Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2000 All Eternity
2001 Epilogue
2003 Jaded
2005 IV
2006 Wounds Wide Open
2012 Samsara
 

- Style : Entwine, Sentenced, Sinamore
- Membre : Omnium Gatherum, Eternal Tears Of Sorrow
 

 Myspace (747)
 Site Officiel (871)

TO/DIE/FOR - Samsara (2012)
Par VOLTHORD le 5 Mars 2012          Consultée 3547 fois

Parmi les nombreux groupes qui se regardent avec insistance et intérêt le nombril, à en oublier parfois qu’il y a, genre, un public qui les écoute (ou les télécharge, et c’est bien fait !), et bien TO/DIE/FOR reste l’un de mes favoris. Pas surproductif, juste assez créatif pour se tenir à des bases qui ne faiblissent pas, mais dont l’autisme apparaît consternant pour certains. L’évolution du metal vers du post-chose, du boumboum machin, de la grosse prod rondouillette et des violons à n'en plus finir n’a plus grande place pour des modèles comme TO/DIE/FOR, qui se dirigent droit vers l’obsolescence sans même avoir la dignité de ces groupes disparus assez tôt pour devenir cultes. Oui, l'ombre a parfois des avantages, mais TO/DIE/FOR n'en a que faire.

"Samsara" fait même un pas en arrière par rapport à "Wounds Wide Open", il est moins opulent et automatique, moins chargé, et il garde ce qui fait un bon album du Love Metal du groupe : de l’énergie, de la mélodie, du refrain qui dépote, ce truc à peine hard rock qu’on appelle gothique par confort. Ce truc homogène, un peu préfabriqué mais qui roule sous ta langue comme une tagada pleine de cochonneries. Par exemple, d’entrée de jeu, "Kissing The Flames" nous redonne du grain à moudre avec une composition assez consensuelle, et c’est effectivement, con et sensuel, ça donne envie de lécher les aisselles des beaux bruns ténébreux, et comme d’habitude, bordel que ça m’éclate. "Damned Rapture" baisse d'un cran la rythmique mais garde un sacré charisme.

Ce qu'il y aura de plus notable dans ce nouvel album, c'est Jape, qui a le chant qui fléchit et le charme qui flanche. Sa voix attaquée par des glaires qui remontent de la gorge, il continue à nous dire que "Love is a sickness, that I adore". Seulement, du coup, ce n’est plus entièrement crédible. Mais ça reste délicieux comme une série B qui a mal vieillie. Parfois, TO/DIE/FOR sait tirer partie de ce défaut, et bizarrement, lorsque le brun s’égosille dans quelques élans de tristesse téléphonée sur "Death Comes In March", au contraire, le chant faux et déprimé redonnerait une vraie couleur au morceau. Une forme d'obscurité qu'on ne retrouve plus très souvent. Et ce n’est pas commun pour du TO/DIE/FOR.
On en a pour notre moment, même si les amateurs de "Wounds Wide Open" auraient peut-être voulus que TO/DIE/FOR, lui aussi, fasse dans le plus grandiose. Pour les consoler, il y aura toujours ces chants de jolies filles sur une petite "Folie à Deux" qui, encore une fois, n’a vraiment rien de metal, et nous ballade chouettement nos petits tympans qui rêvent de printemps.

Toujours empâté dans ses amours adolescentes, le groupe ne grandira sans doute jamais, ne changera jamais de cap, chaque histoire d’amour, pour notre beau brun à fier allure, se finira toujours en de grands larmoiements à la touche New Wave - qui va à force devenir bientôt de la "Old Wave". Alors bon, ça prend de l’âge, et cette fois, ce n’est pas par esprit de contradiction que je remettrais un superbe 4/5 (cf : chronique de "Wounds Wide Open"). Je me contenterai au final de noter cet album comme il est : une bonne petite madeleine de St Valentin Metal un peu chialeur, un peu chiadé… et un p'tit poil chiche, aussi.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par VOLTHORD :


MADDER MORTEM
Mercury (1999)
Une première pluie miraculeusement pure




BATTLELORE
...where The Shadows Lie (2001)
La lecture gothic atmos de la terre du milieu


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Jape Perätalo (chant)
- Jussi-mikko 'juska' Salminen (claviers)
- Juppe Sutela (guitare)
- Antti-matti 'antza' Talala (guitare)
- Santtu Lonka (batterie)
- Jarkko Strandman (basse)


1. Kissing The Flames
2. Damned Rapture
3. Cry For Love (iggy Pop Cover)
4. Death Comes In March
5. Folie Á Deux
6. Hail Of Bullets
7. Love's A Sickness
8. Raving Hearts
9. Oblivion:vision
10. Someday Somewhere Somehow



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod