Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Gatekeeper, Atlantean Kodex
- Membre : Spiritual Beggars, Shining
 

 Myspace (481)
 Site Officiel (573)

GRAND MAGUS - The Hunt (2012)
Par RENERION le 24 Août 2012          Consultée 4427 fois

J’ai honte de l’avouer, mais j’ai découvert GRAND MAGUS via un autre groupe : SPIRITUAL BEGGARS. Rien de honteux à cela, étant donné l’énorme qualité du supergroupe suédois. Le seul problème c’est que je pensais écouter deux groupes similaires (oui j’étais jeune et naïf alors). Quelle ne fut pas ma surprise à l’écoute de "Iron Will".

GRAND MAGUS s’impose en effet comme l’un des groupes de pur Heavy Metal les plus solides et les plus impressionnants du moment, délivrant des albums sans faille, épiques, et puissants, rappelant sans aucun problème leur héritage nordique (la chronique de "Hammer Of The North" présente sur le site reflète totalement cet aspect de leur musique).

Et force est de constater dès la première écoute que l’on est réellement en terrain connu. Tous les éléments qui nous ont fait apprécier les derniers opus sont présents. Le triptyque d’introduction composé de "Starlight Slaughter", "Sword Of The Ocean" et "Valhalla Rising" donne immédiatement envie d’enfiler ses peaux de bêtes avant d’embarquer sur son drakkar pour aller piller et ravager le reste de l’Europe.

JB est à nouveau impérial. Sa voix est parfaite, sans fioriture allant directement à l’essentiel. On est ici dans un Heavy Metal pur et dur ou la part belle est faite aux lignes de chants simples et directes. La ballade "Son Of The Last Breath" donne des frissons tant elle est simple mais belle. Et l’épique "The Hunt" ravira les fans d’un chant un peu plus mélodique mais tout aussi puissant.

On notera aussi l’attention toute particulière portée aux refrains, qui rentrent dans la tête dès la première écoute. Sur "The Hunt" par exemple :

“I’ll follow the hunt,
Chase and kill
Follow the hunt”

PAN. Trois lignes en pleine tête que l’on prend de plein fouet et que l’on chantonne pendant plusieurs jours après l’écoute. Et la plupart des morceaux sont ainsi construits.

Au niveau instrumental aussi, l’accent a été mis sur l’efficacité. Au niveau des riffs tout d’abord. L’ensemble est mémorisable en deux trois écoutes et l’on se surprendra à siffloter plusieurs d’entre eux (au hasard : "Iron Hand", "Storm King" et "The Hunt"). C’est presque aussi millimétré qu’un album d’ACCEPT en fait, rien ne dépasse, tout est impeccablement carré ("Sword Of The Ocean" et son riff hyper classique mais toujours aussi agréable).

Non vraiment tout dans ce dernier opus du trio reste égal à ce que l’on attendait. La batterie, martiale au possible, est basique mais on n’en attend rien de plus. La frappe est surpuissante, le mix est impeccable, elle n’est ni trop en avant, ni trop en arrière et forme le socle sur lequel la puissance du combo peut se construire.

Donc si vous êtes un inconditionnel et que vous ne recherchez rien de plus, cette cuvée est aussi bonne que les autres et saura vous ravir (et vous pouvez vous préparer à commenter la suite).

Mais comme souligné, le problème de cet album c’est son coté instantané. On mémorise un riff mais difficilement une chanson (à l’exception de "The Hunt" et "Son Of The Last Breath") et finalement, sans trop savoir pourquoi, le son (bien qu’étant vraiment bien au dessus de la moyenne actuelle) est étrangement moins épique et bien moins puissant qu’il ne l’était sur "Iron Will". Le groupe a délaissé ses influences Doom pour se concentrer sur le Heavy Metal brut.

En résulte finalement un album hyper prévisible, ou la prise de risque est minime, pour ce qui est un bon album n’exploitant pas tout le potentiel du groupe. GRAND MAGUS joue donc la carte de la sécurité totale, pour un album qui ressemble à un clone des deux précédents en moins épique mais en parfaitement plaisant.

3.5/5.

Morceaux préférés : "The Hunt, "Son Of The Last Breath".


P.S.: Mention toute spéciale pour la pochette, absolument magnifique, avec une silhouette rappelant un peu la série de jeu Assassin’s Creed.

A lire aussi en HEAVY METAL :


NIGHTMARE
Silent Room (2003)
Heavy metal




PRETTY MAIDS
Pandemonium (2010)
Les Danois au sommet de leur art !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   RENERION

 
  N/A



- Janne 'jb' Christoffersson (chant, guitare)
- Fox (basse, choeurs)
- Ludwig 'ludde' Witt (batterie)


1. Starlight Slaughter
2. Sword Of The Ocean
3. Valhalla Rising
4. Storm King
5. Silver Moon
6. The Hunt
7. Son Of The Last Breath
8. Iron Hand
9. Drakksad
10. Silver Moon (demo, Bonus)
11. Storm King (demo, Bonus)
12. Sword Of The Ocean (demo, Bonus)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod