Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2010 Ripples
 

 Myspace (244)

ASPERA - Ripples (2010)
Par FREDOUILLE le 23 Août 2010          Consultée 5220 fois

Pétard, il était moins une… Sorti fin janvier 2010, ce "Ripples" a failli manquer la section nouveautés de NiMe. Mais c’était bien évidemment sans compter sur votre serviteur. Grand amateur de Metal Progressif, comment aurais-je pu laisser sur le bas coté de la route un album de cette trempe. Non mais franchement !
"Ripples" n’est d’ailleurs pas passé inaperçu sur l’ensemble de la toile. L’album a récolté ici et là une pléiade de bonnes notes… voire de très bonnes notes. Sont-elles méritées ? De mon point de vue, je dirais oui.
En même temps, je ne vais pas non plus crier au génie hein ! Les jeunes Norvégiens d’ASPERA (à peine vingt ans de moyenne d’âge) ont du talent à revendre, ça c’est clair, mais ne réinventent pas le Metal Prog’ pour autant.
J’ai lu je ne sais plus où que cet album était le meilleur album de Metal Progressif sorti depuis 1992, à savoir depuis "Images & Words" de vous savez qui. Mouais… bof. Il ne faut pas exagérer non plus !

Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour faire vendre des disques à quelques couillons ! Sans déconner.

Bon bah, votre serviteur est quand même un gros couillon au final parce qu’il l’a quand même acheté ce disque. Oups ! D’une part parce que je trouvais la pochette plutôt jolie et esthétique (ouais je suis faible ! bouhou, snif !), et d’autre part parce que le label Inside Out sur lequel est signé le groupe conseillait ce "Ripples" aux fans de PAGAN’S MIND, de SYMPHONY X, de DREAM THEATER et même de EVERGREY. Et oui quand même ! Avouez que là, j’ai quand même quelques circonstances atténuantes pour le coup. Uhuhuhu !

Bref.

Alors "Ripples" du coup ? Eh bien c’est un bon disque pour tout vous dire. Et je ne dis pas ça seulement parce que je l’ai acheté. Il y a quelque chose dans ce disque, il y a un truc, vraiment.
Vraiment ? Bé oui puisque je vous le dis.

- Tout d’abord et incontestablement il y a de la maturité chez ce groupe. Les compositions sont hyper mega bien ficelées et les « bambins » d’ASPERA y utilisent avec une grande facilité et un esprit de synthèse assez ahurissant toutes les ficelles du métier : complexité des structures, technicité, variations de rythmes, subtilités instrumentales de toute beauté à grands renforts de clavier (sonorités modernes ou 70's - "Between Black & White" - c'est selon), ou bien de guitare aérienne ("Catatonic Coma"), l’ensemble bien évidemment réalisé sans nous ennuyer le moins du monde ; entendez par là pas de démonstration technique inutile. Ouf, me diront certains !

- "Ripples" possède également une certaine fraîcheur, une certaine volupté même ("Between Black & White"), édifiées en cela par des chœurs juvéniles ("Traces Inside", "Do I Dare?"), parfois véloces (sur "Remorse" par exemple) lesquels parsèment l’album, mais surtout engendrées par le chant très mélodique et quelque peu rauque aussi de Atte Pettersen qui évolue dans un style plus « Rock » que « Prog' ». Entendez par là qu’il se rapproche plus souvent d’un Tom S. Englund voire d'un Mats Levens que d’un James Labrie.
Son timbre se fait même un brin suave, voire sensuel, sur des titres comme "Between Black & White", "Torn Apart", "Do I Dare?" ou bien "Remorse", sur lequel il nous montre d'ailleurs plusieurs facettes de ses capacités vocales, lesquelles ne demandent encore qu'à murir.

- Le disque est également lumineux et brillant de par la variété des paysages musicaux qu'il propose ; tantôt agressifs (pas autant qu'un "Alien Kamikaze" de PAGAN'S MIND, ça reste nettement moins couillu) soutenus par des grosses rythmiques (écoutez-moi l'intro de "Traces Inside", que du bonheur !), par des guitares "groovy" ("The Purpose", "Remorse", "Ripples", par exemple) ou par une basse ronronnante ("Catatonic Coma"), tantôt doucereux et légers avec quelques sonorités AOR ("Do I Dare?", "Torn Apart"), tantôt sombres également (l'intro de "Catatonic Coma", titre qui nous offre également de belles lignes arabisantes un peu à la KAMELOT, un pur délice que celles-ci !).

- Enfin, "Ripples" nous épate aussi par le soin apporté au niveau des mélodies, qu'elles soient vocales ou tout simplement guitaristiques. Belles à frissonner, enchanteresses comme sur "Remorse", "Do I dare?" ou encore "Torn Apart" (un vrai hit !), elles portent incontestablement l'album vers les hautes cimes. Celles du Galdhøpiggen peut-être ? Sans aucun doute.

On savait les groupes de Metal Progressif norvégiens talentueux à l'image de PAGAN'S MIND ou de CIRCUS MAXIMUS. Eh bien, on n'attendait pas vraiment un troisième larron à un niveau qualitatif identique, voire meilleur, puisque ce jeune groupe arrive non seulement à soutirer la substantifique moelle de ses multiples influences (EVERGREY, POS, DT, ANDROMEDA) sans pour autant plagier, mais aussi à se créer une personnalité sur certaines de ses compositions ("Do I dare?", "Remorse").


ASPERA ou le parfait équilibre entre mélodicité, technicité, légèreté et sensualité. Un groupe indéniablement très, très prometteur, et à suivre de près dans les prochaines années. Quant à savoir si "Ripples" est le meilleur album de Metal Progressif sorti depuis 1992, il y a un pas que je ne franchirai pas.


Ps : On soulignera aussi que la production réalisée par Jens Bogren (OPETH, IHSAHN, PARADISE LOST, SYMPHONY X) est carrément excellente.


Morceaux préférés : "Torn Apart", "Catatonic Coma", "Do I Dare?".
Morceaux offrant un large panorama de ce que sait faire ASPERA : "Ripples", "Between Black & White".

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


Michael ROMEO
War Of The Worlds // Pt. I (2018)
Bande son et compos au top ! Grandiose !




ANDROMEDA
Ii = I (2003)
Metal prog

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Robin Ognedal (guitare, choeurs)
- Nickolas Pettersen (claviers, choeurs)
- Atle Pettersen (choeurs)
- Joachim Strøm Ekelund (batterie, choeurs)
- Rein Blomquist (basse, choeurs)


1. Intro
2. Ripples
3. Do I Dare?
4. Remorse
5. Between Black & White
6. Catatonic Coma
7. Torn Apart
8. Traces Inside
9. Reflections
10. The Purpose



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod