Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1969 Tons Of Sobs
  Free
1970 Fire And Water
  Highway
1971 Free Live
1972 Free At Last
1973 Heartbreaker
 

- Style : Cream, Cactus, Dewolff, Bbm
- Membre : Rock Aid Armenia
- Style + Membre : Bad Company, Queen + Paul Rodgers, The Firm
 

 Site Officiel De Paul Rodgers (718)
 Infos Groupe (947)

FREE - Fire And Water (1970)
Par JEFF KANJI le 25 Septembre 2012          Consultée 3774 fois

Alors aujourd’hui c’est une énorme brèche que Frédéric (qui attend depuis trois ans dans la boîte à demandes) me charge de combler. Comment vous raconter l’histoire de FREE et surtout justifier sa présence sur NIME ?
La question est légitime : on est à cent lieues de METALLICA tout de même. Et pourtant, FREE dispose d’un songwriting particulier et d’une maîtrise musicale qui lui permet d’afficher une insolente maturité lorsque sort "Fire And Water" d’une importance certaine dans la genèse du Hard Rock aux côtés des BLUE CHEER, BUDGIE et STEPPENWOLF.

FREE est un groupe anglais né en 1968, en pleine effervescence artistique de la perfide Albion, et en particulier en ce qui concerne le monde du Rock. Le temps des BEATLES, ROLLING STONES ou encore THE WHO est passé et on assiste à la montée d’une nouvelle génération de guitaristes beaucoup plus énervés parmi lesquels Jeff Beck, Jimmy Page ou encore Jimi Hendrix pour les plus illustres. Ils révolutionnent le style avec des guitares alternant des phrasés Blues avec des accords joués en distorsion. Et le jeune Paul Kossoff est de ceux-là. Il aura d’ailleurs malgré sa carrière éclair inspiré de nombreux musiciens, en premier lieu Angus Young. On est donc à la charnière. Le Rock soit se popise, soit se radicalise. Le Hard Rock et le Heavy Metal poussent leurs premiers cris (1) et certaines formations plus soft comme URIAH HEEP, UFO ou FREE sont à la limite de la bascule.

"All Right Now" la bien-nommée est celle qui montre le mieux cette tangente. Ce morceau devenu légendaire est l’archétype du hit Hard Rock en puissance : une mélodie gorgée de feeling (comme toujours avec le formidable Paul Rodgers) emmené sur quelques accords saturés soutenus par une basse-batterie très carrée mais qui sait déborder quand il le faut. À l’image de SMILE (2), formé à peu près en même temps, FREE se distingue par une dextérité musicale précoce. Andy Fraser, par exemple, âgé d’à peine dix-huit ans au moment de l’enregistrement de "Fire And Water" est impressionnant de technicité. Ce petit gars est passé pro à l’âge de quinze ans pour accompagner non moins que John Mayall. Il suffit de l’écouter se délier les doigts sur le pont de "All Right Now" ou sur "Mr Big" où la longue progression qui accompagne le solo dantesque de Paul Kossoff repose entièrement sur lui. C’est d’ailleurs ce dernier qui compose la plupart des morceaux en compagnie de Paul Rodgers, une fois n'est pas coutume. Ce titre est sorti en 45 tours avant l’album et il est d’ailleurs curieux de constater la disparité de production entre elle et les six autres titres de "Fire And Water". Le travail effectué en compagnie de Roy Thomas Baker (DOKKEN, JOURNEY, QUEEN) aux studios Trident fut en effet remanié plusieurs fois avant que l'album ne sorte. La guitare sur "All Right Now" est un peu plus méchante, et la batterie plus fracassante. Le plus surprenant, c’est sans doute le clic, présent tout au long du morceau.

Mais assez parlé de ce hit planétaire. What else? Plus calme en apparence, les autres titres comportent leur lot de surprises et autres trouvailles. "Fire And Water" est un classique et les lignes de chant de Paul Rodgers y sont mémorables. Simon Kirke y étale sa dextérité lors d’un final qui le voit maltraiter ses toms. "Oh I Wept" est un pur morceau de Blues comme WHITESNAKE affectionnera tant à en créer plus tard. La filiation vocale de David Coverdale avec Paul Rodgers est d’ailleurs des plus évidentes. Laissez-vous guider par cette voix chaude, suave avec une très légère fêlure… "Remember", premier morceau enregistré pour cet album, suit ce registre avec plus d’entrain et de beaux morceaux de guitare servis par Paul Kossoff. "Heavy Load" est assez proche dans l’esprit du "Catch The Rainbow" de Ritchie Blackmore, magistralement servie par celui qui à l’époque n’est encore que le chanteur de ELF. La guitare pleure littéralement, le piano maintient une tension subtile en fond, et le texte y est délivré avec conviction et finesse comme si l’histoire nous était contée. Quant à "Mr Big", qui sera reprise plus tard par GOV’T MULE, on est plus proche du "Dazed And Confused" de LED ZEPPELIN, surtout le refrain appuyé par des power chords tendus de Paul Kossoff.

Il n’existe hélas que peu de témoignages live officiels de FREE. Le "Free Live" de 1971 est surtout axé sur son premier opus, et seuls "Fire And Water" et "All Right Now" réussissent à s'y faire une place. Bien dommage tant le groupe était monstrueux sur scène. Les quelques enregistrements inclus à la réédition Deluxe de l’album permettent de comprendre ce que cette affirmation avait d’exacte. La batterie de Simon Kirke est gargantuesque et la guitare de Paul Kossoff bien plus saturée. Aucun doute, nous avons affaire en live à un pur groupe de Hard Rock dans la lignée de LED ZEPPELIN. Les prestations de Paul Rodgers en solo ou en compagnie de QUEEN sont là pour montrer le véritable tempérament de "Fire And Water" ou encore de "All Right Now". Gorgé de feeling et de nuances, "Fire And Water" est important pour comprendre l’histoire de notre musique. En outre son écoute est aussi plaisante que relaxante.

1) Quelques mois plus tôt, BLACK SABBATH a sorti son premier opus et DEEP PURPLE a dégainé son furieux "In Rock".
2) Qui comprend les futurs QUEEN Brian May et Roger Taylor.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
Rocks (1997)
Voyage au coeur de la Reine




QUEEN
A Night At The Odeon [2015] (1975)
Un piano assorti à mon justaucorps


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Paul Rodgers (chant)
- Paul Kossoff (guitare)
- Andy Fraser (basse)
- Simon Kirke (batterie)


1. Fire And Water
2. Oh I Wept
3. Remember
4. Heavy Load
5. Mr Big
6. Don’t Say You Love Me
7. All Right Now



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod