Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SINLUST - Snow Black (2011)
Par MEFISTO le 9 Octobre 2011          Consultée 1850 fois

Ce que je déteste le plus dans les chroniques métalliques que je lis un peu partout sur le web depuis quelques années, est cette habitude chez certains chroniqueurs de détruire un jeune groupe pour la seule et unique raison qu'il sonne comme une légende aux brillantes lettres de noblesse. Entendez-moi bien : je ne crucifie pas ces chroniqueurs, dont je fais partie (oui, moi aussi je suis déjà tombé dans cette critique facile basée sur une simple comparaison), je les implore de réduire et de tourner la page. Et pourquoi ? Deux raisons : il serait temps de laisser reposer tranquilles ces influences majeures dont les jeunes groupes ont tant de difficulté à se départir, étant à la base inspirés par ces mêmes mastodontes ; SINLUST, malgré son talent certain, est étiqueté de sous-IMMORTAL depuis la sortie de son premier album, "Snow Black". Et ça me fait chier un peu, pour eux et pour notre univers métallique qui tend à devenir paresseux. Dans les estrades hein, pas sur la scène, car cette dernière n'a jamais été plus diversifiée et inspirante. Non, ce sont plutôt les observateurs paresseux que je préfère toiser avec une irrépressible envie d'en découdre, ceux qui clouent au pilori avec une cruauté individualiste.

Ce plaidoyer en faveur de l'ouverture d'esprit et de la confiance en l'avenir, dont font partie les quatre Bretons de SINLUST en Black, est une présentation du ministère de l'Éducation qui vous rappelle, à coups de marteau sur la tronche, que la fainéantise intellectuelle peut causer des problèmes à long terme dans toutes les régions du cerveau. Et non, il n'y a aucune trace d'humour dans ce mini-pavé.

Ouais, sous-IMMORTAL. Je ne fais que lire ça sur ce groupe, comme si toutes les recrues pouvaient et devaient trouver leur son immédiatement. Sommes-nous rendus si impatients et ingrats pour ne plus laisser de chances ainsi ? Peut-on vraiment mal juger ce skeud autoproduit, donc avec les moyens du bord en comptant chacun de ses deniers, avec le seul argumentaire que ça ne réinvente rien et que c'est honteux de pomper ainsi la bande à Abbath ? Tsssss… Comme si SINLUST était le premier combo à pondre des riffs lourds et mélodiques évoquant le froid forestier et à hurler comme une grenouille ? Non mais… Soyons sérieux et évaluons ce disque pour ce qu'il est, pas ce qu'il nous rappelle, bordel ! Même moi je suis écœuré de jouer à la comparaison, bien que cela soit parfois inévitable. Mais je refuse de descendre un groupe en flammes dorénavant avec la seule raison qu'il n'est qu'un vulgaire calque. Surtout que chez SINLUST, il n'y a pas que la Norvège, il y a d'autres contrées froides chargées de conifères et de noirceur que l'on visite en vaillant guerrier old school que l'on doit personnifier pour bien apprécier "Snow Black".

Je ne m'attarderai pas longtemps sur la production, car bon, à quoi cela servirait-il ? SINLUST commence et n'a pas une grosse équipe en béton derrière lui, alors il est normal que l'on entende le moindre défaut. Et puis merde, j'ai depuis longtemps passé par-dessus et j'en suis à tellement d'écoutes que je ne les compte plus, alors c'est très faisable. Car SINLUST, s'il ne réinvente rien, assure gravement sur ce premier sentier enneigé. Si on enlève la dernière plage, dont je ne comprends pas trop l'utilité, surtout que "The Apocalypse" a tous les atouts d'un rideau parfait, les sept morceaux restants ont chacun leurs richesses et leur manière de nous accrocher.

Tantôt un riff qui tue, une atmosphère mortelle, plus tard une pédale qui nous martèle les tempes comme une dactylo, tantôt un clin d'œil aux premiers combos de Black crado avec cet écho volontaire ajouté dans la voix (question de toujours être plus brutal et occulte, huhu), on a beaucoup à manger. Les Bretons varient aussi beaucoup les rythmes, du blastbeat martial aux mélodies syncopées, sans oublier quelques aérations santé ici et là, ce qui l'éloigne passablement du Black dégueux ne cherchant qu'à effrayer de ridicule façon. Et putain, on entend la basse !

SINLUST, je dois l'avouer, crée une certaine dépendance chez l'auditeur hameçonné par cette diversité dans les structures. C'est raw la plupart du temps, mais "Snow Black, sans lorgner du côté Heavy de la force, réduit parfois la cadence et nous montre qu'il a le potentiel d'être plus subtil que ses détracteurs le croient. Je sens que les Frenchies ont pas mal plus de surprises en réserve que les quelques-unes sur leur rampe de lancement. Notons "Tyrant", la pièce la plus originale et inquiétante de la galette selon moi, le riff monstrueux et "juvénile", dirons-nous, de "The Old Dead Kingdom", qui donne le ton assez rapidement, le jeu de batterie sur "From Warrior To Eternal Sky"… Si la première partie du disque passe mieux, n'allons pas cracher sur la seconde même si elle marque moins un brin, car les oreilles réchauffées par le trio de départ peuvent nonchalamment se reposer un peu, tandis que SINLUST s'installe dans sa forêt avec des trucs corrects comme "Mastering The Wave" et "Exode".

Clone d'IMMORTAL ? Trop réducteur et franchement insultant. Il faudra un jour se défaire de ces clichés et penser que le Metal est en pleine refonte de ses bases. Non, on ne pourra effacer le passé et pisser sur les ancêtres, mais n'oublions pas que les vieux ont déjà été jeunes et ont dû eux aussi chasser les fantômes du passé pour gruger leur part du gâteau sans qu'un malotru vienne lui mettre le nez dedans…

Allez, continuez comme ça les mecs et plein de belles choses et de profitables rencontres vous pleuvront dessus. Ne me décevez pas.

Note : 3,5/5.

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


HAVUKRUUNU
Kelle Surut Soi (2017)
Jeune MOONSORROW en devenir




OBITUS
Slaves Of The Vast Machine (2017)
Z'avez mal à la tête ? Passez votre chemin !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Rain Wolf (basse)
- Firefrost (batterie)
- Chris In Lust (guitare)
- R. (chant)


1. The Old Dead Kingdom
2. From Warrior To Eternal Sky
3. Tyrant
4. Sin Of Lust
5. Mastering The Wave
6. Exode
7. The Apocalypse
8. Instant Versus Infinity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod