Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Slade, Wild Horses [uk]
 

 Site Officiel (586)

NAZARETH - Exercises (1972)
Par THE BLUE OYSTER le 26 Janvier 2010          Consultée 3583 fois

L'éclectisme peut-il s'avérer payant ?

La démarche éclectique peut s'avérer relativement casse gueule pour un groupe ayant acquis une certaine fan-base. Le risque est évidemment de perdre son homogénéité et son public par la même occasion à cause de son comportement aventureux. De fan-base, justement NAZARETH n'en a pas. Le premier essai discographique des Écossais paru en 71 est resté tapi dans l'ombre des dinosaures et autres combos anglais du Hard Rock naissant. La raison probable à cela est certainement un éclectisme un peu trop poussé : le côté folk est omniprésent. Du blues à la country très folk en passant même par des arrangements orchestraux, NAZARETH est plutôt déroutant pour un groupe étiqueté Hard Rock.

Mais les Écossais ne lésinent pas et vont continuer dans cette démarche, poussant même le bouchon un peu plus loin. À l'instar de LED ZEPPELIN deux ans plus tôt dans son "Led Zeppelin III", le combo va rendre une copie plus folk que jamais. Cependant, "Exercises" est plus jusqu'au-boutiste que l'opus du dirigeable de plomb qui avait déjà en son époque dérouté plus d'un auditeur.

Cette volonté d'éclectisme est palpable dès l'ouverture de l'album : "I Will Not Be Led" est un titre totalement orchestral qui peut paraître étrange pour un auditeur qui s'attend à prendre un gros riff dans la tronche. Une bonne ligne de basse bien groovy s'ajoute à cet ensemble symphonique, un cocktail original mais déroutant, surtout que le combo embraye de suite sur "Cat's Eye, Apple Pie" d'un tout autre style. On passe des violons à l'harmonica, sortez la guitare folk, exit l'orchestre, on fait de la country !

C'est ceci qui rend l'album déroutant et attirant à la fois, il est plutôt hétérogène. On y trouve une belle place pour les titres folk, qui se baladent régulièrement dans les eaux de la country comme "In My Time" ou le très root "Fool About you". De bons apéritifs, pas forcément mémorables mais très attachants. Sur le très enjoué "Called Her Name" le groupe se prend pour JETHRO TULL par sa composition un chouilla complexe et son côté virevoltant à la guitare acoustique. De l'orchestral on en trouve également sur "Sad Song" et le très étonnant "1692 (Glen Coe Massacre)", qui prend carrément des airs celtiques.

Déroutant, c'est sûr, mais où est le Hard Rock là-dedans ? Il se trouve dans une rythmique basse/batterie plutôt solide ainsi que dans l'énorme "Woke Up this Morning" aussi lourd que boogie, véritable sommet de l'album. Le titre sera d'ailleurs repris sur l'opus suivant, c'est le seul morceau de "Exercises" assez "dur" pour figurer sur "Razamanaz".

Doit-on réduire le disque à ce seul titre ? Sûrement pas. "Cat's Eye, Apple Pie"; "Called Her Name" ou encore "In My Time" sont de bons titres et le côté folk adopté par le groupe sur ces titres est très plaisant, mais il est souvent barbant comme le montre "Love Now You're Gone" ou "Madelaine". Le côté symphonique n'apporte pas grand-chose à certains titres, mis à part celui de faire perdre de la cohérence à l'album.

Malgré son inégalité, "Exercises" reste un bon disque avec des morceaux très bons comme barbants. Les Écossais montrent qu'ils sont le groupe de Hard Rock le plus aventureux du début des années 70. C'est une semi-réussite artistique pour une démarche casse-gueule mais un échec commercial. Une injustice pour un groupe qui a apparemment tant de choses à dire ; c'est pour cela que Roger Glover (DEEP PURPLE) va prendre en charge les Écossais et produire les trois disques suivants. Histoire de mettre en avant la puissance et l'agressivité du groupe au dépit du côté aventureux. Il faut faire des sacrifices pour être reconnu car l'éclectisme ne s'avère pas forcément payant...

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


KROKUS
Hardware (1981)
Une bombe du plus grand groupe de hard rock suisse

(+ 1 kro-express)



DANKO JONES
We Sweat Blood (2003)
Hard rock efficace et rageur


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Dan Mccafferty (chant)
- Manny Charlton (guitare)
- Pete Agnew (basse)
- Darrell Sweet (batterie)


1. I Will Not Be Led
2. Cat's Eye, Apple Pie
3. In My Time
4. Woke Up This Morning
5. Called Her Name
6. Fool About You
7. Love, Now You're Gone
8. Madelaine
9. Sad Song
10. 1692 (glencoe Massacre)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod