Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2012 Black Traffic
 

- Membre : Wishbone Ash
 

 Site Officiel (32)
 Chaine Youtube Officielle (24)
 Facebook (36)

SKUNK ANANSIE - Wonderlustre (2010)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 3 Décembre 2010          Consultée 3308 fois

SKUNK ANANSIE sur Nightfall ? J’en vois déjà hurler à la mort. Personne ne s’insurge pourtant de voir leurs groupes préférés côtoyer les chroniques d’albums de BON JOVI ou Serj TANKIAN dans nos mêmes colonnes. Alors oui, SKUNK ANANSIE a sa place ici, comme bon nombre de groupes de Fusion des 90s. Pour l’historique, SKUNK ANANSIE est un quartette britannique formé en 1994 et qui possède déjà quatre albums à son actif. Que les musiciens du combo soient bons, c’est une évidence, la vraie valeur ajoutée de SKUNK ANNASIE, c’est le charisme de sa chanteuse Skin, de son vrai nom Deborah Dyer. Outre sa voix en or, capable d’autant de douceur que de force de persuasion. Grande fille noire, longiligne au crane rasé, elle marque autant par sa présence que par ses prises de positions antifascistes. Ça nous change, des NSBM qui ont essayé de nous infiltrer. Trêve de (fausse) plaisanterie, nous avons déjà assez de satanistes dans nos rangs, essayons de rétablir une certaine parité (même si nous n’y sommes pas obligés). Pour couronner le tout, la Miss Skin, puisque c’est d’elle que nous causions, est homosexuelle assumée et fière de l’être. Un personnage consistant en somme.

Ne passons par quatre chemins, ce disque est un brin mou par rapport au reste de leur discographie. Les mids tempi (j’apprends et respecte l’italien) sont légions. À commencer par le morceau d’introduction "God Loves You" qui se plombe un peu sur les refrains mais bave inexorablement sur un versant Pop. Néanmoins magnifique. Le single "Ugly Boy" confirme le virage. Même si les ambiances sont tendues, nous ne sommes ni dans l’explosion ou la démonstration. Le groove est aussi présent que l’électricité mais le chant se veut envoûtant et mélodique AVEC "Over Love". La ballade n’est pas un passage obligé chez les Anglais et les déferlante bruitiste non plus. "Talk Too Much" se fait sirupeux soutenu par des violons. Il n’empêche qu’il se dégage une tension contenue avec "It doesn’t Matter" et "Feeling The Itch" plus Hard Rock dans l’âme. Ne fuyant pas ses racines, "You’re Too Expansive" a tout du titre Rock entraînant à l’anglaise. Rien ne perturbe la câline routine de cet album sans que celui-ci ne soit ennuyeux.

La prod a été confié à Ted Jensen, l’ingénieur à l’impressionnant CV œuvrant au Sterling Sound. Rares sont les albums américains sur le marché qui ne sortent de chez lui. Depuis 1976, il est certainement l’ingé le plus prolifique du circuit. Il serait d’ailleurs plus simple de lister les gens avec lesquels il n’a pas travaillé. Tous genres confondus. Soulignons qu’il est le vainqueur 2003 du Grammy Award pour son boulot sur le multi platine "Come Away With Me" de Norah JONES, élu album de l’année. Sachez aussi qu’il avait son nez sur les derniers albums de KORN, MURDERDOLLS ou STONE SOUR. Bref, il n’est pas le genre de gars à qui on doit en apprendre. D’où, malgré une atmosphère légère et dégagée, ce jeu de batterie, tendu, qui mérite à ce titre une oreille attentive.

Enfonçons le clou afin de persuader les derniers réfractaires, SKUNK ANANSIE pour sa reformation et pour préparer la sortie de ce "Wonderlustre" s’est frotté aux festivals dont l’édition anglaise du Sonisphere. Réputée pour être foncièrement Metal. Et bien croyez votre serviteur, témoin de l’événement, SKUNK ANANSIE sur scène soulève plus de monde et d’émotion qu’un SOULFLY ou un EUROPE, également à l’affiche. Le groupe ne rechigne pas non plus, sans déteindre sur le paysage à ouvrir sur les dates allemandes de RAMMSTEIN. Vivement que mes camarades se collent au reste de leur discographie, assurément plus Metal que ce dernier opus. Sinon, parole, c’est moi qui m’y colle !!

Séparé en 2001, SKUNK ANANSIE revient aux affaires tout en finesse et réussit à perturber son auditoire en ne délivrant pas un album prévisible. Saluons le retour, félicitons la prise de risque, il faudra néanmoins sanctionner le systématisme de la démarche, si c’est dans une voie Pop que veux nous traîner le groupe. Skin s’y est brûlé les ailes en voulant s’y aventurer en solo. Espérons qu’elle n’y récidive pas à présent avec son groupe.

A lire aussi en FUSION par ZIONLEEMASTERSEB :


The INSPECTOR CLUZO
**** (2008)
Fusion French Touch




LIVING COLOUR
Stain (1993)
Noir c'est noir


Marquez et partagez




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
  N/A



- Skin (chant)
- Cass (basse)
- Ace (guitare)
- Mark Richardson (batterie)


1. God Loves Only You
2. My Ugly Boy
3. Over The Love
4. Talk Too Much
5. The Sweetest Thing
6. It Doesn't Matter
7. You're Too Expensive For Me
8. My Love Will Fall
9. You Saved Me
10. Feeling The Itch
11. You Can't Always Do What You Like
12. I Will Stay But You Should Leave



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod