Recherche avancée       Liste groupes



      
FESTIVAL  |  DVD

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


2008 Retour En Enfer !
2009 09
2010 2010
 

- Membre : Ava Inferi, Watain, Impaled Nazarene, Legion Of The Damned, Anathema, Obituary, Forbidden, My Dying Bride, At The Gates, Morbid Angel, Misanthrope, Eths, Shining, Anaal Nathrakh, Septicflesh, Rotting Christ, Marduk, Mayhem, Katatonia, Ultra Vomit, Venom, Benighted, Nightmare, Haemorrhage, Treponem Pal, Rose Tattoo

HELLFEST OPEN AIR EDITION - 09 (2009)
Par FENRYL le 15 Mars 2010          Consultée 4922 fois

Je terminais ma précédente chronique du DVD de 2008 en vous indiquant que cette année 2009 verrait la présence dans l'enceinte du festival de... moi ! Eh oui ! Il fallait bien que j'aille constater par moi-même (et par le biais de mes écoutilles métallisées) l'ampleur de ce rassemblement.

L'année précédente avait donc vu l'essai se transformer pour les organisteurs du Hellfest. Beaucoup de progrès, un temps de la partie, une affiche de plus en plus alléchante... et un DVD pour achever le tout et offrir des souvenirs à tous les festivaliers.
2009, pass 3 jours en poche (merci Père Noël !), j'ai donc débarqué dans ma région natale (j'ai vécu 25 ans dans l'agglomération de Nantes donc pas dépaysé) et sur le site de Clisson... Black Out...

Comment conserver des souvenirs de ces 3 jours de pure folie ? Pardi, à l'aide de ce nouvel effort des organisateurs : ce coup-ci, rien de moins que deux DVD pour nous contenter ! Car il faut en toute objectivité l'affirmer haut et fort : en 2009, le HELLFEST est devenu de façon définitive une des références européennes du genre. Et ceci pour plusieurs raisons (liste non exhaustive) comme la programmation de "gros" noms (références, groupes cultes, mythiques et rares dont vous établirez par vous-mêmes la liste), un temps incroyable (ok, c'est quand même de la chance mais en juin faut pas déconner non plus !), une organisation irréprochable à tous les niveaux (à quelques détails prêt encore, comme les sanitaires rapidement HS et leurs odeurs...), une ambiance globale "super bon enfant"... J'en suis donc revenu en-chan-té !
Bilan comptable : 60 000 personnes, complet le jour 2 !

Bref, revenons à nos moutons donc ! Rien de moins que 2 DVD cette année pour tenter de "résumer" ce qu'était que cet espace de Metal dans une année.
Faisons les présentations :
Technique : du 16:9 compatible 4:3 en zone 0 avec un son 2.0 PCM stéréo pour les avides de renseignements.
Support: vuos trouverez une piste audio en français par défaut (cocorico, non mais !) mais avec également des sous-titrages en français et en anglais ! Classe !

Et tout ceci pendant 205 minutes (moi que l'an passé) pour 31 groupes live (CD 1), un reportage et un trailer (bande annonce) de l'édition 2010 à venir (CD 2).
Après avoir assisté au warm-up très "classe" vous amenant au menu principal (je vous laisse le soin de le découvrir mais tout ceci fait vraiment très pro), vous aurez donc droit de savourer un échantillon des prestations live de 31 groupes trèèèès variés, illustrant parfaitement ce qu'est le HELLFEST : la fête du Metal, de tous les genres ! Tout le monde y trouve son compte : Hardcore, Black, Death, Symphonique, Prog', Thrash, Doom, Stoner, Hard, Glam... et j'en oublie !

Soyons franc et clair: la grosse déception restera identique au précédent DVD. Toujours aucune tête d'affiche ou mastodon (tiens eux aussi d'ailleurs !) présents. On n'avait tout de même pas vu MÖTLEY CRÜE en France depuis plus de 20 ans (mais vu la prestation et le strict mini proposé.... No comment).
Les combo présents ici sont donc majoritairement des groupes (très) connus tout de même mais on a le droit également à des membres de l'antichambre de la renommée... Il ne vous reste plus qu'à vous faire une idée de tout cela en dégustant les prestations très hétérogènes proposées. Difficile de vous résumer l'ensemble mais on peut y voir tour à tour Phil Anselmo venir jammer à la guitare avec ses potes de EYEHATEGOD, le chanteur d'ENSLAVED à la peine sur son chant "clair" avec un accent à couper au couteau, EPICA avec Simone (aaaaah Simone !) entourée de ses chevelus tournoyants (!), les bô gosses de HEAVEN SHALL BURN (sic), la prestation hallucinante de GOJIRA en générale, celle de Mario Duplantier en particulier (qui m'a littéralement estomaqué pendant son set tellement ce mec est monstrueux de technique et de feeling), la folie du set de DAGOBA avec un circle pit classieux mais surtout un Braveheart ou Wall of death typique du groupe (quelle furie ce truc !)... J'en passe et du sympa !

Pour le CD 2, on fait dans un classicisme déconcertant. Un documentaire faisant la promotion du festival avec des interviews à la volée de tous les types de personnels présents. Sympa de voir (un tout petit peu) l'envers du décor. Une sorte de bonus qui se regarde une fois, d'où l'utilité est donc des plus réduites. On notera en effet que le nostalgique pourra se remémorer de bons souvenirs ou bien les présenter à de tierces personnes tandis que le néophyte en quête de réponse à des interrogations métaphysique du genre "Ils sont tous tarés là bas ?" ou "Est-ce que je risque ma vie dans ce paradis de la bière et du gros son ?" serait se convaincre de nous rejoindre pour l'édition 2010...
Car oui, NIME y sera (mais chut, on en repalera bientôt), comme cette année 2009 qui a permis à certains d'entre nous d'enfin se rencontrer IRL (In Real Life) sur le site (*).

On passera sous silence l'inutile bande-annonce de 2010 pour ne retenir que l'essentiel : un double DVD dans un écrin soigné (digipack chiadé) bien sympatoche à se mater entre potes ayant vécu ce temps fort européen annuel de Metal ou ceux qui se préparent à se faire déflorer en conséquence dans les mois à venir ! Une preuve supplémentaire, s'il en était besoin, pour affirmer que le HELLFEST s'impose donc définitivement dans le TOP 3 des festivals du genre sur le vieux continent. La classe !

Verdict : 3/5, toujours sans les têtes d'affiche... Bordel !

(*) eh oui, il faut bien prendre conscience que l'immense majorité des auteurs de NIME ne se connaissent que par l'intermédiaire de leur écran de PC !

A lire aussi en DIVERS par FENRYL :


HELLFEST OPEN AIR EDITION
2010 (2010)
72 000 personnes ne peuvent pas se tromper !!




AVATAR
Feathers & Flesh (2016)
Metal moderne, concept album, Jean de la Fontaine


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Saint Vitus
- Voivod
- Eyehategod
- God Forbid
- Samael
- Deströyer 666
- Orakle
- Soilent Green
- Gojira
- Koritni
- Dagoba
- Heaven Shall Burn
- Pain
- Trepalium
- Enslaved
- Immolation
- Aura Noir
- Vader
- Cro Mags
- Kickback
- Epica
- Satan joker
- Stratovarius
- Destruction
- Pain Of Salvation
- Pestilence
- Kataklysm
- Keep Of Kalessin
- Aborted
- Brutal Truth
- Orange Goblin


Non disponible



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod