Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2017
Pumpkins United @ Zénith de Paris
Par JEFF KANJI
Le 16 Novembre 2017

WACKEN OPEN AIR DAY 3
Par JEFF KANJI
Le 27 Octobre 2017

ANATHEMA + ALCEST @ Radiant (69)
Par DARK BEAGLE
Le 24 Octobre 2017

WACKEN OPEN AIR DAY 2
Par JEFF KANJI
Le 19 Octobre 2017

WACKEN OPEN AIR DAY 1
Par JEFF KANJI
Le 16 Octobre 2017

AYREON UNIVERSE @ Poppodium 013, Tillburg
Par VOLTHORD
Le 20 Septembre 2017

METALLICA à Bercy
Par DARK SCHNEIDER
Le 12 Septembre 2017

SYLAK OPEN AIR Day III par Steve
Par WËN
Le 7 Septembre 2017

SYLAK OPEN AIR Day II par Steve
Par WËN
Le 6 Septembre 2017

SYLAK OPEN AIR Day I par Steve
Par WËN
Le 5 Septembre 2017

BLAST KNIGHT 2 @ Le Trait D'Union, Neufchâteau
Par T-RAY
Le 30 Juillet 2017

GUNS N' ROSES (+ BIFFY CLYRO) - Stade de France
Par JEFF KANJI
Le 27 Juillet 2017

Chapouk au HELLFEST !
Par CHAPOUK
Le 26 Juillet 2017

HELLFEST 2017 - Jeff on the road
Par JEFF KANJI
Le 9 Juillet 2017

CRYPTOPSY + AD PATRES + CREEPING FEAR @ Le Klub
Par POSITRON
Le 5 Juillet 2017

HELLFEST 2017 - Le carnet de bord de Fenryl
Par FENRYL
Le 28 Juin 2017

The BLACK DAHLIA MURDER @ O’Sullivans Backstage
Par T-RAY
Le 27 Juin 2017

RHAPSODY REUNION @Brise Glace, Annecy
Par VOLTHORD
Le 28 Avril 2017

SUICIDAL TENDENCIES à la Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 11 Avril 2017

ARCHITECTS/STRAY FROM THE PATH/MAKE THEM SUFFER
Par ISAACRUDER
Le 8 Avril 2017

KORN au Zénith de Paris
Par CHAPOUK
Le 5 Avril 2017

TRUST à Clermont-Ferrand
Par CHAPOUK
Le 25 Mars 2017

Carpenter Brut @Théâtre Berri, Montréal
Par ISAACRUDER
Le 14 Mars 2017
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
WACKEN OPEN AIR DAY 2
Par JEFF KANJI le 3 Août 2017
Publié le 19 Octobre 2017 Consulté 640 fois

LACUNA COIL (12h00-13h00)

Fabio Après une courte nuit et un solide petit-déj, direction les mainstages pour ce jour 2 du W.O.A, qui promet d'être chargé.
Direction la scène Harder pour aller voir les Italiens de LACUNA COIL. Il est encore tôt (tout juste midi) mais le public est déjà bien présent. Je suis impatient d'écouter la belle Cristina Scabbia et ses acolytes.
L'ensemble du groupe est grimé et costumé façon bande échappée d'un asile psychiatrique - en rapport au dernier album du groupe : "Delirium" - et dès le début, c'est une grosse claque : le son est très bon, c'est puissant et la prestation vocale de Cristina est époustouflante, soutenue par les phrasés Neo d'Andrea Ferro et par une rythmique sans faille – le son de guitare de Diego Cavalotti est juste énorme.
La setlist fait la part belle aux titres du dernier LP avec pas moins de 5 morceaux ("Ultima Ratio", "Blood, Tears and Dust", "My Demons", Ghost In The Mist" et "The House Of Shame") qui se défendent fort bien en live. Les autres titres balayent la carrière du groupe (avec notamment "Die & Rise", "Our Truth" et la toujours excellente reprise de DEPECHE MODE "Enjoy The Silence"). Une excellente mise en forme pour le restant de la journée.
Mag J’ai été scotchée par la magnifique voix de Christina Scabbia (Lacuna Coil) ce qui m’a donné envie d’écouter un peu plus ce groupe que j’avais mis de côté il y a quelque temps



Ben Comment dire … j’ai vu une fois ce groupe en concert et c’était lors d’un petit festival en 2001... Alors autant dire que ça date. Du coup première surprise en voyant un chanteur et en les voyant habillés en tenue d’hôpital psychiatrique, dans mes souvenirs la voix de Cristina Scabbia était plus présente voire la seule à chanter...
Musicalement cela reste pas mal, mais j’ai du mal avec la voix masculine, et la voix de Cristina Scabbia est tellement puissante que je trouve qu’il n’y pas assez de parties claires avec juste elle au chant… Je ne suis pas fan mais ce fut un concert plaisant, surtout en ouverture de journée, un peu comme les gâteaux apéro d’un grand repas qui arrive !!!!

SETLIST : Ultima Ratio – Spellbound – Die & Rise – Heaven's A Lie – Blood, Tears, Dust – My Demons – Ghost In The Mist – Trip The Darkness – Enjoy The Silence (Depeche Mode cover) – Our Truth – Nothing Stands In Our Way – Zombies – The House Of Shame

SANCTUARY (13h15-14h15)



Fabio Translation vers la scène d'à côté pour assister à la prestation de SANCTUARY (je me serais bien laissé tenter par EVIL INVADERS, mais le trajet jusqu'à la Headbanger's Stage aurait bouffé la moitié du set).
Mauvais choix pour ma part : je suis déçu de la prestation de Warrel Dane, qui semble s'emmerder profondément (ou sortir d'une bonne gueule de bois, je ne sais pas) et est surtout à mille lieues de ce qu'il pouvait faire avec NEVERMORE. Musicalement ça assure bien pourtant mais je n'arrive pas à rentrer dedans, et la pluie battante n'y est sans doute pas pour rien...
Mag SANCTUARY sous la pluie avec un chanteur poussif dans les aigus ne m’a pas laissé un super souvenir…
Ben Voilà un groupe que j’attends ….. Pour les avoir vu il y’a quelques semaines au Hellfest pour une prestation plus que décevante, j’attends un peu mieux de la bande à Warrel Dane (ex NEVERMORE).
Dès les premières notes, le gaillard est en forme et un peu plus content de jouer, fait participer le public, parle entre chaque morceau, c’est déjà un plus … Musicalement rien à redire c’est pas mal, mais Warrel a un peu de mal quand le chant monte dans les aigus …. Dans les parties graves on reconnaît bien ce qu’il faisait dans NEVERMORE et c’est super mais les aigus ….
Malgré tous les 5 titres de cette courte setlist passent assez vite.

SETLIST : The Year The Sun Died – Frozen – Taste Revenge – Question Existence Fading – Soldiers Of Steel

GRAVE DIGGER (14h30-15h30)

Mag GRAVE DIGGER toujours aussi efficace et un public acquis qui met l’ambiance et on est vite emportés, un groupe à voir et à revoir.
Fabio La pluie se calme enfin alors que GRAVE DIGGER investit la Harder Stage. La scène est transformée en cimetière jonché de pierres tombales et de statues, alors que la faucheuse en personne vient nous narguer avant l'arrivée des musiciens !
Ne connaissant que très peu le groupe, je l'avais toujours plus ou moins considéré comme une sorte de sous-BLIND GUARDIAN... Grave erreur ! Chris Boltendahl et ses comparses nous gratifient d'un set d'une heure d'un Heavy Metal énergique, basé sur des thèmes médiévaux ainsi que sur la légende arthurienne. Le public est à fond et ne se fait pas prier pour scander les refrains (Excalibur !!!), emmené par la voix puissante du leader. Tout ça est parfaitement exécuté et très efficace !
Excellent concert et bonne découverte, je révise mon jugement et vais de ce pas plonger dans la discographie du groupe !
Ben Voilà 1 des 3 groupes qui m’ont convaincu de venir en terre boueuse allemande, alors dire que je les attends est un euphémisme et un avec un show « trilogie médiévale » …
Le décor avec les cercueils et les statues autour de la batterie nous plonge déjà dans leur univers… Et la faucheuse qui annonce leur arrivée enfonce encore un plus le clou… En pleine promo de leur dernier opus "Healed By Metal", le groupe ouvre les shows par le titre éponyme, avant d’enchaîner avec un excellent "Killing Time", un son puissant, une voix rocailleuse, un vrai plaisir ce concert. Vient ensuite "Excalibuuuuuuuur", titre que j’attends (c’est avec cet album que j’ai connu ce groupe), que tout le monde chante moi le premier… Le Heavy de la bande a Chris Boltendahl conquiert le public qui ne manque pas de le lui prouver, en chantant sur chaque chanson.
Et que dire du final "Rebellion" et "Heavy Metal Breakdown" !!!!!!
Un super concert qui fera sûrement partie du top 3 final… Et en plus le soleil est revenu !!!!



SETLIST : Healed By Metal – Killing Time – The Dark Of The Sun – Knights Of The Cross – Lionheart – The Ballad Of Mary (Queen Of Scots) – The Round Table (Forever) – Excalibur – Morgane le Fay – Rebellion (The Clans Are Marching) – Heavy Metal Breakdown

SONATA ARCTICA (15h45-16h45)

Mag SONATA ARCTICA je peux plus depuis pas mal d’années donc la pause repas parfaite avec juste en fond quelques vieux titres sympa…
Fabio Pause déjeuner (il est 16h00 : c'est l'heure du chili au cerf !!) durant le set de SONATA ARCTICA, qui ne me laissera pas un souvenir impérissable : si les vieux titres sont toujours aussi efficaces ("FullMoon", "Black Sheep", "8th Commandement"), les plus récents ne me semblent guère convaincants, même si la prestation des Finlandais est techniquement bonne.
Le public massé devant la Faster lui n'est pas de cet avis et à l'air de bien s'éclater, tant mieux pour lui ! Il est temps de se diriger vers la Headbanger's Stage pour découvrir le groupe suivant.

Ben Le show démarre par un titre un "We Are What We Are" mou du genou… À l’image de leur dernier album. Le début du set me paraît durer une éternité, contrairement au public qui chante, et qui est à fond… Mes oreilles sont réveillées par un excellent "FullMoon" qui est toujours aussi entraînant, enchaînant ensuite avec plusieurs vieux titres bien speed comme "Black Sheep" et "8th Commandment" qui déchaînent le public, ça fait plaisir d’entendre ces vieux titres. Le groupe conclut le show d'aujourd’hui par le rapide "Don’t Say A Word"….
Belle prestation des Finlandais même si cette setlist m’a permis de voir que le meilleur de SONATA ARCTICA était toujours les vieux titres…

SETLIST : We Are What We Are - Closer To An Animal - The Wolves Die Young – FullMoon - Paid In Full - I Have A Right – Tallulah - Black Sheep - 8th Commandment - Life - Don't Say A Word - Vodka outro - Outro

GRAND MAGUS (16h50-17h35)

Fabio C'est GRAND MAGUS qui nous attend donc sous la tente. Enfin presque, l'endroit est tellement blindé de monde que c'est depuis l'entrée que nous assisterons au concert...
Le set début par un extrait de la B.O de Conan le Barbare, "Anvil Of Crom" et de suite, le décor est planté ! Le son est par ailleurs puissant et très bon, ce qui n'est pas toujours le cas sur cette scène.
Les Suédois, emmenés par la voix puissante de Janne Christoffersson vont nous délivrer pendant 45 minutes un Heavy aux inspirations heroic fantasy / mythologie nordique très efficace, un très bon moment et une bonne découverte !
Ben Le concert de SONATA ARCTICA a peine fini, direction la tente Headbangers Stage pour le concert de GRAND MAGUS, le concert vient de commencer, il y a beaucoup de monde et on reste à l’entrée de la tente. Première impression, le son est excellent… N’ayant que 45 min pour convaincre? les trois Suédois envoient leur Heavy à toute allure, la voix de Janne « JB » Christofferson est impressionnante. Le groupe conclut son set par "Hammer Of The North", repris en cœur par le public… Un très bon concert !!!

SETLIST : Anvil of Crom (Intro) – I, The Jury – Varangian – On Hooves Of Gold – Steel Versus Steel – Like The Oar Strikes The Water – Forged In Iron – Crowned In Steel – Iron Will – Hammer Of The North



SALTATIO MORTIS(17h00-18h15)

Ben SALTATIO MORTIS évolue dans la ligne de IN EXTREMO avec un chant allemand et une musique Folk entraînante. Première surprise quand le groupe débarque c’est le chanteur …. On le dirait déguisé en personnage de Dragon Ball Z. La musique est vraiment sympa et le chanteur participe activement à rendre ce concert vraiment sympa. Il donnera même de sa personne sur Rattenfäger en slammant dans le public tout en continuant de chanter. Les chansons défilent sans que la bonne ambiance ne retombe… Un très bon concert qui a réveillé les derniers levés !!!!

SETLIST : Früher War Alles Besser – Idol – Wo Sind Die Clowns – Willkomen In Der Weihnachtzeit – Wachsturn Über Alles – Des Bänkers neue Klieder – Skudrinka – Totus Floreo – Eulenspiegel – Rattenfänger – Worte – Koma – Satans Fall – Spielmannsschwur – Spiel Mit Dem Feuer

PARADISE LOST (18h30-19h45)

Fabio Placement au top devant la Louder pour le concert de PARADISE LOST : j'adore ce groupe depuis 20 ans et ce sera pour moi une première. Autant dire que j'en attends beaucoup, même si l'horaire n'est pas idéal (il fait grand soleil cet après-midi)
Le backdrop est à l'effigie du dernier album en date ("The Plague Within", qui date déjà de 2015), la nouvelle galette intitulée "Medusa" ne devant sortir que le 1er septembre.
Les papes du Gothic Metal débarquent et nous gratifient d'un concert tout bonnement excellent à tous points de vue : Nick Holmes et sa bande sont en forme, le son est très bon, massif et lourd à souhait et la setlist balaye la carrière du groupe, nous ressortant même quelques pépites des premiers albums (Ah ! "Gothic", "Embers Fire", "As I Die" et "Enchantment", un pur bonheur !!!).
Les titres extraits du futur album ("Blood And Chaos" et "The Longest Winter") sont prometteurs en live et augurent bien du futur opus, à écouter d'urgence donc !



Le public est réceptif et conquis, entamant même un circle-pit au ralenti ! [sic]. Ce voyage de 1h15 dans l'univers sombre et torturé des Anglais aura été trop court, mais restera pour moi dans le top 3 de ce W:O:A.
BenLe groupe entame son set par "No Hope In Sight", titre de leur dernier album en date "The Plague Within", dès les premières notes le son est excellent et bien emmené par un Nick Holmes en voix et très en forme qui blague avec le public. Le groupe alterne les titres entre ancien et nouveau, pour habilement présenter les différentes périodes du groupes, allant même jusqu’à jouer 2 titres inédits, titres qui s’avèrent pas mal en live, et donnent un aperçu du nouvel album, vivement septembre pour découvrir si la galette des Anglais sera tout autant sympa à écouter .Le groupe propose donc une setlist assez équilibrée qui ravira tout le monde, ce fut une très belle prestation et "The Last Time", dernier titre du set nous laisse sur notre faim et on en redemanderait encore…
Mag PARADISE LOST on va dire mon coup de cœur de ce festival, je m’attendais à un concert bien dépressif mais non une super setlist et une ambiance festive jusqu’à un circle pit au ralenti ! Le concert est passé bien trop vite à mon gout !

SETLIST : No Hope In Sight – Pity The Sadness – One Second – Gothic – The Enemy – Faith Divides Us, Death Unites Us – Embers Fire – Say Just Words – Blood And Chaos – Beneath Broken Earth – Enchantment – The Longest Winter – The Last Time

APOCALYPTICA (20h00-21h15)

Fabio Les suivants à investir les mainstages seront les Finlandais d'APOCALYPTICA. En tournée pour les 20 ans de "Plays Metallica by Four Cellos" avec donc un set entièrement consacré à James Hetfield et sa bande, le concert fait aussi partie des "A Night to Remember" de Wacken.
Si Eicca Toppinen et ses acolytes n'ont rien perdu de leur fougue et de leur technique, j'avoue ne pas être rentré du tout dans le concert : placé assez loin, cela m'a semblé mou et ennuyeux, même si l'interprétation était très bonne... Tant pis, ce sera sans doute pour une autre fois !

Ben Le dilemme de la journée, après une prestation vraiment trop molle au Hellfest (peut-être due aussi au placement après un groupe comme AIRBOURNE qui est plus qu’énergique), j’attends beaucoup de cette prestation… Et même après PARADISE LOST, le groupe a du mal à faire bouger la fosse… Jouant une setlist exclusivement basée sur les reprises de METALLICA, on pourrait s’attendre à plus d’envolées… Et bien non… Le groupe convie sur scène Antero Manninen, membre fondateur du groupe, qui pourrait rendre ce show unique, mais cela ne change rien… Je suis un fan de la première heure de ce groupe, mais ces 2 derniers concerts m’ont déçu… Je m’attendais a beaucoup mieux de leur part, surtout pour une tournée spéciale 20 ans de l’album "Plays Metallica By Four Cellos"…

SETLIST : Enter Sandman - Master Of Puppets - Sad But True - Fade To Black - Fight Fire With Fire - Nothing Else Matters - Creeping Death - For Whom The Bell Tolls – Orion – Escape - Battery - Seek & Destroy - One

EREB ALTOR (21h00-22h00)

Fabio Petit détour par la Wackinger Stage pour écouter les Vikings d'EREB ALTOR. Je ne connais pas du tout (mea culpa, quand je pense que le groupe tourne depuis 2003 !) mais ai été juste attiré par le nom du groupe... Et j'ai bien fait !
Les Suédois délivrent un Viking Metal teinté de Doom, porté par des guitares souvent bien heavy, alternant les parties de chant clair et black.
Le clavier ajoute à l'atmosphère, tantôt ambient ou mélancolique sur certains morceaux, l'heure passe très vite et ce set reste une excellente surprise de ce Wacken 2017 !

EMPEROR (21h30-22h45)

Fabio Retour au pas de course (tant que la boue le permet) pour assister au concert d'EMPEROR !
Certes, je ne suis pas loin d'être novice en Black Metal, mais ce que j'avais pu entendre une dizaine de minutes au Hellfest m'avait mis en appétit ! Ce fut encore un très bon choix : le groupe de Black Metal symphonique mythique, reformé pour les 20 ans de "Anthems To The Welkin At Dusk" ne donnera que 7 concerts à cette occasion, raison de plus pour ne pas les rater !
Le set reprend donc l'intégralité du second album, à commencer par l'intro hypnotique "Alsvartr" jouée off avant l'entrée sur scène d'Ihsahn et sa bande peu avant "Ye Entrancemperium". Les jeux de lumière et la pyrotechnie mettent bien en scène la noirceur des compositions et le son est top.
EMPEROR nous invite à un voyage initiatique une heure durant au gré des titres, mené par son charismatique leader. Le Black Metal délivré par les Norvégiens est intense et l'exécution est sans faille. Les passages atmosphériques sont de toute beauté ("The Loss And Curse Of Reverence" notamment), tout comme les passages en chant clair.
La revisite de l'album se termine par l'envoûtant instrumental "The Wanderer", bientôt suivi en rappel par l'énorme "Curse You All Men !" (Grosse claque !), "I Am The Black Wizards" et l'hymne "Inno a Satana" repris en chœur par la foule massée devant la Faster et au-delà, qui achève ce qui sera pour moi l'un des concerts dans le Top 3 de ce Wacken 2017...
Mag EMPEROR a pour moi (depuis plusieurs concerts) un effet assez spécial d’endormissement qui n’a pas fini de faire rire mes amis mais j’ai apprécié le début du set.

SETLIST : Alsvartr (The Oath) – Ye Entrancemperium – Thus Spake The Nightspirit – Ensorcelled By Khaos – The Loss And The Curse Of Reverence – The Acclamation Of Bonds – With Strength I Burn – The Wanderer – Curse You All Men! - I Am The Black Wizards – Inno a Satana – Opus A Satana (outro)

MEGADETH (23h00-0h15)

Ben Après un petit film explosif où on voit le nom du groupe exploser, le groupe déboule sur scène avec un vieux titre, en l’occurrence "Prince Of Darkness", tout est parfaitement synchronisé, joué à la perfection. Malgré un Dave Mustaine qui a l’air d’avoir pris un coup de vieux physique, on a l’impression qu’il reste inusable musicalement et vocalement, planté derrière son micro. Kiko Loureiro quand à lui ne cesse de bouger, de faire la démonstration de son immense talent lors de superbe soli, les autres ne sont pas en reste pour nous démontrer toute leur maîtrise. Les titres s’enchaînent à vive allure mélangeant toutes les périodes du groupe en passant d’un super "Tornado Of Souls" de 1990 a un excellent "Dystopia" de 2015… Pas de blabla inutile, le groupe est là pour jouer et ça se voit… Seulement quelques mots à la fin du show de mister Mustaine pour remercier le public et voilà un concert trop vite passé…



SETLIST : Prince Of Darkness - Hangar 18 - Wake Up Dead - In My Darkest Hour - The Threat Is Real - Sweating Bullets - Conquer Or Die! - Lying In State - Poisonous Shadows – Trust - Fatal Illusion - Tornado Of Souls – Dystopia - Symphony Of Destruction – Mechanix - Peace Sells - Holy Wars... The Punishment Due - Silent Scorn

MARILYN MANSON (0h30-1h45)

Mag La journée s’est terminée avec un débrief/embuscade à l’espace VIP qui m’a permis de regarder Megadeth sur le grand écran ainsi que l’imposture qu’est MARILYN MANSON vis-à-vis de ces fans… Rien de nouveau depuis son passage au Hellfest en 2015 et je ne regrette pas du tout mon choix de ne pas aller patauger dans la boue devant son concert !
Fabio Alors comment dire... Une embuscade au bar ayant eu raison du set de CANDLEMASS (dommage...), on se retrouve à mater la prestation de MARILYN MANSON sur l'écran de l'espace VIP...
Enfin si l'on peut parler de prestation : ça démarre par "The End" des DOORS (peut-être bien le meilleur morceau du set !), pourquoi pas... Le concert début sur "Revelations #12", avec une scène tellement enfumée que l'on ne voit personne – c'était sans doute l'effet recherché mais bon.
Je trouve la prestation scénique et vocale de Manson assez pitoyable, aucune énergie, le mec tourne souvent le dos au public, les pauses entre les titres sont interminables... On tient péniblement jusqu'à "Sweet Dreams" qui restera pour moi le seul morceau (joué) potable du concert (et encore, c'est une reprise d'EURYTHMICS !), qui sonnera l'heure du retour au camp.

Ben Si y a bien un artiste qui se fout ouvertement de son public, c’est bien lui ….. Des pauses plus longues que les morceaux. Même les fans commencent à partir au bout de 2-3 titres… Pour ma part je l’écoute de la zone VIP/PRESS et c’est déjà trop... Décidant de rejoindre le camping plutôt que de continuer à entendre cet affligeant simulacre de concert, je tombe sur l’un des seuls morceaux écoutables ce soir… "Sweet Dreams"… Le titre fini, direction la tente et son verre de fin de soirée, car demain s’annonce comme une grosse journée entre choix difficiles et soleil…

SETLIST : Intro : The End (The Doors) – Revelation #12 – This Is The New Shit – Disposable Teens – Great Big White World – The Dope Show – No Reflection – Sweet Dreams (Are Maid Of This – Eurythmics) – We Know Where You Fucking Live – SAY10 – The Beautiful People – Irresponsible Hate Anthem



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod