Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY GLAM  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Machine Head, Hertz & Silence, Infernoise, Lowdown, Exhorder, Biomechanical, Kristendom
- Membre : Hellyeah, Down, Jerry Cantrell , Philip H. Anselmo & The Illegals, Arson Anthem, Necrophagia, Crowbar, Damageplan, Viking Crown, Rex Brown
 

 Site Officiel Du Groupe (633)
 Myspace Du Groupe (590)
 Chaîne Youtube (500)

PANTERA - I'm The Night (1985)
Par FENRYL le 3 Novembre 2009          Consultée 5408 fois

Tel un horloger suisse, c'est encore une année après le précédent opus que PANTERA est de retour dans les bacs : "Projects In The Jungle" est à peine étrenné que le groupe nous assène une nouvelle sortie, la troisième en 3 ans ! Ces p'tits jeunes ont la santé !

Et comme dans le film "Un jour sans fin", on a l'impression de revivre ici, à chaque fois, la même chose : même producteur, encore une pochette ridicule et un son qui devient de plus en plus heavy...

En effet, PANTERA durcit une fois encore sa musique. Nous sommes encore assez loin de ce que le combo proposera avec "Cowboys From Hell" mais des indices commencent à être révélés, doucement mais sûrement. Un titre comme le morceau éponyme est sans doute ce que le groupe a fait de plus "extrême" (toute proportion gardée !) jusqu'alors. Dans le même genre de speederie à voix de fausset, on peut citer également "Down Below" durant lequel la voix de Terry atteint des aigues proches d'un Vince Neil ou "Valhalla", où là, Glaze va sans doute trop loin !!

JUDAS PRIEST est toujours et définitivement de la partie : "Onward We Rock" et "Daughters Of The Queen" semblent tout droit sortis d'un album du groupe britannique !

RATT est aussi de la partie avec "Come-On Eyes" durant lequel Dim fait encore une fois preuve de tout son talent en nous servant un solo inspiré, ou encore "Right On The Edge".

Et c'est finalement sur une power ballade que ce "I'm The Night" s'achève : une gentille sucrerie saturée de sucre (entendez mélodie gnian-gnian) et gavée de plan « slow/drague » quelque peu anachronique...

En dehors de ces quelques faits relatés ci-dessus, eh bien le constat est rapide. Le groupe ne changeant pas de line-up (pas le temps ?), les influences ne semblent pas varier ni l'inspiration poindre le bout de son nez... PANTERA est un bien gentil petit soldat, un trouffion discipliné et appliqué qui tente, tant bien que mal, de se faire un petit nom en faisant preuve d'acharnement.

Trente-sept minutes de Glam/Heavy, comme tous les ans depuis 1983. Pas foncièrement mauvais, pas original. PANTERA tourne singulièrement en rond, avec un guitariste qui semble se morfondre dans un groupe qui n'arrive pas à prendre son envol...

Terry fera les frais de ce surplace et prendra la porte suite à une dispute au sein du groupe... Il sera remplacé par un dénommé Phil Anselmo... Dès lors, l'histoire est en marche... et le doux félin à base de futales moules burnes va peu à peu se transformer en un redoutable chasseur... Mais ceci est une tout autre histoire...

Verdict : 2/5.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par FENRYL :


MÖTLEY CRÜE
Decade Of Decadence (1991)
Premier "Compil' - Bestouf" d'une longue série...

(+ 1 kro-express)



Vince NEIL
Exposed (1993)
La vie sans MÖTLEY CRÜE a du très bon !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Terry Glaze (chant)
- Dimebag Darrell (guitare)
- Vince Abbott (batterie)
- Rexx Rocker (basse)


1. Hot And Heavy
2. I Am The Night
3. Onward We Rock
4. D*g*t*t*m' (darrell Goes To The Movies)
5. Daughters Of The Queen
6. Down Below
7. Come-on Eyes
8. Right On The Edge
9. Valhalla
10. Forever Tonight



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod