Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Enforcer, Starblind, Katana, Skull Fist
 

 Myspace Officiel (374)

STEELWING - Lord Of The Wasteland (2010)
Par FREDOUILLE le 23 Mai 2010          Consultée 3125 fois

Aimez-vous le Heavy Metal Traditionnel des années 80's ?
Un chouia teuton ?
Aimez-vous la New Wave Of British Heavy Metal ? Oui, Non ?
Aimez-vous IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST, DIAMOND HEAD ou encore SAXON ?
Eventuellement RIOT ? Epoque "Thundersteel" ?
Un poil HAMMERFALL ?

Si vous avez répondu oui à ces quelques questions et que les nouveaux groupes qui font du neuf avec du vieux ne vous effraient pas trop, eh bien je pense fortement que la musique de ces jeunes fougueux d'origine suédoise qui plus est (souvent gage de qualité en matière de Heavy Metal), devrait sans aucun doute vous plaire.

Après STEEL PANTHER, AGENT STEEL, THUNDERSTEEL, STEEL PROPHET ou encore STEEL ATTACK (tiens des Suédois aussi !), les voici les voilà : je vous présente donc les jeunes bambins de STEELWING (moyenne d'age aux alentours des vingt ans !), un groupe au nom tout aussi original. HaHaHaHa !
Absolument risible tout comme l'est d'ailleurs cette pochette pour le moins "clichesque", laquelle nous renvoie directement un quart de siècle en arrière (à plus ou moins quelques années près). A noter que c'est le dessinateur attitré de MEGADETH (Edward J. Repka) qui a réalisé la pochette de ce "Lord Of The Wasteland", un premier opus qui a pu notamment être enregistré grâce à la victoire de ces jeunots à un concours organisé ("Rock The Nation") par plusieurs magazines européens. Nombre de participants à ce concours : 1200 groupes. Cela vous donnera juste une petite idée de ce qu'est capable de jouer le groupe qualitativement parlant.

Car qualité il y a à l'écoute de ce premier opus. Indéniablement, inexorablement... de très bonnes chansons, un sens de la mélodie incontestable, des soli ardents, des refrains imparables comme sur ce superbe "Roadkill (...Or Be Killed)", des riffs simplistes mais ô combien efficaces, des rythmiques remuantes, quelques breaks ou accélérations rythmiques bien sentis ("Sentinel Hill", "Clash Of The Two Tribes") et un chant tout bonnement impressionnant (malgré parfois quelques cris limite hystériques ou encore quelques déraillements) dans un registre aigu et très haut perché (Tony Moore n'a qu'à bien se tenir ! Bon c'est vrai, Tony est au dessus quand même !). Vous rajoutez à cela une production plutôt claire et un enthousiasme débordant et vous obtenez là un album de bonne facture quoiqu'un peu désuet.

Car c'est là que le bât blesse. STEELWING fait très bien ce qu'il joue (les enchaînements sont plutôt bons), il n'y a aucun doute là-dessus, mais il ne propose rien de bien nouveau, au contraire. Il ressasse bien souvent tous les poncifs du genre et marche carrément sur les plates-bandes de ses aînés, IRON MAIDEN en tête. On y retrouve par exemple les même riffs (époque "The Number Of The Beast" et "Killers" pour la plupart), les mêmes rythmiques, galopantes à souhait ("Point Of Singularity", "Headhunter"), les ohohoh de circonstance ("Point Of Singularity") ou encore les mêmes types de soli ("Under The Scavenger Sun", "Clash Of The Two Tribes").
On retrouvera par ailleurs quelques riffs tout droit tirés du répertoire de SAXON (Sur "Under The Scavenger Sun" par exemple), voire même de STRATOVARIUS (époque "Fright Night") sur "Roadkill (...Or Be Killed)" qui n'est pas non plus sans rappeler les teutons de SCANNER, gros choeurs et soli à l'appui (époque "Hypertrace").
Pas très novateurs nos jeunes Suédois me direz-vous, mais avouez quand même qu'il y a bien pire comme influences. Même l'introduction de l'album "Enter The Wasteland", avec ses infimes relents "Running Wildiens" est un gros clin d'oeil à "Am I Evil" de DIAMOND HEAD. Limite plagiat pour le coup.

Il n'en reste pas moins que STEELWING maîtrise plutôt bien son sujet malgré quelques petites erreurs de jeunesse (le clavier sur "The Illusion" par exemple, la fin acoustique de "The Nightwatcher" plutôt mal venue), - A contrario les cloches sur "The Nightwatcher" sont du plus bel effet -, et que malgré toutes ces influences aussi flagrantes soient-elles, le groupe parvient quand même à s'en sortir haut-la-main, fort d'une énergie et fraîcheur sans faille (sacrée jeunesse !), d'une connaissance absolue de son registre (celui du Heavy Metal 80's) et d'une inspiration somme toute correcte finalement.


STEELWING, novateur ? Non.
STEELWING, prometteur ? Il y a de fortes chances. A condition par la suite que le groupe se sorte un peu de ses influences un tantinet trop flagrantes sur ce premier opus.


Morceaux préférés : "Roadkill (...Or Be Killed)", "The illusion", "Clash Of The Two Tribes".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


GRAVE DIGGER
Return Of The Reaper (2014)
Retour aux fondamentaux !




IRON SAVIOR
Battering Ram (2004)
Un des meilleurs crus d'IRON SAVIOR!!!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Oskar (batterie)
- Skürk (basse)
- Alex (guitare)
- Robby (guitare)
- Riley (chant)


1. Enter The Wasteland
2. Headhunter
3. Roadkill (...or Be Killed)
4. Sentinel Hill
5. The Illusion
6. The Nightwatcher
7. Under The Scavenger Sun
8. Point Of Singularity
9. Clash Of The Two Tribes



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod