Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  COMPILATION

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pat Benatar
- Membre : Red Zone Rider, Gary Hoey , Steeler
- Style + Membre : The Runaways

Lita FORD - The Best Of (1992)
Par ALANKAZAME le 9 Juin 2010          Consultée 2118 fois

Après cinq albums est un succès aussi rapide qu’éphémère, l’heure est au bilan pour LITA FORD. Quelle meilleure occasion de sortir un best-of ? Les femmes n’ont pas souvent eu leur mot à dire dans le petit monde du Hard Rock et du Heavy Metal jusqu’à ce que certaines, au premier rang desquelles GIRLSCHOOL et LITA FORD, décident de taper du poing sur la table et de montrer qu’elles sont largement capables de faire aussi bien, si ce n’est mieux que tous ces messieurs. LITA, c’est un peu le versant féminin de MÖTLEY CRÜE : l’esprit sex, drugs and rock’n’roll parfois poussé jusqu’aux limites de la caricature. La musique et le style s’inscrivent bien logiquement dans ce raisonnement : le chant, bien que féminin, est agressif et provocant, les chœurs sont monnaie courante pour former autant d’hymnes fédérateurs et les soli de guitare fusent de toutes parts. D’aucun ont pu critiquer la sulfureuse rockeuse blonde pour le côté « facile » de sa musique, pour son Hard FM sucré qui a tellement plu aux radios dans les années 1980. C’était sans compter, sous la couche de vernis, son indiscutable talent de compositrice.

Dix ans de carrière, cinq albums, résumés en onze titres pour trois quarts d’heure de musique. C’est court, mais ce best-of n’a pas pour ambition d’être exhaustif, c’est plus un résumé condensé qu’autre chose. Premier bon point : les titres issus des différents albums sont mélangés les uns aux autres et ne sont pas classés par ordre chronologique, comme sur la plupart des compilations de ce type. On prend ainsi plaisir à gouter au son de LITA FORD de manière globale et non linéaire, ce qui apporte une nouvelle preuve, par ailleurs, de la grande cohérence de son œuvre. Mais, premier mauvais point, la représentation des différents albums est fortement déséquilibrée : quatre titres sont issus de "Dangerous Curves", trois de "Lita", trois de "Siletto", un de "Dancin’ On The Edge" et aucun de "Out For Blood". Le problème provient naturellement de la sous-représentation des deux premiers albums, qui contiennent pas mal d’éléments au moins largement aussi intéressants que le tube "Gotta Let Go".

Deuxième bon point : l’ordonnancement des titres est formidable… Au moins jusqu’à la septième piste. Les six brûlots placés en première ligne, entrecoupés d’une ballade sur laquelle Ozzy OSBOURNE a posé sa voix, sont un vrai plaisir. Ils représentent ce que LITA FORD sait faire de mieux : un Hard FM énergique, coloré et entraînant. Dommage que la production ait fait le pari d’un final en douceur, tout juste animé par le JOVIsant "Playin' With Fire". Trois ballades sur douze titres… Il y en a une de trop. Pour ma part, j’aurais volontiers sacrifié la reprise du "Only Women Bleed" d’ALICE COOPER, qui s’apparente décidément plus à un vulgaire plagiat qu’à autre chose, et j’aurais placé à la fin de la galette autre chose que "Lisa", un titre de "Dancin’ On The Edge" par exemple. Dommage, la démarche consistant ici à brandir le drapeau blanc après la bataille est un échec en demi-teinte.

Ce best-of est finalement à l’image de LITA FORD. C’est comme une friandise : c’est sucré et agréable, on en redemande, et puis finalement on se rend compte que ça manque de consistance et on va voir ailleurs. C’est frustrant car au travers de titres aussi bien foutus que "Larger Than Life", on ressent clairement le potentiel de l’artiste. Mais FORD n’a jamais vraiment su se donner les moyens de ses ambitions. Si elle a su accoucher d’hymnes fédérateurs qui font honneur au Hard Rock, elle s’est aussi, malheureusement, égarée dans des partis pris douteux qui justifient en grande partie l’absence de pérennité de son succès qui était aussi, il faut bien le dire, particulièrement lié au contexte de l’époque.

Si elle n’avait pas fait l’impasse sur les deux premiers albums, qui se résument ici à un malheureux single, cette compilation aurait probablement été plus convaincante, quitte à dépasser les sacro-saintes quarante-cinq minutes de l’album commercial-type. Elle reste cependant un best-of convaincant, qui reprend effectivement les meilleurs titres de LITA FORD. Dommage que ses producteurs n’aient pas cherché à creuser un peu plus dans la discographie de l’artiste, car il y avait surement d’autres choses intéressantes à en extraire. Une bonne occasion d’inciter le consommateur à se procurer les albums…

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par ALANKAZAME :


Ace FREHLEY
Live+1 (1988)
Bref mais intense !




Lita FORD
Lita (1988)
Le Hard FM au féminin, épisode trois


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Lita Ford (chant, guitare)
- Divers (tout le reste)


1. What Do Ya Know About Love?
2. Kiss Me Deadly
3. Shot Of Poison
4. Hungry
5. Gotta Let Go
6. Close My Eyes Forever
7. Larger Than Life
8. Only Women Bleed
9. Playin' With Fire
10. Back To The Cave
11. Lisa



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod