Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2022
NIGHTWISH + BEAST IN BLACK + TURMION KÄTILÖT (75)
Par STEPHEN PAGE
Le 6 Décembre 2022

AYRON JONES + LAST TEMPTATION + KNUCKLE HEAD (77)
Par JOHN DUFF
Le 30 Novembre 2022

Festival de Vouziers
Par JOHN DUFF
Le 31 Octobre 2022

HELLFEST 2022 PART II (Clisson) Samedi & Dimanche
Par JEFF KANJI
Le 27 Octobre 2022

AMON AMARTH & MACHINE HEAD (Paris)
Par KOL
Le 16 Octobre 2022

HELLFEST 2022 PART II (Clisson) Jeudi & Vendredi
Par DARK SCHNEIDER
Le 10 Octobre 2022

STATUS QUO, Bruxelles
Par JOHN DUFF
Le 6 Octobre 2022

HELLFEST 2022 PART I (Clisson, 44)
Par KOL
Le 13 Septembre 2022

BLIND GUARDIAN, Sarrebrück
Par JOHN DUFF
Le 9 Septembre 2022

HELLOWEEN + EXISTANCE, Olympia
Par JOHN DUFF
Le 31 Août 2022

RAMMSTEIN, Groupama Stadium (Décines, 69)
Par DARK BEAGLE
Le 31 Août 2022

NIGHTWISH & DRAGONFORCE, Arènes de Nîmes
Par DARK BEAGLE
Le 9 Juillet 2022

SCORPIONS à Bercy
Par MULKONTHEBEACH
Le 16 Juin 2022

MGŁA à La Machine
Par KOL
Le 25 Mai 2022

WARM-UP HELLFEST à la Coopérative de Mai
Par JEFF KANJI
Le 3 Mai 2022
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
AYRON JONES + LAST TEMPTATION + KNUCKLE HEAD (77)
Par JOHN DUFF le 25 Novembre 2022
Publié le 30 Novembre 2022 Consulté 446 fois

Je ne connaissais pas AYRON JONES il y a encore quelques mois mais il a fallu que la chronique de Kol soit publiée pour que je sois intrigué. ("Child Of The State") Sur le papier c'était mal engagé, ça sonnait un peu trop Pop à mon goût mais plus les pistes s'enchaînaient, plus je rentrais dedans. Bref, faisant d'abord l'impasse sur le concert à La Cigale car trop cher (déplacement, inflation tout ça tout ça), je me rends compte que Mr Jones passe à une heure de chez moi, à Magny-Le-Hongre pour la modique somme de….15 euros. Oui vous avez bien lu. Avec ce montant on a une bière (de merde) et un croque-monsieur au Zénith, bref…

KNUCKLE HEAD

La soirée débute donc avec le duo KNUCKLE HEAD qui officie dans du Stoner assez pêchu ou on peut aussi parler de Dark Country. Un batteur, un chanteur-guitariste et c'est tout. Le son est malheureusement assez brouillon sur la guitare même s'il s'améliorera au fil des morceaux. Le son volontairement sale de la guitare ambiance bien les chansons, le chanteur est plutôt bon mais les compositions se ressemblent pas mal. Rien de bien gênant cependant, la mise en bouche est donc satisfaisante.

Setlist : The Right Way - Ritual - Burn - The Necromancer - Black City - The Sword




LAST TEMPTATION

Après une queue interminable au bar et avec une IPA en main, je me place donc pour LAST TEMPTATION. Le vocaliste prévient tout de suite qu'il galère et qu'il a besoin du public mais globalement il s'en est bien tiré. Le groupe nous proposera trente minutes de Heavy Stoner de bonne qualité. Le son est plus propre avec une bonne basse qui ronronne. Le groupe n'hésitera pas à faire des battle de chant en scindant le public sur "I Win, I Loose". J'ai surtout apprécié la deuxième partie du set avec les deux brûlots "Fuel For My Soul" et "I Don't Wanna Be Your God". Bonne découverte donc pour ma part.

Setlist : Ashes & Fire - Blow A Fuse - I Believe - I Win I Loose - Fuel For My Soul - I Don't Wanna Be Your God

AYRON JONES

Avant même que le concert ne débute, pendant les balances d'AYRON JONES, le bassiste et le guitariste prennent un petit bain de foule en prenant des photos, en filmant, en faisant monter les enfants. Les gars sont accessibles, souriants, quel plaisir. 21H45, le voici, le Kid de Seattle, Mr Ayron Jones. Ici pas d'intro pompeuse, le gars arrive, fait un signe au public et accorde sa guitare. Et c'est parti pour " Boys From the Puget Sound", qui ouvre son unique album. Le son est dantesque, la basse est bien présente, Ayron Jones a l'air chaud, le public l'est en tout cas !



L'album "Child Of The State" sera joué dans son intégralité, pour mon plus grand plaisir. Le son s'avérera parfois un peu brouillon ("Hot Friends" surtout) mais quel pied d'entendre la bluesy "Baptized In Muddy Waters" ou "Take Me Away" et son intro bien lourde. Les musiciens ont le sourire tout le long du show, Ayron Jones est quant à lui un peu plus discret mais très pro. Quand on le regarde jouer, on a l'impression que c'est facile mais quel toucher il a ! Les ballades seront lourdes en émotion, mention spéciale à "Take Your Time', superbement interprétée et le public s'est bien fait entendre.



Au rang des surprises, j'ai pu découvrir "On Two Feet I Stand", très bon titre bien bluesy. Bien content aussi que "Filthy" soit jouée car c'est peut-être le titre le plus "violent" de son répertoire. Nous aurons aussi droit également à deux reprises : l'énorme "Breed" de NIRVANA qui a permis de faire sauter le public et "Voodoo Child" de Jimi HENDRIX en guise de conclusion où AYRON JONES a pu faire une dernière démonstration de guitare.



Setlist : Boys From the Puget Sound - Emily - Supercharged - Breed (Nirvana cover) - On Two Feet I Stand - Killing Season - Filthy - Spinning Circles - Free - Take Your Time - Hot Friends - Baptized in Muddy Waters - Mercy - Take Me Away
Encore : My Love Remains - Voodoo Child (Slight Return) (The Jimi Hendrix Experience cover)


Globalement je n'ai pas vu le concert passer. Pendant 1H45, AYRON JONES et sa bande nous ont fait voyager entre Hard Rock, Blues, Pop. Malgré un son un peu brouillon par moments, la soirée fut bonne. Merci à Kol pour la découverte. Je n'hésiterai pas à retourner le voir lors de son prochain passage en France.



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod