Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH/DEATH/HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Soulfly, Gojira, Sepultura
- Style + Membre : Killer Be Killed
 

 Site Officiel Du Groupe (508)
 Myspace Officiel Du Groupe (368)

CAVALERA CONSPIRACY - Blunt Force Trauma (2011)
Par FENRYL le 12 Avril 2011          Consultée 6065 fois

Je vous l'avais écrit dans ma kro express de "Inflikted" : "je vais guetter plus sérieusement cette affaire"... Chose promise chose due. Il faut dire que j'avais fait le gentil chroniqueur bien luné pour le premier effort de la thérapie familiale du clan Cavalera. Deux morceaux immédiats et efficaces m'avaient mis dans de bonnes dispositions pour au final ne pas regretter mon achat. Un truc direct et pas prise de tête.

Sauf que, depuis, Max a eu comme une succession de diarrhées créatives : une chiasse de titres, d'albums en tout genre. Enfin surtout toujours la même chose, avec en fer de lance son SOULFLY qui navigue en mode "pilotage automatique" depuis bien longtemps.
Si je vous dis que sur scène c'est de mal en pis, alors, tout comme moi, vous êtes déjà sur la réserve.

Le roi Max n'est plus. Loin de ses fans (communication minimaliste) et de sa splendeur passée, il n'a donc fait que grossir aussi vite que sa créativité a foutu le camp.
Je sais c'est méchant mais putain que c'est vrai.
De toute façon, qui espère-t-on tromper en annonçant que cet opus pourrait être le pendant d'un "Reign In Blood" chez SLAYER ??? Je cherche encore le lien ou les influences... Pathétique de nous prendre pour des cons de la sorte.
Après coup, on en vient à être méchant : là où le premier opus était plaisant en nous proposant une certaine diversité d'ambiances et de titres, ici il n'est question que d'un rouleau compresseur sans pilote qui veut juste avancer et broyer. Le tout vous l'aurez certainement compris sans une dose d'originalité ni même de plaisir.
Il ne suffit pas de jouer fort et vite ("Warlord" juste correct, "Torture") pour espérer tromper son monde : Igor montre ici clairement ses limites (mais qu'est devenu son jeu si caractéristique ?) avec une frappe quelconque ("Thrasher" comme exemple frappant), Max joue et chante comme toujours sur le même mode (peu ou pas de variation) et il ne faudra pas espérer de miracles avec un guest (sur le titre "Lynch Mob" avec Roger Miret de AGNOSTIC FRONT qui doit bien se demander ce qu'il vient faire dans cette galère).
Que dire d'un "Genghis Khan" foutrement quelconque et fadasse ? Comment ne pas hurler sur "I Speak Hate" au refrain insupportable et totalement ridicule ? Et l'interminable mise en branle de "Killing Inside" ?

Gros son + grosse voix + murs de riffs ne veut pas dire réussite assurée... Même si la production est honorable (quoi que ici)...

J'ai de plus en plus l'impression de me répéter à force de chroniquer ou de kro expresser du SOULFLY et du CAVALERA CONSPIRACY : je ne cartonne pas totalement les deux groupes simplement car Marc Rizzo est de la partie. Le gentil toutou de Max est un guitariste au jeu bourré de feeling ("Killing Inside", "Lynch Mob"....), ce qui a le don de me toucher à chaque fois. Même si plus le temps passe et plus il est obligé de faire son shreder de base pour tenter de sauver les meubles. Ce qu'il ne peut plus faire à lui seul ici assurément.
C'est désormais une évidence que si le type quitte le navire en plein naufrage, Max ne vaudra plus grand chose sans une profonde remise en cause.

Si vous n'écoutez plus de Metal depuis 25 ans, si vous êtes un néophyte dans l'extrême ou bien si vous venez de vous faire greffer deux nouvelles oreilles toutes neuves pour entendre la première fois de votre vie, alors ce "Blunt Force Trauma" pourra vous tromper.
Dans le cas contraire, vous serez bien obligé de vous joindre à ce bilan : Max n'est plus que l'ombre de lui même et il va devoir se mettre au repos pour espérer trouver les moyens de nous offrir quelque chose de neuf. Ici c'est faisandé, et tellement de fois entendu dans son giron même, que s'en est presque (qui a dit totalement ?) insultant pour nous les pauvres idiots qui achetons nos galettes pour y prendre du plaisir.
Entendons nous bien ce n'est pas foncièrement mauvais, c'est juste une déception et là il est temps de marquer le coup.
"Blunt Force Trauma" produit une nouvelle fois par Logan Mader est une entité anodine, une poussière qui ne pourra pas inquiéter qui que ce soit sur la planète Metal tant elle traversera son histoire en ne laissant d'empreinte.
Au fait, Joe Duplantier n'est plus de la partie, j'aurais du m'en douter. Il a eu le nez fin sur ce coup là notre compatriote...

J'aurais rédigé tout cela sous le sceau de l'objectivité la plus franche étant donné que je n'aurais jamais cru avoir à penser cela des géniteurs des intemporels "Beneath The Remains", "Arise" et "Chaos A.D.". Ce n'est pas de gaité de cœur que je fais ce constat très amer... Pourront-ils se ressaisir ? Rien n'est moins sûr.

Note réelle : 1,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


INSIDIOUS DISEASE
Shadowcast (2010)
All star band death metal old school




NECROPHAGIA
Deathtrip 69 (2011)
Force le respect !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   MAXXX

 
   (2 chroniques)



- Max Cavalera (chant, guitare)
- Marc Rizzo (guitare)
- Johnny Chow (basse)
- Igor Cavalera (batterie)


1. Warlord
2. Torture
3. Lynch Mob
4. Killing Inside
5. Thrasher
6. I Speak Hate
7. Target
8. Genghis Khan
9. Burn Waco
10. Rasputin
11. Blunt Force Trauma
12. Electric Funeral (black Sabbath Cover)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod