Recherche avancée       Liste groupes



    

Mes 7 lames ENSLAViennes les plus tranchantes
Par MEFISTO le 27 Février 2018 Consulté 1824 fois

ENSLAVED est le groupe de Metal que je respecte le plus, ce qui en fait inévitablement un de mes préférés. Son parcours changeant, évolutif, ponctué de succès et de créations indémodables, suscite l'admiration de toutes les générations de métalleux. La sortie du petit dernier, "E", m'a inspiré cette bafouille… Voici donc mon palmarès, en ordre alpha, des meilleures compositions des Norvégiens, qui vous aidera à (re)découvrir l'étendue de leur talent.


ENSLAVED
Ruun
1 - Essence

Putain, cette mélodie, ce riff souple et rondelet… Ils expriment ce que le nord a de plus beau à offrir. On retourne effectivement aux racines, à l'essence même de cette nature sauvage et sans merci. C'est d'une puissance… Mention spéciale sur cet album à "Path To Vanir" et son sublime bridge.


ENSLAVED
Axioma Ethica Odini
2 - Giants

Le sommet de contrastes d'ENSLAVED. Dans le coin gauche, nous avons un riff répétitif et incisif, intimidant et peu accueillant, mais dans le coin droit, nous avons une perle doomesque d'une lourdeur inégalée chez les Norvégiens. Dès que la première minute est passée, préparez-vous à une descente aux Enfers au crescendo d'une intensité rarement vécue chez ENSLAVED. Une procession géante, une destruction intelligente, une créature issue des entrailles des marais les plus stagnants, dont la couronne étincelle au soleil. Du ENSLAVED déjanté et plus épatant que nature. Sans doute ma préférée du groupe.


ENSLAVED
In Times
3 - Nauthir Bleeding

La pièce la plus « tranquille » de ce palmarès, mais pas la moins poignante. Ce qui s'annonçait presque comme une comptine musclée s'est transformée dans mes oreilles et mon âme en l'une des créations les plus atmosphériques du groupe. Le synthé d'une beauté sublime, les grattes progressives, les hurlements, les chœurs survolant cet océan de grandeur, des accélérations épiques bluffantes, absolument tous les éléments sont réunis pour qu'ENSLAVED brille une fois de plus. Difficile de se lasser…


ENSLAVED
Isa
4 - Return To Yggdrasil

Le morceau grâce auquel ENSLAVED est devenu un de mes groupes favoris. Il contient toutes les runes qui font des Norvégiens les rois de leur genre : une ambiance funéraire et épique brumeuse, de l'agressivité mélodique savamment balancée, une arythmie jouant avec nos nerfs, de légères galopades accrocheuses et des chœurs libérés sous couvert de grandioses nappes de synthé évoquant le nord dans toute sa splendeur ; son histoire, sa froidure, sa mélancolie, son humeur impitoyable… Et que dire de la pièce suivante, "Neogenesis", qui clôt "Isa" de magnifique manière, un hommage aux guerriers qui ont tracé cette contrée enneigée.


ENSLAVED
Monumension
5 - The Cromlech Gate

C'est sur cet album qu'ENSLAVED emploie sa folie créatrice la plus brute, qu'il nous prouve qu'il a changé presque du tout au tout et qu'on ne pourra deviner à quoi s'attendre dans le futur. Cette pièce est la quintessence du psychédélisme des Norvégiens, la pierre d'assise de la vague progressive qui emportera tout sur son passage. Une grande, grande œuvre, se terminant sur un trip d'acide guitaristique qui a montré la voie à la nouvelle génération de vikings métalliques.


ENSLAVED
Vertebrae
6 - The Watcher

Bien que je considère "Vertebrae" comme un des albums les plus dispensables du groupe, il contient deux des plages les plus fédératrices d'ENSLAVED, soit "New Dawn" et son riffing de malade, ainsi qu'une des plus sirupeuses de la disco du quintette, "The Watcher". Un must en live, ce morceau au lyrisme exacerbé ne manque pas de nous envoyer de savants lyrics dans la gueule, issus du goitre de Grutle, qui crée ici un contraste de tous les diables avec le chant clair mémorable d'Herbrand Larsen. Probablement une des pistes les plus prégnantes d'ENSLAVED, avec la suivante sur la liste…


ENSLAVED
Riitiir
7 - Veilburner

"Riitiir" me laisse encore perplexe, mais "Veilburner" m'attire souvent vers lui. Avec "Roots Of The Mountains", "Veilburner" forme le cœur de cet album à l'équilibre douteux. Ce qui me charme par-dessus tout ici sont les parties au chant clair et le refrain, pesant et aérien, comme ENSLAVED seul semble pouvoir l'être. Un autre morceau extirpé des tripes de la Terre qui a été touché par la grâce de l'immensité céleste. Un must, un témoin privilégié de la récente histoire du groupe le plus surprenant et créatif né en Norvège.

Le 28/02/2018 par JOE LA RUINE

Sympa cette liste !

Pour chipoter, j'aurais inséré une des 3 premières tracks de "Below The Light".



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod