Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2022
HELLFEST 2022 PART I (Clisson, 44)
Par KOL
Le 13 Septembre 2022

BLIND GUARDIAN, Sarrebrück
Par JOHN DUFF
Le 9 Septembre 2022

HELLOWEEN + EXISTANCE, Olympia
Par JOHN DUFF
Le 31 Août 2022

RAMMSTEIN, Groupama Stadium (Décines, 69)
Par DARK BEAGLE
Le 31 Août 2022

NIGHTWISH & DRAGONFORCE, Arènes de Nîmes
Par DARK BEAGLE
Le 9 Juillet 2022

SCORPIONS à Bercy
Par MULKONTHEBEACH
Le 16 Juin 2022

MGŁA à La Machine
Par KOL
Le 25 Mai 2022

WARM-UP HELLFEST à la Coopérative de Mai
Par JEFF KANJI
Le 3 Mai 2022
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
HELLOWEEN + EXISTANCE, Olympia
Par JOHN DUFF le 30 Août 2022
Publié le 31 Août 2022 Consulté 477 fois

31 mois. Il s'est écoulé 31 putain de mois depuis mon dernier concert en salle (SUM 41 Janvier 2020) et même si depuis j'ai eu la chance d'aller au Hellfest, les concerts indoor me manquaient car ils ont une saveur particulière. Cela permet d'avoir une proximité public-groupe qu'on n'atteint pas forcément en festival, constat encore plus vrai dans des petites salles. Voir HELLOWEEN avec à sa tête le trio Hansen/Kiske/Deris était pour moi un concert à ne pas manquer. En plus c'est à l'Olympia, petite salle où l'on voit parfaitement bien peu importe où on se trouve, que demander de mieux ?

EXISTANCE, groupe français, assure la première partie. Pendant trente minutes le groupe nous balance un Heavy Metal basique mais qui fait du bien. Le public est chaud, le groupe apprécie et n'hésite à haranguer la foule afin de les faire chanter. Les trente minutes passent relativement vite, il est temps pour moi de ressortir de cette fournaise afin de profiter de la climatisation dans le hall.



21h05, HELLOWEEN débarque et comme titre d'ouverture, le groupe nous balance "Skyfall", longue pièce de douze minutes issue du dernier album. Le ton est donné, le son est massif (beaucoup plus fort qu'EXISTANCE), on distingue bien tout le monde, entame parfaite donc. Le dernier album "Helloween" sera représenté à quatre reprises dans la soirée avec "Skyfall" donc qui voit tous les protagonistes chanter, "Mass Pollution" bien repris par le public, "Best Time" et surtout "Angels" et son refrain torturé qui passe très bien l'épreuve du Live.

Le reste ? Que du classique. Les hymnes s'enchaînent et je prends plaisir à chanter les quelques paroles que je connais (le reste ce sera du yaourt). "Eagle Fly Free" met l'Olympia en ébullition, "Future World" est chantée à l'unisson, Kiske n'ayant pas besoin de se forcer, "Power" (l'un des rares titres époque Deris) permet également de communier avec la foule qui connaît absolument chaque titre et "Dr Stein" voit la fosse de l'Olympia sauter ce qui fera trembler le sol sous nos pieds.
Vous voulez du vieux HELLOWEEN ? Kai Hansen et ses collègues nous ont balancé un medley de quinze minutes brassant quelques titres de "Walls Of Jericho", quelle claque et quelle performance de Kai ! "Heavy Metal (Is The Law)" surtout, fait du bien par où ça passe et il est difficile de ressortir indemne d'un tel enchaînement. Heureusement les esprits se calment avec la ballade "Forever and One (Neverland)", interprétée brillamment par Deris et Kiske où le public leur prêtera main forte. Un des grands moments du concert sans aucun doute.


C'est le moment des rappels avec la très entraînante "Perfect Gentleman" où les musiciens feront quelques pas de danse. Mais c'est surtout l'épique "Keeper Of The Seven Keys" enchainé avec un "I Want out" survolté qui achèveront complètement l'auditoire tant ces excellents titres sont brillamment interprétés.
Quelques bémols toutefois, je trouve dommage que la période Deris ne soit pas assez représentée (hormis "Power", "Forever and One" et "Perfect Gentleman"). Je sais bien qu'avec le retour de Kiske et Hansen le public veut entendre surtout les titres des années 1980 mais bon. Également, à propos de Kiske, je l'ai trouvé très détaché sur la première moitié de concert, le bougre n'hésitant pas à quitter la scène dès qu'il n'avait plus besoin d'être là. Fort heureusement il sera plus amical en seconde partie de show.

HELLOWEEN a délivré un show énorme, de presque 2H15 sans réel temps mort. Le Metal des Allemands n'a franchement pas pris une ride et leur joie communicative d'être là fait plaisir à voir. Le rendez-vous est pris pour la prochaine tournée !


Setlist : Skyfall - Eagle Fly Free - Mass Pollution - Future World - Power - Save Us - Metal Invaders / Victim of Fate / Gorgar / Ride the Sky - Heavy Metal (Is the Law) - Forever and One (Neverland) - Angels - Guitar Solo (Sascha Gerstner) - Best Time - Dr. Stein - How Many Tears
Encore: Perfect Gentleman - Keeper of the Seven Keys - I Want Out


Le 09/09/2022 par SOMEWHERE

Vu le lendemain 31 août à Lyon (le Transbordeur, Villeurbanne).
Bon sang que ça fait du bien !
Pour moi, la première fois que je voyais et entendais le groupe live.
Excellent !
Le groupe est très pro, très communicatif avec le public (même l’ombrageux Weikki, dans ses limites personnelles).
Et voir enfin Michael Kiske live, un vrai bonheur tant ce chanteur, dont je n’aimais pas la voix sur les versions studio des Keepers (voix trop pure, trop cristalline) s’est bonifié avec le temps. Sa voix a conservé cette extraordinaire capacité à monter dans les aigus, tout en prenant de l’épaisseur, de la profondeur, de l’émotion.
Si j’ai raté la tournée « Pumpkins United » (honte et désolation à moi), j’ai acquis le dvd de cette tournée : magnifique, dans mon top 3.
À mon sens, cette tournée est un cran en dessous, mais excellente.
Entendre live les titres des Keepers chantés par Kiske (le magnifique "Eagle Fly Free", "Future Word", "Dr Stein"...) est magique. J’en ai les larmes aux yeux tant je n’y croyais plus.
Les titres du dernier album éponyme passent très bien l’épreuve du live, avec une mention spéciale pour "Skyfall" que j’ai trouvé excellente live.
Un petit regret, mais je chipote, si le son mettait en valeur les voix (avec des tels chanteurs, le contraire serait du gâchis) et la batterie, les guitares étaient sous mixées, me privant de profiter pleinement des soli, si exceptionnels chez le groupe.
La salle était comble, le concert était sold out et ils le méritent vraiment.
Le salut de fin était emplit d’émotions, le groupe prenant un long moment pour saluer le public avec beaucoup de sincérité. Des gars bien !
Un vrai régal. À refaire. Un grand merci aux citrouilles.


Le 08/09/2022 par BAPTISTE89

Très bon concert, oui ! Beaucoup de bonne humeur, Andi et Kai y ont largement contribué avec leur enthousiasme et leur sourire. Kiske était très bon, toujours aussi impressionnant sur "Eagle Fly Free". Je n’ai pas vu le temps passer. Trois regrets :

- la setlist privilégiait les trois premiers albums, peu de prise de risque
- dommage que lors du medley de Kai, les soli de guitare harmonisés étaient quasiment absents contrairement au medley de la tournée précédente (j’aurais adoré que ceux de "Victim Of Fate" soient joués)
- les animations étaient moins travaillées que celle de la première tournée avec Kai et Michi.

Vivement le prochain album et la prochaine tournée !



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod