pas indigeste. La voix de Dianne Van Giersbergen y fait merveille, guitares et claviers sont efficaces et même le non amateur de Sympho y trouve son compte.


AMORPHIS
Tuonela
3 - Nightfall

Retour au Pays des Mille Lacs avec les anciens d'AMORPHIS qui, sur l'un de leurs albums les plus Rock, nous invitent à contempler un crépuscule plein de mélancolie mais sans larmoyer pour autant. AMORPHIS fait ici dans la retenue avec un sens de la pudeur des sentiments tout à fait finlandais (parce que la pudeur des corps, en revanche, les inventeurs du Sauna ne connaissent pas). Le propos est grave mais la musique, elle, n'oublie pas d'être un peu légère malgré tout, douce et sensible. Le saxophone apporte à ce titre tout de même pêchu une couleur plus chaude qu'attendu, et c'est charmant.


STRATOVARIUS
Fourth Dimension
4 - Nightfall

On reste en terre finlandaise - ce qui explique pourquoi la nuit met si longtemps à tomber - avec cet aîné du Power Metal qu'est STRATOVARIUS. Pour le premier album avec Timo Kotipelto au micro, le combo se fend d'une sorte de power-ballade puissante qui permet au bonhomme de dévoiler l'ampleur de sa voix. Et à Timo Tolkki de nous sortir un solo traînant rêveur et bien nostalgique. Un petit quelque chose de solennel se dégage de l'ensemble et rend ce titre un peu plus mémorable que prévu.


UNTO OTHERS / IDLE HANDS
Mana
5 - Nightfall

Devenu UNTO OTHERS après une bataille perdue sur le terrain légal avec un autre groupe nommé IDLE HANDS, le combo américain explosait à la face du monde du Metal en 2019 avec son Heavy très (très) Goth tubesque en diable faisant de "Mana", son premier album, un des disques les plus plébiscités de l'année et dont "Nightfall" était la figure de proue. Le timbre si particulier de Gabriel Franco est à double tranchant, ennuyeux pour certains, accrocheur pour d'autres. Faisant partie de la deuxième catégorie, je ne peux que constater que son interprétation habitée fait de ce hit séduisant un morceau dont on se souvient longtemps.


ISOLE
Silent Ruins
6 - Nightfall

Le qualificatif d'épique ne sied nulle part mieux au Doom Metal d'ISOLE que sur "Nightfall", meilleur titre de leur quatrième album studio, "Silent Ruins". Solitude, peine et souffrance sont au menu de cette pièce de quasiment sept minutes au cours de laquelle les dernières lueurs du jour semblent définitivement disparaître. S'il prend des allures Trad au départ, le "Nightfall" du groupe suédois s'enfonce progressivement dans une noirceur et une inexorabilité digne du Funeral Doom, même si la basse qui vient distinctement nous chatouiller les oreilles sur le final du morceau est plus douce qu'il n'y paraît de prime abord. Une réussite.


BLIND GUARDIAN
Nightfall In Middle-earth
7 - Nightfall

L'évidence même. L'incontournable. Le quasi morceau-titre de l'album qui a donné son nom à notre site lui-même. Comment aurait-il pu en aller autrement qu'en concluant cette Sept-liste par le "Nightfall" du Gardien Aveugle ? Cette fois, la nuit est bel et bien tombée, sur la Terre du Milieu et partout ailleurs. Morgoth règne en maître et cette complainte nostalgique, d'où s'échappe toutefois une forme d'espoir mise en évidence par le ton d'un Hansi Kursch à l'interprétation parfaite, est devenue l'un des plus grands classiques de BLIND GUARDIAN et du Power Metal tout entier. Et ce, sans emballer le tempo ni monter plus haut que de raison dans les aigus. Un mythe.

S'il paraît impossible de voir un autre "Nightfall" supplanter celui de BLIND GUARDIAN dans les mémoires de tout Metalleux, même celui qui néglige le Power Metal, cette Sept-liste prouve qu'un même thème peut donner lieu à une palette d'interprétations variées. Reste à espérer qu'on pourra, un jour, proposer une suite à cette liste sur la base d'excellents morceaux restant à écrire. "Nightfall" est un mot évocateur au nom duquel il y a beaucoup de choses à chanter et à composer : il doit continuer d'inspirer le monde du Metal.

Le 29/06/2023 par ALTHOR

Sympa le concept ! Et je suis surpris de connaître la majorité des titres. Dont le premier de cette liste qui me rend toujours aussi triste sachant que ce groupe a cessé sont activité.



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod