Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2017
RHAPSODY REUNION @Brise Glace, Annecy
Par VOLTHORD
Le 28 Avril 2017

SUICIDAL TENDENCIES à la Coopérative de Mai
Par CHAPOUK
Le 11 Avril 2017

ARCHITECTS/STRAY FROM THE PATH/MAKE THEM SUFFER
Par ISAACRUDER
Le 8 Avril 2017

KORN au Zénith de Paris
Par CHAPOUK
Le 5 Avril 2017

TRUST à Clermont-Ferrand
Par CHAPOUK
Le 25 Mars 2017

Carpenter Brut @Théâtre Berri, Montréal
Par ISAACRUDER
Le 14 Mars 2017
Voir toutes les interviews et les live reports
de NIME publiés sur Dark Side
WACKEN OPEN AIR 2016 - Day 2
Par JEFF KANJI le 5 Août 2016
Publié le 26 Août 2016 Consulté 1419 fois

DAY 2

ORDEN OGAN (11h-11h45)

Ben C’est sous un petit crachin wackenien et un énorme backdrop et ce qui semble être deux statues sur le côté (à la fin du show, on verra finalement que ce sont des personnes…) que les Allemands d’ORDEN OGAN attaquent cette deuxième journée de festival avec la chanson "Ravenhead" qui met tout de suite tout le monde d’accord. Un jeune groupe qui monte, des chansons accrocheuses avec des refrains que l’on retient facilement, et qui en live est heureux de jouer. Le groupe continue à déballer son Heavy, s’amusant même à faire participer la foule sur "We Are Pirates". Un show de 45 minutes qui passe à vive allure sous une pluie continue. Passé le petit selfie habituel, voici le 1er concert de la journée et déjà une première claque, trop court.


SETLIST : Ravenhead - Here At The End Of The World - We Are Pirates - Deaf Among the Blind - Sorrow Is Your Tale - F.E.V.E.R. - The Things We Believe In

BEYOND THE BLACK (13h05-14h05)

Ben Groupe à chanteuse (encore un) qui d’après certains est prometteur, je décide donc d’écouter ce show sous un ciel devenu bleu et sans eau... Ce fut une déception, outre la très belle voix de Jennifer Haben et la qualité technique des musiciens, je trouve que c’est juste une copie de tous ces autres groupes (EPICA, WITHIN TEMPTATION...). Un bon show mais trop proche musicalement de ceux cités précédemment, rien d’innovant, ce qui fait passer les 1h de show par quelques moments d’ennuis. Dommage...
SETLIST : Lost In Forever - When Angels Fall - Songs of Love and Death - Shine and Shade - In the Shadows - Love Me Forever – Hallelujah - Beyond the Mirror - Running to the Edge

LOUDNESS (14h15-15h15)

Ben Rares sont leurs apparitions sur le vieux continent donc créneau à ne pas louper, les Japonais de LOUDNESS qui passent par Wacken pour leur tournée anniversaire « 35th Anniversary Year "SHOCKING DEVIL'S LAND" Tour in Europe » jouent 1h de pur Heavy, certes classique mais au combien accrocheur. Le groupe enchaîne ses tubes sans baisser de rythme. Show qui passe rapidement, mais où on peut se rendre compte de la technique parfaite du guitariste vedette Akira Takasaki lors de ces solos. Le reste du groupe n’est pas en reste entre l’excellent bassiste Masayoshi Yamashita et l’emblématique chanteur Minoru Niihara. 1h est un créneau trop court pour un groupe de ce niveau. À bientôt en Europe j’espère pour un set plus long !!!


EQUILIBRIUM (15h30-16h30)

Mag Du Metal Épique allemand ! Des riffs entraînants ! Un monde magique ! Un excellent moment !
Mais mon souvenir le plus présent est le combat de boue entre 2 filles qui a eu lieu juste derrière moi…
Je pense qu’il me faudrait les voir une autre fois pour pouvoir donner mon avis sur ce groupe.


SETLIST : Ankunft - Was lange währt – Waldschrein – Himmelsrand – Karawane - Prey - Uns'rer Flöten Klang - Blut im Auge - Born to Be Epic – Apokalypse - Unbesiegt

Axel Rudi PELL 16h45-17h45)

Ben Encore un gros nom, qui écume la scène Metal depuis pas loin de 25 ans. Et quelle claque que ce show, le groupe monte sur scène et sa joie est communicative. Axel est impressionnant de technicité et Johnny Gioeli saute partout, et chante à merveille …. Mais quelle voix !!!! Le seul reproche de ce set, étant pour moi comme souvent, le solo de batterie, qui déjà dans un concert peut paraître long, mais en mode festival avec juste une petite heure est interminable !!!! Une chanson de plus aurait été beaucoup plus sympa qu’un solo même si Bobby Rondinelli n’est pas manchot derrière les fûts.
Un très bon concert qui me donne peut être envie de les voir en salle lors d’une prochaine tournée.
SETLIST : Lenta Fortuna – Fire - Fool Fool - Nasty Reputation / Strong as a Rock - Game Of Sins - Drum Solo – Mystica - Edge Of The World / Call Her Princess - Rock The Nation

GIRLSCHOOL (17h10-17h55)

Mag Il paraît que c’est culte et à voir donc j’y suis… Un groupe old school entièrement composé de filles qui envoie du lourd comme on dit ! Bon… C’est pas ma tasse de thé donc j’aurais du mal à avoir un avis éclairé sur ce groupe qui au vu de la réaction du public a été apprécié !
On voit que les filles ont l’expérience de la scène ! Le son est bon et ça permet d’apprécier les guitares ! Ça s’est laissé écouter.
SETLIST : Demolition Boys - C'mon Let's Go - The Hunter - Hit And Run - I Spy - Come The Revolution - Take It Like a Band - Future Flash - Kick It Down - Watch Your Step - Race With The Devil - 999 Emergency

Après une pause hydratation, on en profite pour écouter "Inis Mona" le dernier titre du show d’ELUVEITIE, ça ne fait pas partie de ce que j’écoute d’habitude mais je dois dire qu’en live j’ai bien apprécié ce titre ! Mais pas au point d’en écouter plus… Ça tombe bien c’est bientôt l’heure d’ORPHANED LAND… Un des concerts qui m’aura fait le plus bouger pendant ce festival mais malheureusement trop court… Un groupe que j’ai hâte de revoir en salle !

ORPHANED LAND (19h40-20h25)

Fabio Le concert d'ELUVEITIE étant terminé, il est temps d'aller patauger dans la boue pour rejoindre péniblement la Headbangers Stage pour assister à la prestation du combo israélien ORPHANED LAND !
La salle est bondée et le set démarre sur "All Is One", titre éponyme du dernier album en date, dont le refrain accrocheur est vite repris par le public et fait monter l'ambiance sous la tente. Celle-ci ne redescendra d'ailleurs pas tout au long du set, ça chante, frappe dans les mains et saute dans la bonne humeur la plus totale ! Un vrai bon moment de partage, tel que le prône le message du groupe.
Kobi Fahri et sa bande enchaînent les 8 morceaux du set, revisitant leur discographie, accompagnés sur certains titres par une chanteuse libanaise et une danseuse qui n'hésite pas à mêler danse du ventre traditionnelle et headbang furieux !
Huit titres donc, et 45 minutes de set, c’était vraiment trop peu ! J'ai personnellement hâte de revoir le groupe en salle, sur une setlist plus étoffée et accompagné d'instruments traditionnels et de choristes, dans des conditions ou leur Metal Prog/Folk/Oriental prendra toute sa dimension.


SETLIST : All Is One - Ocean Land (The Revelation) – Barakah - Birth Of The Three (The Unification) – Sapari - Norra El Norra (Entering The Ark) - Olat Ha'tamid - In Thy Never Ending Way

XXX (Kai HANSEN & FRIENDS) (21h-22h15)

Ben Backdrop simple où figurent seulement 3 bandeaux siglés de la seule lettre X, qu’est-ce que nous annonce ce concert un peu surprise ? Un nouveau « super » groupe ? 21h pétantes mister Kai Hansen entre sur scène avec des musiciens inconnus (pour moi) sur un titre qu’il présentera plus tard comme une nouvelle chanson de l’album qui sortira en septembre. Le groupe enchaîne ensuite sur un titre plus connu car faisant partie de la discographie d'HELLOWEEN ("Ride The Sky"). C’est sur la nouvelle chanson de ce nouveau groupe que 2 choristes d’exception font leur apparition en la personne de Franck Beck (nouveau membre de GAMMA RAY et chanteur) et la sublime chanteuse française (Cocorico) Clémentine Delauney (chanteuse de VISIONS OF ATLANTIS). Le groupe alterne ensuite les titres d’HELLOWEEN et les titres de cet album solo. Les 2 choristes font plus que de la figuration car ils participent en duo avec Kai qui est très en voix ce soir et énergique. Suivent ensuite 2 titres emblématiques d’HELLOWEEN et qui mieux que Michael Kiske en personne pour les chanter ("I Want Out" et "Future World") ? Le show se terminant sur "Save Us" avec miss Delauney au chant. Un très bon concert qui donne envie de découvrir le nouvel album !!!
Mag Pour ma part, je m’attendais a un peu plus de surprise pour ce concert, mais Kai Hansen et Michael Kiske sont tellement complices sur scène et ont tellement la pèche qu’on se laisse prendre au jeu, surtout avec autant de titres d'HELLOWEEN ! Hansen et Kiske les chantant ensemble c’est juste « smiley les yeux en cœur » un très bon concert qui me fait attendre avec impatience leur nouvel album !


SETLIST : Born Free - Ride The Sky (Helloween) - The Contract Song - Victim of Fate (Helloween) - Enemies O.F. - Fire & Ice (avec Clémentine Delauney) - Follow The Sun - I Want Out (Helloween) (avec Michael Kiske) - Future World (Helloween) (avec Michael Kiske) - Left Behind (avec Clémentine Delauney) - Save Us (Helloween) (avec Clémentine Delauney)

BLIND GUARDIAN (22h30-0h)

Fabio – 1er concert de BG Vendredi, 22h30, c'est l'heure de la grand'messe sur la True Stage et les fidèles sont massivement rassemblés pour l'office des Teutons de BLIND GUARDIAN !
Alors certes, on ne va pas à un concert de BLIND GUARDIAN pour les décors, la mise en scène ou le jeu scénique des musiciens, ils sont quasi inexistants... Mais on s'en fout, la voix exceptionnelle d'Hansi Kürsch suffit à fédérer le public, appuyée par les mélodies épiques d'André Olbrich et une section rythmique en béton. Bonne surprise, le clavier et le bassiste ne sont plus relégués au fin fond de la scène comme des intérimaires, ça fait plaisir de les voir un peu plus, d'autant que le premier assure le job depuis un bon moment maintenant...
Le set débute donc par le premier titre du dernier album, "The Ninth Wave" et c'est parti pour 1h30 de Power Metal mélodique et épique, avec des morceaux issus de différents albums qu'on a plaisir à entendre (ou ré-entendre) en live : "The Script For My Requiem", "Tanelorn", "Nightfall", "Time Stands Still", "Mirror Mirror"… avec au milieu un inattendu "Lord Of The Rings", Rhhaaaaaaaaaa !!!!!
Les deux moments forts étant évidemment les hymnes que sont "The Bard's Song" et "Valhalla"... J'ai rêvé de ce moment depuis que j'ai acquis le DVD "Imaginations Through The Looking Glass" en 2004... Se retrouver au milieu de 80 000 personnes à chanter ces 2 morceaux, c'est une expérience à vivre et je crois que c'est dans ce genre de situation que le mot “communion” prend tout son sens !
Mag J’attendais avec impatience ce show car j’ai été frustrée des 50 min de concert au Hellfest ! Et Rhhhaaaa "Nightfall", "Lord Of The Rings" et "Imaginations From The Other Side" en plus ! Rien que ça vaut le déplacement ! Bon après BLIND GUARDIAN c’est pas le spectacle sur scène qui est le plus impressionnant mais le public totalement acquis qui reprend en cœur tous les titres et des Allemands qui n’en finissent plus des "Valhalla" plus de 15 min après la fin du concert !
Un beau moment de communion au milieu d’un lac de boue à chanter ! Un des meilleurs moments de ce festival pour moi qui m’a fait perdre une bonne partie de ma voix !!


SETLIST : The Ninth Wave - The Script for My Requiem - Nightfall – Fly - Tanelorn (Into The Void) - The Last Candle - Lord Of the Rings - Time Stands Still (At The Iron Hill) - Time What Is Time - Imaginations From the Other Side - Twilight of the Gods - The Bard's Song - In the Forest - Mirror Mirror - Valhalla

UNISONIC (0h15-1h30)

Ben Encore mister Hansen sur scène, pas grave, on en redemande même ;)
Au vu de sa prestation précédente et de l’énergie qu’il a montré deux petites heures plus tôt, on attend le show avec impatience … Et que dire de Kiske...
Le quinquagénaire arrive sur scène et il a toujours autant la pêche que dans l’après-midi. Et là encore une claque, les titres s’enchaînent sans répit, Kiske étant très en forme ce soir, souriant et communicatif (ce qui n’est pas toujours le cas). La complicité Kiske/Hansen est géniale, même au moment de la « ballade » où Kiske assis sur le devant de la scène demande à son pote de le rejoindre et finissent tous les deux allongés sur le devant de la scène a jouer comme s'ils étaient « à la maison ». Un bon moment... Il est déjà l’heure de se quitter, la journée a été rude et longue mais on aurait bien encore prit un peu d'UNISONIC. Indéniablement ce duo a encore de beaux jours métalliques à nous donner !!!


SETLIST : Venite 2.0 - For The Kingdom - Exceptional - King For A Day - Your Time Has Come - The Deed Is Done - A Little Time (HELLOWEEN) - Over The Rainbow - Star Rider - Throne Of The Dawn - March Of Time (HELLOWEEN) - Unisonic

TESTAMENT (1h45-3h)

Ben Dernier concert de cette 2ème journée assez bien remplie…
TESTAMENT n’étant pas dans mon Running Order personnalisé mais considéré par certains comme groupe culte je décide d’y jeter une petite oreille avant le retour au campement !!!!
Le groupe arrive au son de grosses guitares et la grosse voix de Chuck Billy réveille les quelques personnes endormies après cette journée.
Le groupe assure sur scène, et c’est assez plaisant à voir mais malgré tous après "The Preacher", l’appel du camping a été plus fort. À un prochain festival pour une plus longue écoute ….
SETLIST : Over The Wall - Rise Up - The Preacher - More Than Meets the Eye - Practice What You Preach - The New Order - Dark Roots Of Earth - Into the Pit - D.N.R. (Do Not Resuscitate) - 3 Days In Darkness - Native Blood - Disciples Of The Watch - The Formation Of Damnation

Mag Une 2ème journée bien remplie et exténuante a patauger dans la boue wackennienne (bonheur ! ^^) je n’aurai pas tenu assez longtemps pour assister à TESTAMENT mais la fin de la soirée avec partage des concerts de la journée au camp accompagné de Jäger va clore cette journée (c’est aussi ça le Wacken !) et rendre la nuit bien trop courte (c’est le lever de soleil qui nous a indiqué l’heure du coucher !) avant la dernière longue journée de concert qui nous attend…



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod